Bonnes affaires

[BON PLAN] Air France : de la Business sous le sapin de Noël pour moins de 1 200 EUR !

Publié par Tyler Birth

Côte est ou côte ouest ? Finalement, c’est la question à laquelle il conviendra de répondre aujourd’hui et jusqu’à ce soir minuit. Il n’est pas ici question véritablement de budget mais plutôt d’appétence. Air France vous permet de passer Noël au frais ou un Noël ensoleillé en Business, à un tarif très raisonnable.

Capture d’écran 2015-09-14 à 18.42.05

Pour quelques heures encore, il est possible de s’envoler avec la compagnie nationale pour fêter Noël à la mode américaine puisque New York s’affiche à moins de 1 200 EUR en Business sur la période et Los Angeles à moins de 1 800 EUR. Le charme de Boston est, quant à lui, à portée de main, pour 1 300 EUR.

Le tarif.

Bien entendu, à l’addition s’ajoute un préacheminement pour une destination européenne : l’offre promotionnelle Air France est au départ de Copenhague. Aucune obligation d’atteindre la capitale danoise sous pavillon tricolore et des billets à 50 EUR A/S sont – très – souvent disponibles.

New York à moins de 1 200 EUR.

Capture d’écran 2015-09-13 à 19.09.52

Capture d’écran 2015-09-13 à 19.10.09

Boston à moins de 1 300 EUR.

Capture d’écran 2015-09-13 à 19.08.24

Capture d’écran 2015-09-13 à 19.08.42

Los Angeles à moins de 1 800 EUR.

Capture d’écran 2015-09-13 à 19.05.18 Capture d’écran 2015-09-13 à 19.05.37

Si l’idée première est de passer les fêtes de fin d’années aux États-Unis, la promotion s’étend jusqu’à l’été 2016 !

En effet, il est possible de réserver sur les périodes suivantes :

  • Du 22 novembre au 30 novembre 2015 ;
  • Du 23 décembre 2015 au 2 janvier 2016 ;
  • Du 19 mars au 3 avril 2016 ;
  • Du 1er juillet au 31 août 2016.

Capture d’écran 2015-09-13 à 23.46.21

En outre, les restrictions sont peu nombreuses.

Pas de séjour minimum et un achat 28 jours à l’avance sont les principales caractéristiques de ce tarif. A noter cependant que la durée maximum du séjour est de trois mois.

L’achat des billets est possible jusqu’à … ce soir minuit !

Capture d’écran 2015-09-14 à 07.12.51

En cas de changements, les pénalités sont très couteuses puisqu’elles sont facturées 240 EUR. L’annulation avant le départ, si elle est possible, est également onéreuse – 400 EUR – et le retour sur investissement sera de l’ordre du néant.

Capture d’écran 2015-09-13 à 19.11.43

 

Le gain de miles statut est calculé sur la base d’un tarif en classe de réservation Z –  J pour le MC CPH/CDG/CPHsoit 125%.

Capture d’écran 2015-09-13 à 22.27.26

Capture d’écran 2015-09-13 à 22.30.34

  • New-York permet d’acquérir 12 850 miles statut ;
  • Boston vous fera cumuler 12 346 miles statut ;
  • Los Angeles pour un total de 18 339 miles statut.

Du côté du CPM, sans statut particulier, celui-ci est évalué à 9 cts EUR du mile sur New York par exemple. En y ajoutant une carte premium co-brandée Air France et un statut Platinum vous pouvez cumulez jusqu’à 21 312 miles réduisant le CPM à 5 cts EUR du mile sur la grosse pomme, 6 cts EUR sur Boston avec 20 475 miles et 5 cts EUR sur Los Angeles avec 31 373 miles.

Pas si mal !

Si Air France propose ce tarif intéressant, il n’en demeure pas moins que ce ne sont pas les seuls.

D’autres compagnies, non membres de l’alliance Skyteam, se sont alignées sur le tarif et proposent des conditions tarifaires identiques.

Capture d’écran 2015-09-13 à 22.26.36

Air Berlin s’affiche à 1 174 EUR sur New York.

Capture d’écran 2015-09-13 à 22.26.58

Le duo British Airways / American Airlines s’affichent quant à eux à 1 797 EUR sur Los Angeles.

Capture d’écran 2015-09-13 à 22.38.27

Conclusion.

Le tarif est intéressant mais n’est pas inédit.

Ce n’est pas la première fois que la compagnie à la crevette ailée propose cette tarification attractive.

Peu de restrictions, un tarif intéressant, un gain de miles statut au CPM raisonnable … de quoi s’y rendre les yeux – presque – fermés !

De mon côté, c’est déjà booké !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • Et bien sûr, ça marche pas dans l’autre sens pour la bibi que je suis de l’autre côté de l’Atlantique :(… Oui bon, j’ai tenté quand même, même si j’avais peu d’espoirs !

Publier un Commentaire