Brève

[BREVE] Espionnage : la guerre entre Delta et Qatar est-elle sans limite ?

a0062
Publié par Tyler Birth

L’arrivée de l’Airbus A380 de Qatar Airways à Atlanta lors du vol inaugural du 1er juin 2016 s’est faite sur fond de scandale à la mode américaine. Si Delta Air Lines s’est montrée à n’en pas douter sous son plus mauvais jour, la compagnie qatarie n’était certainement pas exempte de tout reproche quant à son organisation comme en témoigne les documents adressés par l’aéroport américain à Son Excellence, Akbar Al Baker. Il n’en demeure pas moins que, faute de point de stationnement au contact, c’est par escalier mobile que les passagers du super jumbo à l’Oryx ont pu rejoindre le tarmac de l’aéroport Hartsfield-Jackson International ce jour là. De quoi faire pâlir de rage l’illustre dirigeant qatari !

a0062

Vol inaugural oblige, Qatar Airways avait sorti l’artillerie lourde (à l’instar d’autres compagnies comme Emirates qui est coutumière des Airbus A380 ponctuels comme c’était le cas à Bruxelles le 18 septembre 2015 ou pour des vols inauguraux comme Auckland lorsqu’ils ont ouvert la ligne en direct).

Aujourd’hui, le vol direct entre Doha, capitale du Qatar, et Atlanta, est opéré par un des 9 Boeing 777-200LR de la compagnie aérienne.

dL2 DL3

Mais voilà, Qatar Airways a eu l’outrecuidance de s’inviter dans une maison qui n’est visiblement pas sienne …

Delta-Proud-to-call-Atlanta-home

L’information a été dévoilée hier sur le blog de mon confrère américain Wandering Aramean : Delta Air Lines se livre à un espionnage étonnant sur ses terres et compte ainsi le nombre de passagers qui voyage vers ou depuis Atlanta à bord d’un appareil qatari.

La compagnie américaine semble avoir fait le choix de positionner un agent d’escale en porte afin de, tout simplement, compteur de passagers à la main, compter les clients de Qatar Airways qui embarquent ou débarquent de l’appareil. Troublant lorsque l’on sait que cet outil est normalement destiné au personnel navigant afin de vérifier le nombre de passagers à bord d’un appareil.

DL1

L’agent d’escale, filmée et interrogée par un lecteur, n’a pas expressément répondu à la question suivante : « Est-il vrai que vous comptez le nombre de passagers à bord ? » préférant répondre par une interrogation. Néanmoins, ni l’attitude ni l’objet entre ses mains ne laissent à penser qu’elle est ici assise pour prendre quelques instants de repos.

En image.

Conclusion.

Delta Air Lines a été questionnée sur cette pratique.

Attendons d’en savoir davantage et ne tirons pas de conclusions hâtives étant toujours sans réponse de leur part, pour le moment. Mais cette vidéo semble emporter toutes les caractéristiques d’une jolie preuve de cette guerre sans limite entre les deux compagnies aériennes qui n’ont de cesse de se chamailler comme deux enfants turbulents.

Une chose est sure, China Southern a fait beaucoup moins de bruit lorsque Qatar Airways s’est posée en Airbus A380 à Guangzhou le 1er juillet 2016.

Et pourtant, la compagnie aérienne chinoise emporte sur son fuselage le logo Skyteam également.

Comme quoi, il est toujours possible d’agir intelligemment ! 😉

Tyler.

 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire