Actualité

[ACTU COMPAGNIE] Le Dreamliner Star Wars d’ANA se pose à Paris Charles de Gaulle !

789ANAR2D2
Publié par Tyler Birth

La première compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways – ANA – a crée un buzz international en annonçant un partenariat inédit avec la franchise Star Warsrachetée il y a quelques années par The Walt Disney Company. L’objet du buzz : trois Boeing doivent à terme être totalement intégrés à l’univers Star Wars, créé en 1977 par le réalisateur et scénariste George Lucas.

Les trois appareils de l’avionneur américain Boeing arborant fièrement les couleurs de ce succès cinématographique sont de types différents.

  • Le Boeing 767-300.

Ana-1

Ana-4

  • Le Boeing 777-300ER.

Ana-3

  • Le Boeing 787-9 Dreamliner.

789ANAR2D2

Pour l’heure seul le Boeing 777-300ER n’est pas encore sorti des ateliers de peinture et c’est le Dreamliner aux couleurs du robot R2D2 qui était la star du jour à l’aéroport parisien, Charles de Gaulle.

Ce Boeing 787 est la version allongée -9 que la compagnie nippone déploie entre Haneda et CDG depuis le 30 octobre 2015.

Star Wars est évidemment un cœur de l’actualité ces jours-ci avec la sortie du septième opus « Le Réveil de la Force » (« The Force Awakens ») et ANA entend bien profiter du buzz.

 La compagnie aérienne est pleinement associée à l’évènement puisqu’elle avait opéré le vol charter NH1978 entre Londres (LGW) et Los Angeles (LAX) avec toute l’équipe du film – acteurs, producteurs, réalisateur – le jour de la sortie internationale du film, le 18 décembre 2015.

C2

D2

L’évènement à Paris étant très attendu par la communauté des fans de Star Wars, ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour profiter de cet avion au plus près. L’appareil s’est posé à Charles de Gaulle le 21 décembre 2015 à 15H45.

AAA2

AAAA2

AA2

Arrivé à son point de stationnement, le Boeing 787-9 en livrée Star Wars R2D2 est accueilli par les stormtroopers de l’Empire.

BB2

BBB2

La compagnie nippone a fait les choses en grand ! Étaient conviés à l’évènement, en provenance d’une galaxie lointaine, très lointaine, plusieurs personnages clefs de Star Wars. Les Seigneurs Noirs des Sith côtoyaient nombreux Droïdes, Hommes des Sables et Jedi en tout genre.

7

8

Pour le plus grand plaisir des passagers japonais, fraichement débarqués du vol NH215.

pax

Après tout, qui n’a jamais rêvé de croiser Dark Vador faire son shopping au duty-free avant d’embarquer pour un long trajet intergalactique ! 😉

16

Le monde de Star Wars fait bel effet dans les couloirs du Terminal 1 de l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. En effet, souvent qualifié de grand vaisseau amiral, le fait d’apercevoir les Stormtrooper, armée impériale, escorter les passagers vers la sortie, semblait presque commun. Sous l’œil bienveillant de la douane nationale.

3

stormtrooper

4

Aéroport de Paris, via son compte Twitter, publiait une vidéo montrant la nouvelle escorte intergalactique formée.

Les passagers ont eu le plaisir d’être accompagnés jusqu’au tapis bagages, afin de récupérer leurs effets personnels. La star du jour, le robot R2D2 était d’ailleurs présent !

9

12

Après avoir envoyé son appareil à Bruxelles, Pékin, Londres ou Los Angeles, c’est donc à Paris que ce Dreamliner posait pour la première fois les roues ce lundi.

Une visite de l’appareil, accompagné des troupes de l’Empire, était programmée par All Nippon Airways.

18

32

20

En cabine Business on retrouve bien entendu la même configuration légèrement densifiée avec ce 1-2-1 dédié au Boeing 787-9.

29

A

Bien entendu, le siège Affaires est full-flat.

S

En Economy, c’est le traditionnel 3-3-3 conventionnel sur Dreamliner mais si peu apprécié compte tenu de la largeur des sièges qui en découle.

La compagnie ANA, précurseur en la matière, propose à ses passagers un produit Premium, situé de fait entre les cabines Affaires et Economy, fortement plébiscité. Avec une esthétique peut-être moins engageante que les produits de la concurrence, les sièges s’avèrent être très confortables, d’un meilleur niveau qualitatif que des sièges coques à l’inclinaison modérée.

24

28

Cela dit, la particularité de cet appareil c’est qu’il arbore certains d’éléments propre à l’univers Star Wars qu’ANA a eu l’autorisation d’utiliser – le montant du contrat n’a pas été révélé ni par la compagnie nippone ni par The Walt Disney Company.

On retrouve en cabine Premium et Economy, les têtières aux couleurs de l’appareil et du robot R2D2. Les accessoires – gobelets en carton, serviettes individuelles – sont également revisités.

26

Même si une décoration plus axée sur l’univers Star Wars aurait pu être imaginée, à l’instar de la compagnie Eva Air et son fameux Hello Kitty, des éléments sont perceptibles. Les passagers sont accueillis à bord par le générique du film et Maître Yoda, en fonction du remplissage de l’appareil, trouve sa place en Business, attaché comme tous les autres passagers.

b

Le vol NH216 est appelé à l’embarquement dès 20H à Charles de Gaulle.

14

Annoncé à 20H35, l’appareil en livrée spéciale R2D2 quittera l’aéroport à l’heure pour un vol à destination de Tokyo.

13

I

Conclusion.

Quel coup d’éclat pour ANA !

La compagnie aérienne n’en est pas à son coup d’essai. En effet, avec la All Nippon Airways avait, en 1998, introduit ses livrées spéciales Pokémon. Les Boeing 747-400 de la compagnie aérienne avaient notamment été sélectionnés pour porter les couleurs du dessin d’animation japonnais.

Avec Star Wars, ANA réitère l’aventure et marque les esprits. En se faisant la partenaire de la sortie mondiale du septième opus de l’aventure intergalactique, nul doute que les passagers et les amateurs s’en souviendront.

Alors, que la force soit avec eux !

 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire