Actualité Reportages

La Compagnie – Business – CDG/EWR – Boeing 757

Publié par Tyler Birth

La Compagnie
B0100 – Boeing 757
Paris (CDG) / New York (EWR)
Cabine Business – Siège 7F
Samedi 25 février 2017

___________________________

L’an passé, nous vous présentions La Compagnie Boutique Airline à l’occasion d’un Dossier de Tyler Birth dédié à cette jeune compagnie française. Spécialisée dans les vols exclusivement en classe Affaires, le compagnie aérienne a vécu différents bouleversements au cours des douze derniers mois : la mise en sommeil de sa ligne Londres – New York pour cause de Brexit, le rapprochement avec XL Airways, le départ du surprenant mais non moins talentueux Président-fondateur Frantz Yvelin mais également le doublement des fréquences sur sa route historique au départ de Paris.

Au départ de l’aéroport Paris Charles de Gaulle, les opérations de La Compagnie sont situées au Terminal 1. Les comptoirs d’enregistrement sont au Hall 2.

DSC09542

Le vol B0100 décolle à 11h, les comptoirs sont ouverts dès 8h30 soit 2h30 avant le départ de l’appareil.

DSC09549

La Compagnie, à l’instar de nombreuses compagnies aériennes, sous-traite ses opérations d’enregistrement à Alyzia sous la supervision de la Chef d’escale de la Boutique Airline.

Le Terminal 1 de Paris Aéroport est reconnaissable parmi tous.

DSC09551

Les passagers éligibles sont invités à se rendre au salon Icare, récemment rénové dans ce terminal. Nous aurons l’occasion de vous proposer un reportage détaillé prochainement.

DSC09554

L’embarquement est appelé en porte 45 à 10h30.

DSC09596

Nous embarquons ce jour à bord du Boeing 757 immatriculé F-HCIE, anciennement basé à Londres, destination New York. L’appareil F-HTAG, le second Boeing de La Compagnie, est actuellement en révision (C-check).

DSC09604

L’appareil est au contact au Terminal 1 de l’aéroport Paris Charles de Gaulle depuis son arrivée le matin.

DSC09597

Il est équipé de deux moteurs Rolls-Royce RB211-535.

DSC09617

La livrée aux couleurs de La Compagnie a vraiment fière allure.

L’accueil à bord est chaleureux.

DSC09613

Aujourd’hui, 3 navigants commerciaux nous accompagneront sur ce vol. Au poste de pilotage, ce sont 2 navigants techniques qui assureront notre sécurité.

La cabine du Boeing 757, configurée en 2 – 2, est en mesure d’accueillir jusqu’à 74 passagers en classe Affaires.

DSC09628

DSC09620

DSC09621

Je prends place au 7F.

DSC09639

Pour ce deuxième appareil, La Compagnie a fait le choix de collaborer avec l’équipementier Recaro, là où elle avait sélectionné Zodiac Aerospace pour le Boeing 757-200 F-HTAG. On retrouve ainsi le siège Comfort Line (6510) à bord, habillé de circonstance.

DSC09626

Un coussin et une couverture sont disposés sur le siège dès l’embarquement.

DSC09631

Une bouteille d’eau de source de marque Cristaline ainsi qu’une trousse de confort sont déposés à proximité du passager également : ce sont les nouveaux kits de La Compagnie, que l’on retrouve à bord depuis le 20 février 2017

DSC09644

Le contenu du kit est très correct.

Ainsi, sont disponibles à l’intérieur de cette trousse de confort les accessoires suivants : une paire de chaussettes, une paire de bouchons d’oreilles, un masque occultant pour les yeux (avec le logo de la Boutique Airline), un sac à chaussures, un miroir de poche, un stylo, un kit dentaire composé d’une brosse à dents et d’un tube de dentifrice.

Deux nouveaux produits font également leur apparition : un fluide anti-rides protecteur FPS20 de 15 ml et une crème gourmande mains et ongles de 15 ml également.

trousse

Mention spéciale pour le masque 😉 !

L’appui-tête est ajustable et arbore le logo Co de La Compagnie.

DSC09634

Une liseuse individuelle est également positionnée à ce niveau du siège.

DSC09637

Le pitch est bien entendu généreux et cohérent avec la cabine de voyage. 

DSC09648

Les fonctionnalités du siège sont activées à l’aide de la télécommande située au niveau de l’accoudoir central. Le siège est en position adaptée au décollage.

DSC09707

L’embarquement est efficace et ne prendra pas plus de 20 minutes. 

Pendant que les passagers prennent place à bord de l’appareil, l’équipage propose un verre d’accueil avec ou sans alcool. On retrouve le cocktail signature de La Compagnie : un verre de champagne et jus de craberry . Celui-ci est agrémenté d’une fraise tagada, un bonbon de la marque Haribo

La présentation du cocktail se fait au plateau.

DSC09658

La présentation est perfectible : celui-ci est servi dans un gobelet en plastique.

verre daccueil

Une fois l’embarquement terminé, nous quittons notre point de stationnement.

DSC09667

Le roulage est court jusqu’à la piste.

DSC09673

Pendant ce temps, l’équipage procèdera aux démonstrations de sécurité « à l’ancienne ». En effet, La Compagnie ne dispose pas de sa propre vidéo.

DSC09668

On retrouve les fiches de consignes dans les présentoirs sur le siège en face du passager.

DSC09914

La cabine se prépare au décollage.

DSC09683

Nous décollerons en 09R ce jour.

09R

Insertion et alignement.

insertion

DSC09680

Poussée et décollage.

DSC09690

Le voyant des consignes de sécurité sera enclenché jusqu’à l’altitude de croisière. Le Boeing 757 de La Compagnie nous offre une belle vue sur la région parisienne.

DSC09694

Le winglet arbore également le logo de La Compagnie.

DSC09696

Une fois l’équipage autorisé à se détacher, un oshibori est distribué aux passagers.

DSC09719

Au dessus de la Manche, l’apéritif est proposé.

Le bar est complet. Les voyageurs se voient offrir une sélection d’alcools forts, de vins et champagne, de sodas, et de jus de fruit. La Compagnie Boutique Airline propose un vin blanc et un vin rouge. Le champagne servi à bord est un Piper Heidsieck Brut, présenté dans un seau. 

DSC09740

La tablette est située dans l’armature de la console centrale du fauteuil. Afin de l’extraire de l’habitacle, il est nécessaire d’appuyer sur un bouton à l’indication « Table ». 

DSC09701

À noter, vestige du glorieux passé de ce siège, l’indication est également traduite en allemand.

DSC09705

Je porte mon choix sur le champagne, accompagné d’un verre d’eau gazeuse.

DSC09724

Afin de compléter l’apéritif, un assortiment de noix de cajou et de cranberries est également suggéré.

DSC09772

Au dessus de la Grande-Bretagne, le service du déjeuner débute. À cet horaire, la compagnie française a fait le choix de proposer une prestation complète après le décollage suivie d’une collation avant l’arrivée.

Aucun menu n’est distribué à bord, mais celui-ci est consultable sur la tablette Samsung fournie (que nous détaillerons).

Les équipes de Servair proposent le catering suivant sur ce vol B0100.

DSC09761

Les 3 membres de l’équipage commercial se répartissent la cabine : du rang 1 à 6, du rang 7 à 12 et du rang 14 à 20.

À l’instar de l’apéritif, le service du déjeuner se fait au chariot.

DSC09740

Pour une question de praticité, le plateau distribué est composé de l’entrée, du fromage et du dessert. Seul le plat chaud sera servi a posteriori.

Celui-ci est disposé directement sur la tablette.

DSC09783

Le pain a été servi chaud !

DSC09780

Les condiments (en sachet) sont également présents, sans oublier le beurre.

Frantz Yvelin n’a jamais cherché à cacher l’orientation low cost Business de La Compagnie. À ce titre, la compagnie aérienne a fait le choix de proposer une vaisselle en plastique, exceptions faites des verres et des couverts.

Par ailleurs, les couverts et les serviettes portent le logo de Bravo Zéro.

DSC09794

DSC09909

L’entrée.

Effeuillé de saumon fumé tranché main et guacamole.

DSC09785

La présentation est simple mais correcte. L’ensemble est très frais et savoureux.

Le plat chaud.

Le choix est laissé aux passagers entre un plat à la viande et un plat au poisson.

Le poisson proposé est un dos de cabillaud Combava accompagné de riz sauvage.

DSC09800
J’opte cependant pour la viande.

Blanquette de veau aux girolles et pommes de terre Ratte.

DSC09804

DSC09805

Les deux plats étaient visuellement appétissants. Les portions sont de tailles acceptables. Les plats chauds sont présentés dans une terrine en terre cuite : original !

La sauce qui accompagnait le plat, malheureusement trop liquide, aurait pu être améliorée.

Le déjeuner s’achève par le fromage et le dessert.

DSC09814

Fromage.

Fourme, Beaufort et abricots séchés.

DSC09816

Dessert.

Tartelette framboise.

DSC09817

La tartelette était véritablement savoureuse !

Pour conclure cette première prestation, l’équipage propose aux passagers différents digestifs, du café ou du thé. 

DSC09826

La cabine s’apaise après l’effervescence du déjeuner et les clients profitent du temps de vol restant pour se reposer et se divertir.

DSC09837

La Compagnie a fait le choix de fournir des tablettes Samsung afin de remplacer un système de divertissement embarqué.

DSC09698

Celui-ci n’est pas actif au sol.

DSC09700

Un casque aux couleurs de la compagnie aérienne est confié aux voyageurs pendant le vol. 

DSC09656

Plusieurs fonctionnalités sont disponibles dans les catégories suivantes : regarder, écouter, lire, La Compagnie, mon vol, et destination.

DSC09738
On retrouve ainsi différents films, séries télévisées ou programmes courts disponibles.

DSC09739

La sélection de film est électrique, du drame aux comédies. Les programmes sont particulièrement récents avec quelques sorties en salles obscures comme Florence Foster Jenkins.

DSC09745

En toute logique, les langues disponibles sont le français et l’anglais.

DSC09771

Dessins animés et séries.

DSC09747

Des documentaires sont également chargés dans le système de divertissement.

DSC09749
La sélection musicale est riche et peut satisfaire les goûts de tous.

DSC09750

Lire.

DSC09752

En outre, quelques livres sont présents : des classiques surtout.

DSC09754

On retrouve par ailleurs plusieurs titres de la presse quotidienne …

DSC09897

… et hebdomadaire.

DSC09898

Les passagers peuvent suivre la progression du vol grâce à la géovision. Là où certaines compagnies aériennes comme British Airways ne pouvaient fournir ces informations sur les iPads embarqués (vous pouvez redécouvrir le London City – New York JFK en Airbus A318), La Compagnie offre cette fonctionnalité indispensable.

DSC09891

Enfin, des informations relatives aux aéroports de destination sont présentées.

DSC09895

DSC09893

Pendant le vol, des snacks sont disponibles dans le galley avant et arrière.

DSC09843

L’équipage commercial, proactif et très présent en cabine, s’assurera que tous les clients ne manquent de rien. 

DSC09853

Pour le repos, il est possible d’allonger le siège.

Le siège ne se met pas à plat totalement. L’inclinaison est de 180°.

DSC09874

DSC09877

DSC09868

En position assise, le repose-pieds est un vrai plus.

DSC09887

Là encore, le concept proposé par La Compagnie est pleinement assumé et accepté par les passagers à bord. Dans la configuration actuelle, relever l’assise des sièges pour les rendre parfaitement plats impliquerait de rehausser le tarif de 15 ou 20%, ce qu’elle se refuse à faire afin de préserver son modèle économique.

Une fois installés, le coussin et la couverture améliorent le confort.

DSC09882

Pour maximiser le caractère privatif du siège lors d’une configuration en 2 – 2 de la cabine, un panneau de séparation peut être facilement déployé.

DSC09885

DSC09873

Le siège comporte également des prises électriques permettant de recharger les appareils électroniques des passagers. Elles sont situées sous les volets, au niveau du repose-pieds du siège.

Prises

Il est temps de profiter de ce siège !

New York approche et l’équipage prépare la cabine pour la seconde prestation.

Oshibori.

DSC09899

Au menu de la collation.

DSC09762

Celle-ci est légère et est composée de bouchées salées et de petits fours sucrés.

DSC09902

Salé.

Canapé saumon fumé et baies rouges, verrine jambon de Bayonne, brochette de canard ananas.

DSC09904

Sucré.

Almondine citron, fondant chocolat, canelé nature.

DSC09906

Bien entendu, les couverts sont également en métal lors de cette seconde prestation.

DSC09908

Légère donc, mais très bon.

Les boissons sont servies à discrétion : champagne, vins, bière, alcools forts, sodas et jus de fruits. Du café et du thé sont aussi proposés.

À noter, de véritables expresso sont servis à bord pour les amateurs !

Une fois le plateau rapidement terminée, la Grosse Pomme est encore à 40 minutes de vol.

DSC09913

Le commandant de bord annonce l’amorce de la descente.

DSC09925

Le système de divertissement est désactivé peu de temps après cette annonce et les hôtesses passent en cabine afin de récupérer les casques audio.

ife

Si bénéficier des divertissements jusqu’au point de stationnement est un réel avantage, la vue qu’offre l’extérieur permet d’occuper le temps.

Attero

attero2

Nous approchons de l’aéroport international de Newark.

DSC09942

La signalétique rappelant aux passagers que les ceintures de sécurité doivent être attachées est enclenché.

DSC09934

Touché et roulage.

DSC09945

DSC09948

DSC09952

DSC09956

Conformément à la réglementation de l’aéroport de Newark, les moteurs sont mis à l’arrêt et le Boeing 757 immatriculé F-HCIE est tracté jusqu’à son point de stationnement.

DSC09958

Le débarquement est prévu en porte 2 gauche, pendant la prise de congé des très souriantes hôtesses.

Dernière vue sur l’appareil au contact.

DSC09962

Conclusion.

La Compagnie n’a certainement pas à rougir de son offre.

Les promesses sont respectées : voyager confortablement, en classe Affaires, à un bon tarif.

Les prix évoluent en fonction du degré de flexibilité désiré. Cependant les tarifs des billets débutent dès 1 100 EUR en période promotionnelle soit sensiblement le prix d’un aller – retour en Premium à bord d’une legacy.

Malgré des éléments de l’offre globale toujours perfectibles, le rapport qualité / prix de la Boutique Airline est optimal.

Un an après la rédaction du Dossier de Tyler Birth dédié à la jeune compagnie française, notre avis est toujours très positif.

Les équipages, tant commerciaux que techniques, font la différence : sourires et proactivité étaient au rendez-vous sur ce vol B0100.

Malgré le programme MyCompagnie, La Compagnie pourrait gagner en attractivité auprès d’une clientèle de voyageurs fréquents en offrant la possibilité de cumuler des miles sur un programme de fidélité cohérent (qui a dit que le Mileage Plan d’Alaska Airlines était le meilleur programme de fidélité du moment ?).

Que réservera le rapprochement de XL Airways et de La Compagnie ? L’avenir nous le dira.

Mais se passer de cette alternative aux compagnies traditionnelles sur New York serait une perte : une typologie de clientèle a été conquise, c’est certain ! 😉

Tyler.

Vous pouvez retrouver la vidéo complète ci-dessous. 

Reportage réalisé avec la participation de La Compagnie.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire