Actualité Reportages

[EXCLUSIVITE] Reportage à bord du premier Airbus A350 de Thai Airways !

Publié par Tyler Birth

Thai Airways recevait le mercredi 31 août 2016 son premier Airbus A350.

Le blog Tyler Birth était invité par la compagnie aérienne thaïlandaise à la cérémonie célébrant l’arrivée de l’appareil à l’aéroport de Suvarnabhumi. 48 heures plus tard, elle réitérait son invitation et nous permettait de découvrir l’intérieur de ce nouvel avion, faisant vraisemblablement sa fierté. L’Airbus A350 était stationné dans le hangar dédié à la maintenance en attendant son premier vol commercial, nous permettant ainsi de vous proposer ces quelques vues exclusives.

DSC09446

DSC09442

Le huitième opérateur de l’Airbus A350, Thai Airways, effectuait aujourd’hui son premier vol commercial entre Bangkok Suvarnabhumi et l’aéroport international de Chiang Mai. Ce vol inaugural porte le code TG102. Celui-ci étant très matinal, l’aéroport international est bien vide lorsque j’arrive en zone d’enregistrement domestique Royal Silk.

DSC09450

DSC09453

Le salon (dédié aux vols intérieurs) que Thai Airways propose à ses passagers Business et statut Gold – ou supérieur – n’est pas de très grande qualité puisque l’offre tant liquide que solide est très limitée. Aucun alcool n’est disponible, et pour se restaurer il faudra se contenter de quelques fruits, sandwich sous cellophane, tartelettes salées et pancakes préparés à la « minute ».

DSC09473

En revanche, ce salon propose un jardin intérieur très agréable et peu fréquenté, indépendamment de l’heure de la journée.

DSC09465

DSC09463

Rendez-vous en porte A3 afin de rejoindre le nouvel avion de la compagnie thaïlandaise.

DSC09481

Ce vol inaugural n’a pas vraiment été mis en valeur par Thai Airways qui n’a prévu aucune cérémonie en porte d’embarquement pour ses premiers passagers commerciaux. De nombreux amateurs et médias ont cependant fait le déplacement : on les retrouve à proximité des baies vitrées, nettoyées probablement pour l’occasion !

DSC09486

L’appareil, magnifique dans cette livrée Thai Airways, attend ses premiers passagers à son point de stationnement. Il y aura un peu de retard mais cela s’explique bien entendu par des questions de rodage pour ce nouvel Airbus.

DSC09483

DSC09487

DSC09488

L’embarquement sera d’ailleurs un peu confus et l’impatience de nombreux passagers est manifeste !

DSC09490

A l’entrée, le personnel est ravi d’accueillir les passagers car il s’agit, pour eux aussi, de leur premier vol à bord du premier des 12 Airbus A350 de la compagnie aérienne.

DSC09495

L’appareil est équipé de la technologie Wi-Fi et l’accès à l’interface dédiée se fait dès l’atteinte des 10 000 pieds. L’offre est payante.

wifi

Je suis installé en cabine Royal Silk pour ce vol inaugural et mon siège est le 16B.

DSC09525

Les coffres à bagages sont amples et permettent de ranger un nombre et un volume conséquent de bagages.

DSC09724

A ce titre, il est dommage de retrouver des coffres à bagages au milieu de la cabine. Celle-ci se retrouve largement amputée du beau volume qui normalement la caractérise, alors que cela semble superflu.

DSC09515

DSC09543

Les sièges Solstys de Stelia Aerospace arborent une configuration en quinconce ce qui permet de les emboîter et optimiser l’espace en longueur. Du coup un siège sur deux est placé côté couloir et l’autre est côté hublot. Les sièges B sont donc bien des sièges hublots.

DSC09528

En tout cette cabine Royal Silk est composée de 32 sièges avec un pitch de 41 à 46 pouces de longueur selon les sièges centraux ou sur les côtés. Pour mémoire, l’appareil avec les cabines de Thai Airways peut accueillir jusqu’à 321 passagers (dont 289 en cabine Economy).

DSC09506

Un coussin est évidemment présent. Celui-ci est aussi volumineux que confortable !

DSC09509

La ceinture de sécurité du siège est une trois points. Peu confortable même si c’est quelque chose que l’on retrouve chez beaucoup de compagnies aujourd’hui : la sécurité des passagers s’en trouve largement améliorée.

DSC09602

L’ouverture au niveau des jambes permet aux pieds de respirer et facilité l’extraction du siège lorsque celui-ci est en position full flat, mais elle retire un peu d’intimité.

DSC09668

DSC09538

Les sièges côté hublot ou honeymoon ne sont de fait pas concernés par cet inconvénient mineur.

DSC09734

Enfin la têtière du siège est ajustable et plutôt ferme ce qui lui permet de bien rester en place lorsque l’on y repose la tête.

DSC09665

Le logo Thai n’est pas oublié ici non plus !

DSC09524

Le système de divertissement est de type Panasonic EX3. Sa résolution est aussi excellente que sa réactivité, et la dimension est très généreuse avec 16 pouces de diagonale. Malheureusement sur ce vol inaugural il n’y aura aucun casque audio de distribué et les passagers sont invités par l’équipage à utiliser leurs propres accessoires.

DSC09562

DSC09565

Les navigants ont tous le sourire au regard des circonstances et se prêtent aisément au jeu des photos. Des verres d’accueil sont rapidement distribués avec un choix entre eau, thé glacé et jus d’orange industriel.

DSC09536

DSC09519

DSC09542

Une serviette humide parfumée est également proposée et permet de se rafraîchir.

DSC09531

DSC09539

Un choix de presse est également disponible.

DSC09517

Le roulage sera très court et le décollage s’effectue en piste 19L.

DSC09554

DSC09570

Airbus A320 Thai Smile et Suvarnabhumi dans le fond

DSC09567

Pendant le roulage, les consignes de sécurité sont diffusées sur les IFE individuels.

DSC09547

Une fois en l’air nous effectuerons un large virage vers la droite pour prendre un cap nord direction Chiang Mai.

DSC09573

Superbe survol de la capitale thaïlandaise !

DSC09591

Le winglet de l’Airbus A350 est un de ses plus beaux atours. Sa taille permet aux compagnies qui l’opèrent d’en travailler sa décoration, et Thai Airways ne l’a pas omis en y apposant son logo.

DSC09597

Au-dessus des passagers, les affichages sont très modernes avec ces écrans LCD qui permettent une personnalisation intégrale en fonction de l’évolution de la réglementation. En revanche, l’interdiction de fumer est pérenne et absolue : on retrouve cette interdiction représentée sous la forme d’une étiquette.

DSC09578

DSC09579

Le siège est composé de quelques rangements dans la console adjacente, mais ceux-ci sont en assez faibles quantités et on ne peut finalement y placer qu’un nombre d’éléments réduit.

DSC09670

De plus l’un d’eux est occupé par les trois magazines de bord.

DSC09671

Voici ces derniers dans le détail.

DSC09689

En face de l’assise du siège, on retrouve la fiche des consignes de sécurité dédiée à l’Airbus A350 de Thai Airways.

DSC09608

DSC09611

Le siège est plutôt large, et s’incline bien entendu totalement à plat.

DSC09666

DSC09655

DSC09658

DSC09656

Le panneau de commande des fonctionnalités du siège est situé au niveau de la console latérale. Outre les différentes positions du Solstys, le siège offre la possibilité de s’avancer ou de reculer afin d’ajuster la distance entre le passager et la tablette.

DSC09669

C’est l’ottoman qui lui fait face qui permet de completer le dispositif.

DSC09674

Le service commencera pendant la montée et il faut déployer la tablette dont les finitions diffèrent de la Royal Silk présente sur Boeing 777 et Airbus A380.

DSC09676

DSC09605

Grand avantage de cette tablette : elle pivote, ce qui permet de sortir du siège même pendant le service et avec présence du plateau repas.

DSC09607

Les hôtesses et stewards passent en cabine avec des nappes qui sont disposées sur la tablette.

DSC09603

Les plateaux sont distribués au moyen d’un trolley, et le personnel en complète le dressage avec plat et croissants chauds.

DSC09620

DSC09630

La prestation est d’un bon niveau global avec une offre chaude, des fruits, et une viennoiserie.

DSC09633

Le chaud est constitué d’un pain perdu aux épinards, saucisse, tomates cerises, et œufs au surimi.

DSC09638

Pendant que les passagers se restaurent, les hôtesses et stewards effectueront trois passages. Un premier avec des boissons et au plateau.

DSC09631

Un second et un troisième pour les boissons chaudes avec café puis thé.

DSC09640

Malgré un temps de vol très court le personnel navigant est attentif aux besoins des passagers de la cabine Royal Silk !

L’équipage a la possibilité d’activer le moodlighting en fonction des différentes phases de vol. Les coloris sélectionnés sont représentatifs de la compagnie aérienne thaïlandaise : violet et orangé.

moodlighting

La télécommande de l’IFE est située sous les boutons de réglages du sièges. De conception Panasonic, son large écran permet une utilisation optimale mais également de profiter de plusieurs contenus en même temps que l’écran principal.

DSC09731

Sur l’écran d’accueil, les différentes catégories disponibles dont les informations de vols et de destination.

DSC09677

La partie « loisirs » proposent cinq catégories principales.

DSC09680

Le nombre de films disponible est très impressionnant : proche de la centaine !

DSC09681

DSC09684

DSC09685

On trouve également de nombreux programmes TV très variés.

DSC09688

DSC09690

Sélection « junior ».

DSC09693

Le système dispose d’un contrôle parental qu’il est possible d’activer dans les menus.

DSC09697

Beaucoup de musiques disponibles !

DSC09692

Enfin, le système de divertissement offre la possibilité d’échanger avec d’autres passagers présents dans l’avion par l’intermédiaire d’une messagerie instantanée.

chat

Deux ports USB sont disponibles sur l’écran et une prise internationale est localisée au niveau de l’armature du fauteuil Royal Silk.

DSC09672

Le niveau de croisière sera de seulement 38 000 pieds aujourd’hui selon l’annonce du Commandant de Bord, confirmée par FlightRadar24. Nous n’y resterons que deux petites minutes !

TG1

Comme l’indique le schéma ci-dessus, la descente sera longue mais continue avec un bref palier.

Les commodités sont très belles et surtout très propres.

DSC09651

En cabine Affaires, on constate la présence d’un parfum signé Thai Airways.

DSC09660

Le réceptacle à serviettes usagées dispose d’une ouverture électronique. Hygiénique !

DSC09661

DSC09663

Cet avion est vraiment très silencieux, surtout dans le quart avant de la cabine – un aspect que l’on ne retrouve pas aussi franchement dans le reste de l’appareil à l’inverse de l’autre Airbus emblématique : l’A380.

La descente et l’atterrissage sont souples et peuvent être suivis au moyen des caméras de la dérive dont la définition est excellente sur cet A350.

DSC09585

Par ailleurs, il est toujours possible de suivre la géovision et d’observer les vues extérieures sur l’écran de la télécommande Panasonic, encastrée dans la structure du siège Stelia Aerospace.

DSC09645

Mais le plus intéressant reste, comme souvent, de regarder par le hublot pour profiter du paysage !

DSC09696

La cabine est prête pour l’atterrissage.

DSC09694

DSC09698

DSC09702

Chiang Mai est un grand aéroport international. A ce titre, et dans le cadre d’un vol inaugural, beaucoup attendaient un water salute par les pompiers thaïlandais mais ce ne sera malheureusement pas le cas ici non plus, à l’instar de l’arrivée de l’appareil le 31 août 2016 à Bangkok.

Là aussi le roulage est court avec une arrivée au contact. Nous arrivons avec un peu de retard au terminal domestique.

DSC09710

Nous sommes garés !

DSC09739

La passerelle sera connectée à la porte 2L.

DSC09714

Les invités en cabine Business profiteront du débarquement en porte 2 pour  rester en cabine prendre des photos de l’équipage toujours aussi souriant.

DSC09735

DSC09716

Trois commandants de bord étaient présents dans le cockpit de ce premier vol commercial, à des fins de formation.

DSC09722

Le winglet en sortant de l’avion, avec les montagnes qui entourent la ville de Chiang Mai.

DSC09746

Contrairement à Suvarnabhumi il est ici possible de prendre de superbes photos du Xtra Wide Body !

DSC09747

DSC09749

DSC09751

DSC09754

Conclusion.

Le nouvel Airbus de Thai Airways a enfin débuté ses opérations !

On le retrouvera entre Bangkok et Chiang Mai ainsi que Phuket pendant une dizaine de jours à des fins de formation d’équipage. Le 16 septembre prochain marquera le début de ses opérations internationales avec son premier vol à destination de Melbourne.

Tyler. 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire