Actualité Reportages

Est-il possible de profiter de son statut hôtelier en réservant par un site tiers ?

dt3
Publié par Tyler Birth

Non. Cette réponse simple et tranchante est celle que devrait vous faire n’importe réceptionniste d’hôtel si vous réclamer vos bénéfices de membre « à statut ». Pourtant la réalité démontre très souvent que la dorure de la carte de fidélité permet de passer outre cette théorie et de profiter en pratique de ses avantages.

J’en parlais il y a peu, j’ai effectué il y a quelques jours un séjour d’une nuit dans le DoubleTree de Johor Bahru, la ville frontalière de la Malaisie avec Singapour.

doubletree-by-hilton-hotel-johor-bahru-swimming-pool

Cet établissement 4 étoiles a été réservé via le site qui fait beaucoup parler de lui en ce moment Club1Hotels. Ce dernier offrant plus de 30% de réduction par rapport au site de Hilton, il aurait été dommage de s’acquitter du surcoût d’autant plus que ce tarif était « Bed and Breakfast« , c’est-à-dire qu’il incluait déjà un des avantages des statuts Gold et Diamond : le petit déjeuner.

Comme la quasi-totalité des check-in que j’ai effectué en présentant ma carte Diamond malgré une réservation via un site tiers, mes avantages ont été pris en compte ce qui fait que j’ai été surclassé, et n’ai donc pas été logé dans la chambre Deluxe qui correspondait à ma réservation.

dt2

C’est donc une Suite, la plus grande de l’étage, qui m’a été offerte.

dt3

La réalité est aussi appréciable que la photo publicitaire, quoique la photo prise de nuit ne rende pas pleinement hommage à ce bel ensemble.

La Suite est donc composée d’un salon où se trouve un canapé ainsi qu’un fauteuil et deux chaises entourant une table. L’ensemble arbore un design boisé du plus bel effet.

dav

Un petit couloir mène vers la chambre. A droite dans l’alcôve, une machine Nespresso ainsi qu’une cafetière.

dav

En chemin ou trouve sur la droite la salle de bain. Celle-ci est très belle et lumineuse car dans les tons blancs. Douche et baignoires sont séparées, et les produits de toilette sont en plus grand volume que dans les chambres classiques.

dav

Le marbre est très joli même si comme souvent il est difficile de supprimer la totalité des traces de calcaire.

dav

La chambre enfin. La surface de la pièce est un peu juste compte tenu du couloir et de la place réservée au salon, mais il y a tout de même la présence d’un fauteuil face à une table en verre, très pratique comme vide-poche. La décoration est relativement minimaliste mais on apprécie ce tableau abstrait qui apporte une tonalité chaude à l’ensemble.

dav

dav

Enfin au niveau des parties communes, la piscine est très jolie et permet de profiter agréablement des 28°C qui subsistent en ce mois d’octobre entre le Tropique et l’Equateur.

dav

Un mot concernant la localisation de cet hôtel : si passer la frontière permet de profiter de tarifs d’hôtels très bas, le trajet à parcourir et les deux postes frontaliers qui doivent être franchis (dans chaque sens !) relèvent du calvaire, et il déconseillé de choisir cette option.

Elle fait perdre du temps et n’a, ce jour là, pas permis de réunir les conditions nécessaires à la création d’un contenu de qualité – comme en témoignent les photos précédentes… – tant la fatigue était importante après plus de 5 heures de trajet depuis le centre-ville de Singapour …

Conclusion.

Qu’il s’agisse des sites de réservation en ligne (OTA) bien connus comme Booking, Expedia, Hotels, ou bien ceux qui fonctionnent de manière plus indirecte comme Priceline ou Club1Hotels, rares sont les hôtels où le statut n’est pas reconnu. Concernant C1H, probablement le plus intéressant en termes de tarif et de fonctionnement type vente privée, il ne reste d’ailleurs plus que trois jours pour s’y inscrire gratuitement.

dt4

Attention, le cumul de point restera lui forcément impossible. Il ne faut pas abuser de cette astuce si on souhaite renouveler – ou acquérir – un statut !

Seule une règle doit finalement demeurer intangible : il est inutile de payer plus cher pour un service qu’on pourrait avoir … plus tard. Si un bon tarif apparaît quelque part, mieux vaut le saisir quelque soit le canal de vente, on y gagne forcément, et il y a de toute façon peu à perdre.

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • Réponse tranchante mais inexacte. Hyatt et Marriott reconnaissent tous les deux le « third party booking » pour l’application du statut. Quant au fait de ne pas gagner de point, c’est toujours vrai sur la chambre, mais les dépenses supplémentaires sont elles prises en compte chez Marriott. Quant au Welcome Amenity Points, les deux chaines mentionnées les versent, puisqu’elles reconnaissent le statut.

    • Hello! « Réponse tranchante mais inexacte » : oui tu as parfaitement résumé l’article, le « non » du réceptionniste serait tranchant et inexact car, comme je l’explique, force est de constater que quelques chaînes sont plus généreuses que d’autres au détriment de leurs revenus.

      Qu’entends-tu par « dépenses supplémentaires » ? Chez Hilton le dinning entre en compte pour les points même via un OTA (pas sûr pour Accor).
      Pas uniquement Hyatt et Marriott d’ailleurs : j’ai eu mes « welcome points » SPG à NY malgré une résa sur Priceline.

Publier un Commentaire