Brève

[BREVE] Qatar Airways : à trop habituer les passagers aux bonnes choses …

Publié par Tyler Birth

L’affaire pourrait paraître anecdotique : Qatar Airways n’abreuvant pas tous ses passagers Business de champagne Krug.

En effet, à de(ux) rares exceptions près, les produits proposés à bord des vols de la compagnie qatarie étaient plus classiques et cohérents avec les standards du marché. Mais Qatar Airways se démarquait sur un point. En effet, à deux occasions particulières, il était possible de se délecter d’une coupe de Krug, champagne habituellement réservé aux passagers First Class de la compagnie aérienne.

  • Le lounge Business Al Mourjan

En avril, nous avions pu découvrir sur le blog le dernier né (à l’époque) des salons Qatar Airways à Doha : le Al Mourjan Business lounge. Impressionnant par sa taille, ce nouveau salon impressionnait également par la qualité de l’offre proposée aux passagers présents. Une raison simple, ce salon avait également pour mission d’accueillir les passagers voyageant en First à bord des appareils de la compagnie aérienne, dans l’attente de l’ouverture du salon Al Safwa First Class, qui sera prochainement présenté ici. Qatar Airways avait donc mis les petits plats dans les grands en proposant du champagne Krug à ses passagers.

krug2

Puis le salon réservé uniquement aux passagers First a récemment ouvert ses portes et les sources commençaient progressivement à se tarir au Al Mourjan Business Lounge. Si l’un des points forts de ce salon demeurait la présence de champagne Krug (à la demande), celui a été progressivement remplacé par un très correct Veuve Clicquot brut, sans oublier que le Lanson pour le brut et le Henriot pour le rosé étaient conservés. Récemment, un moins correct Lanson était proposé au sol comme à bord.

Mais il arrivait que sporadiquement Qatar Airways dispose de bouteille de ce nectar haut-de-gamme au salon Business, à certaines heures de la journée, et qu’il suffisait d’en demander une coupe pour qu’elle vous soit apportée.

  • Le bar lounge de l’Airbus A380

Quoi que l’on dise à propos de Qatar Airways, le bar positionné après la cabine Business au pont supérieur de l’Airbus A380 étonne, positivement. Difficile de penser le contraire d’ailleurs. Ouvert dès l’altitude de croisière atteinte, il permet aux passagers Business ET First de s’y rendre pour échanger avec d’autres ou tout simplement profiter du moment présent. Vous pouvez d’ailleurs retrouver une présentation complète de ce bar en embarquant à bord du trip report consacré à l’A380 de Qatar Airways.

Du fait de la présence des passagers First Class dans ce bar, le champagne Krug était proposé à bord, y compris aux passagers Business présents.

krug3

krug4

 La rumeur grandissait.

Le Krug s’est fait de plus en plus rare au Al Mourjan Business Lounge. Si bien qu’on le pensait définitivement disparu.

Mais l’information est venue du site FlyerTalk.

krug1

Les passagers Business de la compagnie Qatar Airways ne consommeront plus de Krug, au sol comme à bord. La compagnie qatarie dispose d’un très solide produit Business. Son positionnement haut-de-gamme permettait d’offrir à ses passagers une qualité de service irréprochable.

Le produit Business descend inévitablement d’un cran avec cette nouveauté.

Il va falloir se faire une raison : ce plaisir aérien appartient désormais au passé.

Conclusion.

Qatar Airways est confrontée, comme toutes les compagnies, à la nécessité de réduire ses coûts. Il faut se rendre à l’évidence, proposer un champagne très haut-de-gamme à 8 passagers par vol en Airbus A380 est différent d’en proposer potentiellement à 56 passagers (8 First + 48 Business).

Et sans parler du lounge.

La compagnie qatarie avait déjà repositionnée son offre sur son produit Domestic First en limitant son offre liquide à la carte Business. Des économies jugées « de bout de chandelle » à l’époque.

Certains passagers volent 5 étoiles pour rêver.

Mais finalement, les rêves ont un coût !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire