Actualité

American Airlines reçoit son premier 787-9 avec nouvelle Business

7891
Publié par Tyler Birth

American Airlines recevait hier son premier Boeing 787-9. L’arrivée de ce nouvel avion aurait pu être un événement mineur vu que la compagnie exploite déjà la version -8 du Dreamliner. Ce qui créait la singularité ici c’est la mise en service d’une toute nouvelle cabine Business, ainsi que la présence de la cabine Premium.

7892

La classe Affaires d’American Airlines a beaucoup fait parler d’elle ces derniers mois. En cause : les revirements stratégiques de la compagnie qui décidait notamment de modifier ses plans entre l’arrivée des 777-300ER et le retrofit des 777-200ER ainsi que la configuration sur 787-8.

Sur ces deux derniers appareils, les sièges ne sont pas des épis inversés classiques mais sont emboîtés les uns contre les autres, ce qui avait créé des appréhensions au sujet de la densification de la cabine – même si cela s’est finalement avéré très confortable.

La Business d’American sur 777-200ER reconfiguré

Et puis il y a eu le naufrage Zodiac Aerospace. L’industriel français a connu les déboires que l’on sait pour fabriquer les sièges de ses clients, ce qui a eu les répercussions dont il a maintes fois été fait état sur le blog.

Du Cirrus au Super Diamond.

American Airlines a eu la belle idée de ne pas rester sur le constat d’échec industriel de Zodiac et a pris assez vite la décision de basculer chez un fabriquant de siège concurrent du français, mais proposant peu ou prou le même produit : B/E Aerospace.

Le nouveau Boeing 787-9 que la compagnie américaine vient de se faire livrer depuis l’usine Boeing de Charleston (SC) est donc équipé de cette nouvelle cabine avec les sièges « Super Diamond ».

7893

– Source : American Airlines –

Si ces sièges ressemblent aux Cirrus de Zodiac par leur configuration en épi inversé, leur allure et certains des équipements diffèrent. De plus l’américain B/E ne semble pas en mesure de condenser ce siège comme Zodiac l’a fait sur les Boeing 777-200 et 787-8 d’American puisque ici les sièges sont bien tous les uns derrière les autres, à l’image du B777-300 comme on l’a rappelé précédemment.

Le Super Diamond est doté d’un mobilier bien plus important sur le côté. On y trouve un coffre dont la configuration diffère du sièges Zodiac puisqu’ici dans le meuble lui-même – mais le volume disponible n’est pas forcément plus important.

AA5

Alors que chez le français il est positionné en hauteur.

ZA

Siège Air France « Best » avec les Cirrus de Zodiac : on voit bien la différence au niveau du mobilier et du coffre sur le côté

Petite déception, American Airlines semble ne pas avoir fait le choix d’installer une vraie lampe de chevet comme c’est le cas sur le Super Diamond de China Airlines.

482

Le Super Diamond de China Airlines sur 777-300ER

B/E Aerospace propose un produit clairement supérieur au Cirrus, et ce positionnement se retrouve également dans le tarif catalogue plus élevé. C’est la raison pour laquelle on le retrouve chez un assez faible nombre de compagnies aériennes telles que, entre autres, Air Canada (777 et 787), China Airlines (777-300ER et futur A350), Qatar Airways (787, A380, A350), Garuda Indonesia (A330), Saudi Arabian Airlines (787), Virgin Australia (A330) etc.

716

Le Super Diamond de Qatar Airways sur A380

La Premium Economy.

L’arrivée du Boeing 787-9 va de pair avec la mise en ligne de la Premium Economy.

7894

Celle-ci est configurée avec des sièges de type recliner qui permettent un confort optimal en de réellement s’incliner, ainsi que des repose-jambes et reposes-pieds.

American, United… et Delta ?

American Airlines rejoint ainsi United (et Air Canada) en tant que compagnie aérienne nord-américaine exploitant les deux versions du Dreamliner. Elles prennent ainsi leurs distances avec Delta Air Lines dont la stratégie demeure, assez étrangement, de faire perdurer les vieux avions au profit d’un rajeunissement de la flotte. Les bonnes nouvelles de cette dernière devront attendre fin 2017 avec l’arrivée des A350.

Conclusion.

Le produit Business d’American Airlines était il y a encore quelques années médiocre et particulièrement anachronique.  Depuis la refonte de la compagnie, une grande hétérogénéité entre les avions est apparue comme on l’a vu dernièrement avec les Boeing 757 internationaux nouvellement reconfigurés.

Une donnée finalement secondaire pour le passager qui a de plus en plus l’assurance de voler dans de bonnes conditions – du moins pour ce qui est du siège – lorsqu’il choisi la classe Affaires d’American.

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

Publier un Commentaire