Actualité

Les 365 premiers jours de Finnair avec l’Airbus A350 !

Publié par Tyler Birth

C’était il y a un an, jour pour jour. Finnair intégrait au sein de sa flotte le premier des 19 Airbus A350 commandés auprès de l’avionneur européen, devenant ainsi la première compagnie aérienne européenne à opérer ce nouvel avion. Ce premier appareil, immatriculé OH-LWA, prenait son envol pour Helsinki le 7 octobre 2015 à la suite d’une cérémonie de livraison d’envergure au Delivery Center d’Airbus à Toulouse.

Si, pour toutes les compagnies aériennes, l’arrivée d’un nouvel appareil est toujours très attendue, l’A350 de Finnair doit lui permettre de remplacer ses (vieux) Airbus A340 qui quittent progressivement la flotte et ainsi marquer le passage de la compagnie nordique à une nouvelle ère.

Finnair a déjà reçu 7 Airbus A350 dont un dernier livré le 29 septembre 2016 (immatriculé OH-LWG). Les 12 appareils restants ne seront livrés qu’entre 2017 et 2023. Airbus accuse ainsi des retards dans la livraison de ce nouvel avion à ses clients et Finnair en fait les frais. En effet, la compagnie aérienne se retrouve dans l’obligation de louer des appareils afin de faire la jonction entre la sortie des A340 de la flotte et l’intégration des A350 dans celle-ci, engendrant ainsi un surcoût essentiel pour assurer la continuité de ses opérations et ses ambitions.

Fin 2017, la flotte de Finnair comptera 11 Airbus A350 si l’avionneur s’en tient à son calendrier de livraison.

finnair2

Afin de dévoiler ce nouvel appareil aux futurs clients (et ainsi former ses équipages), Finnair a entrepris une tournée européenne avant d’effectuer son premier vol long-courrier inaugural le 21 novembre 2015 à destination de Shanghai où le blog Tyler Birth, convié par la compagnie aérienne, avait pu redécouvrir cet avion et la nouvelle expérience à bord.

finnair3

Outre Shanghai, l’Airbus A350 de Finnair opère également à destination de BangkokBeijing, Hong-Kong, Londres, Séoul (jusqu’au 16 octobre) et prochainement Singapour.

finnair4

Du côté de Finnair, on se félicite des retours sont très positifs des clients : le nouvel avion remplit pleinement son rôle. Pekka Vauramo, Président-directeur général de Finnair se confiait au blog Tyler Birth il y a un an déjà et présentait les nombreuses avancées permises par l’arrivée de l’A350 dans les rangs de sa compagnie.

« Cet avion a clairement fait ses preuves de fiabilité, les retours de nos passagers sont excellents. »

Afin de célébrer ce premier anniversaire avec honneur, la compagnie aérienne a prévu tout au long de cette journée de faire revivre à ses followers sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Périscope) et son blog son histoire avec l’Airbus A350 : photos, vidéos, anecdotes à la clef. Vous pouvez suivre ces publications avec le hashtag dédié #A350Finnair !

Vous pouvez consulter la page dédiée à l’A350 de Finnair en cliquant ici.

Conclusion.

Ce nouvel appareil offre aux passagers de la compagnie aérienne nordique la possibilité de vivre une expérience à bord des plus agréables. A Pekka Vauramo de préciser le 7 octobre dernier que :

« Finnair a connu une longue et prospère histoire avec Airbus. L’A350 permet de porter ce partenariat à un niveau encore supérieur. Cet appareil représente l’avenir de l’aviation et donnera à nos passagers une expérience de voyage largement améliorée. »

Il faut dire que, malgré les retards, Airbus a su faire de ce nouvel appareil un avion répondant à la fois aux attentes des compagnies aériennes (consommation améliorée, rejet de gaz à effet de serre diminué, efficacité énergétique …) et des clients de celles-ci.

Finnair offre une capacité de 297 sièges dans ce nouvel appareil, pouvant accueillir jusqu’à 46 passagers en classe Affaires, 43 en Economy Comfort et 208 en classe Economy.

finnair5

La compagnie aérienne peut fièrement souffler la première bougie sur le gâteau.

Joyeux anniversaire ! 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire