Actualité

[ACTU COMPAGNIE] Vivez un autre type d’Hiver avec Icelandair ou WOW air !

iceland-2
Publié par Tyler Birth

Matthieu Guyonnet-Duluc, notre correspondant canadien, nous fait vivre chaque semaine l’actualité #AvGeek outre-Atlantique. Le blog Tyler Birth ne se contentant jamais de l’actualité brute, Matthieu Guyonnet-Duluc nous la fera vivre sous l’angle du voyageur fréquent, en la nourrissant d’astuces pour optimiser ses revenus et ses dépenses de miles.

Vivez un autre type d’Hiver avec Icelandair ou WOW air !

En 2016, une des nouvelles destinations desservies à partir de Montréal sera Reykjavik (KEF) en Islande. Et ce n’est pas une compagnie mais deux qui vont relier les deux villes. En effet Icelandair, la compagnie régulière, a annoncé en août 2015 un vol quatre fois par semaine à partir de mai 2016 et, en octobre 2015, c’était au tour de la compagnie low-cost WOW air d’annoncer aussi un vol quatre fois par semaine à partir de mai 2016 également.

La concurrence étant désormais rude, à qui doit-on confier son portefeuille d’argent et de miles ?

Icelandair.

140

La compagnie qui a commencé à opérer en 1938 est réputée dans les cercles de passionnés d’aviation civile pour sa flotte composée principalement de Boeing 757-200. Elle dessert 26 destinations en Europe et 16 en Amérique du Nord. Elle va entamer le « gros » du renouvèlement de sa flotte à partir de 2018 faisant notamment l’acquisition de Boeing 737 MAX8 et 9.

Le vol depuis Montréal est le vol:

FI804 – 21h00 – 6h00 les lundi, mardi, jeudi et samedi.

Le vol retour quant à lui :

FI805 – 17h05 – 18h40 les lundi, mardi, jeudi et samedi.

La compagnie a depuis quelques années mis en avant un de ses avantages : le stop-over gratuit en Islande. Vous pouvez prévoir un arrêt pouvant durer jusqu’à 7 jours sans frais supplémentaire.

WOW air.

iceland-2Photo : Juergen Lehle

La petite compagnie est toute jeune : elle a commencé à opérer en 2012. Elle possède quatre appareils – Airbus A320 et A321 – et elle va également recevoir des Airbus A330-300 afin de desservir Los Angeles et San Francisco. Elle offre des vols vers 24 destinations en Europe et Amérique du Nord. Elle est réputée pour sa présence sur les réseaux sociaux avec un côté jeune et désinvolte, par exemple en organisant un concours de drague sur Snapchat afin de gagner des billets gratuits. Elle a été fondé par Skúli Mogensen qui n’est pas un inconnu à Montréal puisqu’il y a fondé et dirigé pendant 10 ans une entreprise de technologies revendue en 2008 à Nokia.

Le vol vers Montréal est le vol :

WW136 19h55 – 4h50 les lundi, mercredi, vendredi et dimanche.

Et le vol retour :

WW135 15h25 – 17h00 les lundi, mercredi, vendredi et dimanche.

Le confort.

WOW air est une compagnie low-cost donc ici pas de classe de voyage mais seulement des sièges différents : siège XL avec un coût de 59 CAD pour avoir un peu plus de d’espace (32 pouces – 81 cm). Les autres sièges sont identiques (entre 30 et 31 pouces entre 79 et 76cm) seul l’emplacement dans l’avion va dicter le prix (19$ contre 7$ à l’arrière de l’appareil). L’avion positionné est un Airbus A321 avec 200 places. Le service de nourriture et boisson est payant. Aucune surprise.

iceland-3

Icelandair est une compagnie régulière. Ses Boeing 757-200 offre trois types de cabine : un produit Affaires appelé « Saga », un produit premium appelé « Economy Comfort » et le traditionnel produit Economy. Le nombre de total de sièges est de 183 dont 22 pour la classe Affaires.

Les sièges de l’offre Economy Comfort offrent davantage d’espace et un accès gratuit à l’offre solide et liquide, y compris les boissons alcoolisées. Cette offre permet aussi un enregistrement prioritaire et un accès aux salons. Le siège central étant neutralisé.

Un accès WiFi est proposé pour 7 EUR et est gratuit pour les membres Saga Gold ou pour les passagers voyageant en classe Affaires.

Le prix.

Étant donné la différence de service entre les deux compagnies aériennes, tout ne se résume pas à une simple question de prix. Néanmoins, cette donnée tarifaire reste l’une des réalités du transport aérien : la course vers des tarifs toujours plus compétitifs.

Prenons un exemple entre Montréal et Reykjavik en octobre 2016.

WOW air se positionne, au tarif le moins élevé, à 666 CAD …

iceland-4

La compagnie régulière Icelandair, quant à elle propose un tarif de 716 CAD

iceland-5

… Une différence de prix plutôt minime compte tenu des différences de confort : un bagage en soute contre deux et un siège non réservé contre une place attribuée en Economy sans supplément tarifaire. Ceci est cependant anecdotique puisque WOW air conduit souvent des promotions qui réduisent le prix de moitié, donc aux alentours de 350 CAD, un prix sans nul doute alléchant !

Les Miles.

Du côté de WOW air c’est très simple : il n’y a pas de programme de voyageurs fréquents !

Le programme d’Icelandair est le Saga Club. Pour un vol aller-retour entre Montréal et Reykjavik, il est possible d’obtenir selon la classe de voyage entre 4 200 et 6 720 miles en cabine Economy, 9 240 en cabine Economy Comfort et 12 600 miles en cabine Saga.

Il est néanmoins possible de créditer ces points de fidélité sur le programme très intéressant de la compagnie Alaska Airlines depuis le 1er octobre 2015 !

Que faire avec ces points ?

Pour un vol entre Montréal et Reykjavik vous aurez besoin de 60 000 points en Economy, 136 000 points en Economy Comfort et 179 000 en classe Saga. L’utilisation de vos points est par ailleurs limitée car celle-ci se limite aux vols Icelandair et Finnair.

Icelandair n’est membre d’aucune alliance, pour le moment. Elle possède cependant des accords de partage de codes avec quelques compagnies comme JetBlue, Finnair, Alaska Airlines ou Aeroflot.

L’autre symbole de l’arrivée.

On est toujours content de voir arriver de nouvelles compagnies à Montréal.

Le contraste entre les deux acteurs ne peut être plus évident : une low-cost et une compagnie régulière.

Chacune a ses forces et ses faiblesses : le prix pour WOW air, le confort et le réseau pour Icelandair.

Le voyageur fréquent aura dû mal à faire un choix dans le cadre de l’accumulation car même si WOW air est une voie sans issue, le programme Saga demeure isolé. Mais des alternatives intéressantes existent !

On se réjouira cependant de voir arriver une low-cost dans un aéroport canadien et l’on espère que ce ne sera qu’un début !

Matthieu Guyonnet-Duluc.

Retrouvez le Dossier de Tyler Birth dédié à la compagnie régulière Icelandair en cliquant ici.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire