Actualité

[ACTU COMPAGNIE] Dîner au salon pour dormir en vol entre les USA et Paris Charles de Gaulle avec Air France !

196560
Publié par Tyler Birth

Il y a des vols de type long-courrier qui sont parfois très courts. Sur un vol de nuit, en cabine Affaires, il n’est jamais évident de parvenir à maximiser son temps de sommeil tout en profitant des prestations de restauration proposées par les compagnies aériennes. New York en est le meilleur exemple : poussé par des vents forts, rallier la capitale française depuis la grosse pomme peut se traduire par un vol d’à peine 6 heures. Avec un temps de vol aussi réduit, il devient difficile de s’octroyer un repos réparateur, après avoir pu dîner à bord et profité d’un petit-déjeuner.

196560

Air France dévoile son service de pre-dining.

L’idée n’est pas nouvelle. A titre d’exemple, sa consœur outre-Manche, la compagnie British Airways, propose depuis longtemps à ses passagers voyageant en classe Affaires au départ de l’aéroport de New York – JFK ce service de restauration pré-vol. En fournissant aux voyageurs la possibilité de se restaurer au sol avant d’embarquer, davantage de temps de vol peut être consacré au repos. Pour ce faire, British Airways dispose d’un espace restauration au salon avec un self-service – sauf les boissons qui sont proposées à discrétion des passagers.

38

Air France prend le pli.

Le Night Service d’Air France ressemble à ce concept avec quelques différences de mise en oeuvre puisque c’est la carte proposée à bord qui sera disponible au salon ! Actuellement ce sont donc les plats habituels agrémentés de ceux du chef Boulud qu’il sera possible de commander au salon de la compagnie à New York – JFK, récemment rénové.

220491

Attention cependant, l’offre actuelle demeurera car tous les passagers du salon ne volent pas en cabine Affaires. Pour les passagers Business, terminé donc le grignotage d’un morceau de fromage et d’une salade composée dans ce salon. : il sera ainsi possible de se restaurer convenablement avant d’embarquer.

L’offre Night Service vient de débuter. Elle est proposée depuis le 11 avril 2016 sur deux vols test, les deux derniers vols de la journée – AF011 et AF009. Ce sont les vols les plus logiques puisque étant les plus tardifs, ce sont ceux où les passagers ont le plus envie ou besoin de dormir à bord.

AF11

AF99

De plus le voyageur aura la possibilité de se raviser en cours de route.

Contacté par TylerBirth.com, Air France assure que même après avoir profité d’un repas au sol le passager pourra profiter de son plateau repas à bord. Les retours d’expériences seront intéressants pour déterminer quelle sera la proportion de passagers qui changera d’avis et qui décidera finalement d’être servi par l’équipage à bord.

La compagnie fait également les choses simplement puisque pour profiter du Night Service il suffit de se signaler à l’arrivée au salon.

Deux réflexions peuvent être menées sur ce nouveau service pour les passagers Business :

  • Le service à bord ne connaîtra aucune inflexion. Dès lors quelle que soit la proportion de passagers ayant décidé de manger au salon et dormir à bord, un service classique sera servi. Cela implique bruits de vaisselle, voix des équipages et passagers, et cabine éclairée – même a minima.
  • Ce type de service pré-vol est résolument moderne et tourné vers le passager, mais il ne peut pas venir seul : il doit venir avec un service à la demande. Les vols de retour de côte Est seraient les plus appropriés pour ce type de service puisqu’ils sont justement très courts et les passagers ont des demandes très contrastées : d’un dîner long pour profiter du plateau à une prestation express en début de vol, voire délaisser la première prestation et ne prendre que le snack de fin de vol.

En l’état, le passager qui dîne au salon et souhaite se reposer pendant les cinq premières heures du vol n’aura plus que la seconde prestationtrès légère sur ces vols – à disposition : les navigants commerciaux ne peuvent pas servir la première prestation au moment de la seconde.

Exemple avec le vol AF009 : en finissant de dîner à 22H avant d’embarquer, il faudra attendre de survoler la Manche le lendemain pour pouvoir grignoter en fin de vol … Espérons que le dîner ait été consistant à New York JFK !

Conclusion.

Le service à la demande est la recette idéale pour les vols de moins de 8H, surtout effectués entièrement de nuit. Il permet à chacun de manger ce qu’il souhaite, quand il souhaite et en maximisant son son temps de sommeil. C’est ce que font la plupart des compagnies jeunes et dynamiques.

Justement, Air France, dans l’objectif de tendre vers cette image jeune et dynamique, est en train de développer ce type de service à bord : c’est très encourageant !

Après le Night Service donc, le On Demand ?

Tyler. 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

3 Commentaire

Publier un Commentaire