Actualité

Airbus en 2016 : l’avionneur à la hauteur des défis industriels.

EVE-1326
Publié par Tyler Birth

Ce 11 janvier 2017 se tenait la traditionnelle conférence de presse d’Airbus. L’occasion pour les dirigeants du premier avionneur mondial de revenir sur l’année 2016, celle de tous les records mais aussi celle d’une accélération industrielle qui ne va pas sans son lot d’épineux défis industriels.

EVE-1326

Un record de livraison.

688. C’est le chiffre qu’il faut retenir de cette conférence de presse sur l’année 2016. Avec ce nombre record de livraisons, Airbus franchit un nouveau cap puisque pour la quatorzième année consécutive l’avionneur dépasse le chiffre de l’année précédente.

ond

Il était d’ailleurs intéressant d’entendre John Leahy expliquer que le cycle naturel de commande, qui suit l’évolution cyclique de l’économie mondiale en connaissant des points bas et des points hauts, n’a pas d’impact sur la courbe de croissance des livraisons qui elle est liée aux moyens de production.

Les deux paramètres étant distincts, Airbus démontre ainsi que sa stratégie de « ramp-up » (accélération) de production connait une croissance continue sans être affectée par les aléas volatiles du carnet de commande.

Croissance de la demande.

Si il est fréquent d’entendre dire que l’industrie aéronautique ne connait pas sa période la plus florissante, Airbus enregistre malgré tout 731 commandes nettes cette année. Bien entendu, les marges ne sont pas les mêmes selon le type d’appareil. Si le mono-couloir A320 – avec ses déclinaisons en taille (319, 321) et en technologie (ceo, neo) – demeure un best-seller, il est clair que l’avionneur préférerait par exemple voir son A350 entrer dans un cycle plus dynamique.

aib2

818 commandes fermes à ce jour, mais surtout des livraisons en augmentation très rapide avec près d’une livraison par semaine en 2016 – un chiffre qui sera bien entendu dépassé en 2017, notamment grâce à l’entrée en service de l’A350-1000.

a350

A ce jour, c’est bel et bien l’A330 qui dope les chiffres d’Airbus. Le bi-couloir, avec ses multiples déclinaisons, connait un large succès.

aib4

L’A330 « 242-tonne » ou encore l’A330 régional démontrent la capacité de l’avionneur de développer de nouvelles technologies à partir de sa plateforme développée il y a près de 30 ans.

De son côté l’A330neo n’est pas encore entré dans un phase de maturité au niveau de son carnet de commande. Pourtant John Leahy insistait aujourd’hui sur le fait que cet avion était plus confortable et plus silencieux que le Dreamliner de Boeing.

Si l’argumentaire semble au point, il semble que le 787 reste à ce jour préféré par les compagnies aériennes qui cherchent un appareil long-courrier de moyenne catégorie. 2017 sera-t-elle l’année d’un basculement en faveur de l’avionneur européen ?

aib3

Le « backlog » poursuit donc sa croissance pour atteindre aujourd’hui plus de 6800 appareils, soit près de 10 ans de production garantie au rythme actuel de production… !

Des commandes qui ont concerné cette année 51 clients dont 8 qui décidaient de franchir le pas pour la première fois cette année.

aib1

Le regard tourné vers l’Orient.

Si Airbus est largement accepté en Amérique et naturellement plébiscité en Europe, c’est bel et bien le Moyen-Orient et l’Asie qui constituent son réservoir de commandes compte tenu du dynamisme de la région.

D’ailleurs le 11 janvier marquait un pas très important dans la croissance de ses activités orientales puisque c’est ce jour qu’était livré le premier A321 à la compagnie Iran Air, suite à la levée des sanctions américaines l’an dernier.

Cet appareil est le premier d’une très longue série comprenant A330 ceo et neo ainsi que des A350 – les A380 n’ayant malheureusement finalement pas été retenus.

Il semble d’ailleurs que la compagnie iranienne n’ait pas fait les choses à moitié puisque les passagers qui embarqueront à bord de cet appareil profiteront d’un IFE personnel conçu par Panasonic.

Conclusion.

L’année 2016 a été très belle pour Airbus avec de nouveaux records mais surtout une remarquable capacité à relever des défis de taille, essentiellement dus à ses très nombreux fournisseurs (Zodiac, Rolls Royce, Pratt & Whitney etc.).

Avec l’entrée en service de l’A350-1000 et l’arrivée prochaine de l’A330 sur le tarmac de Blagnac, il est d’ores et déjà assuré que 2017 sera une année importante pour le Groupe qui devrait s’illustrer au prochain Paris Airshow qui se tiendra fin juin.

EVE-1326

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

  • Woah! I’m really enjoying the template/theme of this site.
    It’s simple, yet effective. A lot of times
    it’s challenging to get that « perfect balance » between user
    friendliness and visual appeal. I must say you have done a excellent job with this.
    In addition, the blog loads very fast for me on Opera.

    Outstanding Blog!

Publier un Commentaire