Actualité Brève

Les hôtesses British Airways joueront « à la marchande » dès le 11 janvier 2017 : voici le menu !

img_7419
Publié par Tyler Birth

Sur fond de grève des navigants commerciaux prévue la semaine prochaine, British Airways présentait il y a quelques heures sur son site internet l’offre payante qui sera proposée à bord sur ses vols moyen-courriers en cabine Economy dès le 11 janvier 2017. En effet, British Airways met fin à son service gracieux de snacks à bord de ces vols : les passagers de cette classe de voyage devront payer cette prestation en sus du prix du billet.

xo

Nous évoquions la semaine passée le phénomène de low-costisation qui semble toucher durement la compagnie anglaise depuis l’arrivée de son nouveau Président-directeur général, Alex Cruz, en avril 2016 : dont acte.

Le fait est que désormais il va falloir sortir la carte bancaire pour grignoter à bord d’un vol moyen-courrier. Mais toutes les destinations du réseau du moyen-courrier de British Airways ne se valent pas : un Londres – Paris n’a pas le même temps de vol qu’un Londres – Moscou ou un Londres – Maltes !

baaa

Copyright © 1996-2017 Karl L. Swartz. All rights reserved.

L’offre est proposée en partenariat avec Marks & Spencer, la chaîne britannique de magasins d’alimentation.

Il sera possible de régler l’addition en monnaie sonnante et trébuchante ou en Avios, la monnaie du programme de fidélité de British Airways.

xa

Outre ces propositions, plusieurs snacks salés et sucrés seront également commercialisés.

Enfin, les boissons deviendront également payantes : chaudes ou froides.

xl

Les alcools forts évoluent et British Airways proposera par exemple du gin Bombay Sapphire pour remplacer son Gordon’s. Pour cela, prévoyez 4,50 GBP (peu ou prou 4,50 EUR actuellement) ou … 575 Avios.

xi

Bien entendu, à ce tarif, l’achat du tonic sera à effectuer séparément.

xg

Et le champagne ne sera plus l’appanage de la Business 😉 !

xk

Le menu global est accessible en cliquant ici.

Conclusion.

Les surprises n’étant pas du goût de tous, British Airways offre à titre commercial (on ne peut plus logique) une compensation de 1 000 Aviospar personne et non par vol pour tous les passagers ayant achetés un billet d’avion avant le 29 septembre 2016 (date de l’annonce officielle) pour un vol postérieur au 11 janvier 2017.

La demande se fait directement auprès du service de relation clients de la compagnie anglaise.

1 000 Avios … de quoi s’offrir un Gin et du tonic sur un vol 😉 !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

  • j’ai voyagé sur British Airways, (Vol BA 2786 du 13 janvier 2017) Gatwick Bordeaux-
    en effet durant le vol , tout était payant avec un catalogue établi en collaboration avec Mark and Spencers- même le café(2,30GBP) ou l’eau.
    A peine un petit tiers des passagers ont demandé quelque chose-L’encaissement des denrées ou boissons payées par cartes de crédit se fait par un système incorporé à une tablette type » Ipad  » dont chaque hôtesse est dotée, cela fonctionne assez vite, et la fiche de débit est donnée au passager comme justificatif.
    Déja que sur BA , ou toutes les annonces sont uniquement faites en langue anglaise y compris les vols France/UK, rien à l’avenir sauf des tarifs et des horaires plus commodes , ne privilégiera le choix de cette compagnie par rapport aux nombreux vols low cost d’Easyjet à partir de Bordeaux-Mérignac, pour le Royaume Uni, sauf si l’on veut éviter l’utilisation de l’effroyable aéroport Billi de Mérignac ou les passagers sont parqués dans des salles d’attente sans siège ni fenêtres ni toilettes attenantes- 180 personnes pour 10 sièges!

Publier un Commentaire