Actualité

[ACTU COMPAGNIE] Rétrofit Emirates : le train est en marche !

Publié par Tyler Birth

Dimanche dernier, la compagnie aérienne Emirates par la voix de son vice-Président confirmait l’introduction prochaine de sa nouvelle cabine Première.

1

Une flotte rétrofitée

Dans un premier temps, ce rétrofit ne concernerait que les Airbus A380 de la compagnie aérienne.

En effet, la compagnie émiratie dispose de 60 appareils de ce type, sans compter les 80 appareils commandés. Ainsi, Emirates est le plus gros opérateur de l’Airbus A380-800 du monde et l’avionneur français peine à suivre le rythme de production afin de satisfaire cette forte demande. À noter que les Airbus A380 de la flotte Emirates sont tous équipés de 14 sièges First et sont utilisés à la fois sur des destinations court et long courriers.

Le déploiement de cette nouvelle cabine sera ensuite proposée sur les Boeing 777 de la compagnie, au nombre de 133 toutes versions confondues. En outre, la compagnie des Emirats Arabes Unis, a commandé à l’avionneur américain 150 nouveaux Boeing 777, qu’ils soient 8X ou 9X.

Une présentation prévue avant la fin de l’année

Le 3 mai 2015, le Sheikh Majid Al Mualla, vice-Président en charge des opérations commerciales d’Emirates, annonçait lors d’une conférence de presse la présentation espérée de cette nouvelle cabine pour passagers Haute-Contribution avant la fin de l’année 2015.

Il indiquait, par ailleurs, que la cabine est actuellement “en cours de finalisation depuis deux ou trois mois”, celle-ci ayant été imaginée par la compagnie aérienne afin d’améliorer le confort de ses passagers très premium. L’objectif de ce retrofit est de permettre aux voyageurs de se sentir “plus comme s’ils [étaient] dans un train avec une cabine privée” en leur offrant ainsi d’avantage d’intimité.

Ni le montant de ces investissements ni le constructeur sélectionné pour mener à bien ce projet n’ont été révélés par Emirates. Pour mémoire, l’actuelle version du siège Première serait facturé à la compagnie autour de 500 000 USD l’unité.

3

Répondre à la concurrence

Le vice-Président d’Emirates est cependant resté silencieux sur les détails de l’aménagement de cette cabine et de sa mise en place, très attendue, sur un marché du voyage de luxe fortement concurrentiel.

Il était devenu évident pour Emirates dès 2014 de repenser sa First notamment après que sa voisine Etihad Airway ait dévoilé au grand public les aménagements très luxueux de son Airbus A380 en introduisant sur le marché le concept exclusif de Residence et d’Appartement.

               

En effet, la compagnie de l’émirat d’Abou Dabi a fait le choix de proposer à ses clients de première classe deux produits très prestigieux mais non moins onéreux, l’excellence se traduisant pour eux par la mise à disposition d’une Résidence tout confort où le passager s’adjoint les services d’un majordome.

Visiblement Emirates, à la différence de Etihad Airways, tient à préserver une offre à un niveau “commercialement viable pour ses passagers” et le prix de ce billet First sera sensiblement le même qu’aujourd’hui, à quelques ajustements près.

Très loin donc dès 17 000 EUR demandés pour un aller simple entre Londres et Abu Dhabi avec Etihad !

               Capture d’écran 2015-05-04 à 14.31.12

Une introduction progressive

La compagnie du Golfe est également restée assez silencieuse sur ce point.

On peut néanmoins s’attendre à une mise en place progressive sur les lignes jouissant d’un coefficient d’occupation élevé, le Sheikh Majid Al Mualla laissant sous entendre que Londres est aujourd’hui l’une des destinations envisagées pour introduire cette nouvelle cabine First, comme sa voisine du Golfe avant elle.

Parallèlement à cette montée en gamme du produit Première d’Emirates, la compagnie aérienne tend à proposer certaines de ses lignes avec des avions bi-classes. À compter du 1er décembre 2015, Emirates proposera sur la ligne Dubai – Copenhague la nouvelle version haute densité de son gros porteur.

Entre amélioration et disparition, quelle sera la clef du succès ?

Conclusion

Emirates est, avec certitude, une excellente compagnie et son produit ne laisse encore aujourd’hui pas indifférent. Dans l’attente de plus de détails quant à cette montée en gamme, il conviendra pour la compagnie du Golfe de ne pas perdre de vue que celle-ci doit s’accompagner d’une amélioration globale de son offre.

Et seule la qualité de l’expérience client viendra sanctionner cet investissement !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire