Les Dossiers de Tyler Birth - Archives

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Azerbaijan Airlines, une compagnie étonnante à la conquête du marché premium ! (Deuxième partie)

CoverAzalDefinitive
Publié par Tyler Birth

Azerbaijan Airlines, une compagnie étonnante à la conquête du marché premium !

Première partie – A la découverte d’Azerbaijan Airlines, la compagnie aérienne venue de Baku.
Deuxième partie – Voyage à bord d’un Boeing 767 d’Azerbaijan Airlines, entre Baku et Pékin.
Troisième partie – Rencontre avec Pasha Kesamanski, porte-parole d’Azerbaijan Airlines.
Quatrième partie – Le Dreamliner, un service Flagship pour AZAL !
Cinquième partie – Aéroport international Heydar Aliyev, l’aéroport de Baku au service d’Azerbaijan Airlines.

Voyage à bord d’un Boeing 767 d’Azerbaijan Airlines, entre Baku et Pékin.

Pékin est l’une des deux destinations long-courriers de la compagnie aérienne. Azerbaijan Airlines propose à ses passagers de découvrir un des Boeing 767-300ER de sa flotte sur la ligne. Le vol J267, au départ de la Baku, s’envole à 19H20 pour atterrir à l’aéroport de Beijing-capitale à 6H20, heure locale de Chine, le lendemain matin. Ce vol d’une durée de 7H est disponible les mardis et dimanches depuis la capitale de l’Azerbaïdjan.

Azerbaijan Airlines prévoit cependant, entre le 20 mai et le 28 octobre 2016, d’aménager son planning de vol afin de faire coïncider ses vols vers Pékin au départ de Paris – Charles de Gaulle avec un temps de correspondance réduit à 1H à Baku. Ainsi, la compagnie aérienne proposera trois vols par semaine les mardis, vendredis et dimanches, avec des horaires inchangés pour le vol J267.

1

La compagnie aérienne ne prévoit pas, à l’aéroport de Baku, de file dédiée aux passagers voyageant en classe Affaires. Néanmoins, l’embarquement prioritaire est proposé et il demeure possible de se présenter, en tête de queue, pour embarquer à convenance.

2

Les passagers Economy et Business empruntent le même jetbridge pour embarquer à bord de l’appareil. Le point agréable de cet embarquement, malgré l’heure tardive de celui-ci, n’est autre que la présence d’une passerelle vitrée permettant d’observer le tarmac dominé par AZAL.

3

Les passagers entrent dans le Boeing 767 de la compagnie aérienne en porte 2 gauche. A droite pour la cabine Economy, à gauche pour la cabine Business de l’appareil.

4

Azerbaijan Airlines possède deux Boeing 767, réceptionnés neufs, directement sortis des usines Boeing. Actuellement, la moyenne d’âge de ces deux appareils est de 4,2 ans. La compagnie aérienne positionne ses appareils, outre Pékin, sur Istanbul, Dubaï et Moscou. L’appareil peut accueillir jusqu’à 198 passagers, répartis en deux classes de voyage : 22 en classe Affaires et 176 en classe Economy.

La cabine Business est configurées en 2 – 1 – 2. La particularité du produit frappe au premier coup d’œil sur le plan de cabine. En effet, à gauche de l’appareil, la cabine Affaires compte 4 rangées de 2 sièges, une rangée de 4 sièges au centre de la cabine, et 5 rangées de 2 sièges sur à droite de l’appareil.

7

Au premier coup d’oeil, la cabine Affaires présente bien malgré une configuration qui paraît dépassée. L’appareil est récent, le blanc de la cabine contraste avec le bleu des sièges, de la moquette au sol et des rideaux de la cabine.

12

Les appuis-tête en cuir bleu sont recouverts d’une protection – interchangeable après utilisation – en papier tissu. Le chic n’est pas au rendez-vous mais cette protection a le mérite d’être hygiénique.

9

Si les rangées latérales jouissent de sièges duo, la rangée centrale quant à elle offre le luxe d’un siège solo, garantissant un accès total aux allées de l’appareil : un trône.

10

Pendant l’embarquement, les écrans sont éteints et le système de divertissement inactif au sol. Une action de l’équipage est nécessaire avant le push-back.

13

14

L’équipage a pris soin de disposer sur les sièges des passagers présents dans l’appareil, avant l’embarquement, un coussin de taille modeste et une couverture protégée par un sachet plastifié.

15

A gauche de l’appareil, les passagers bénéficient d’un pitch très honorable. Une pochette située à l’arrière du siège contient les deux magazines de la compagnie, les consignes de sécurité et un sachet.

18

On constate que, à droite de l’appareil, la rangée supplémentaire vient allègrement réduire le pitch.

IMG_4705

Le siège a plusieurs rangements qui permettent aux passagers de stocker quelques effets personnels.

20

L’accoudoir central renferme un repose verre individuel, de chaque côté du siège.

26

L’équipage interroge les passagers présents – nous ne seront que cinq passagers Business dont deux enfants sur ce vol – pour la sélection du verre d’accueil. Le champagne sera servi très peu de temps après sa commande par une hôtesse attentive et disponible. Azerbaijan Airlines propose un très honnête Moët & Chandon en classe Affaires.

17

Une trousse de confort est également distribuée. Elle est protégée par un sachet plastifié également et nous évoquerons son contenu ultérieurement.

22

L’équipage présentera ensuite, pendant que l’embarquement se poursuit, les menus du soir. Sur ce vol, seront distribués l’intangible carte des vins et champagne ainsi qu’un menu présentant l’offre solide ; ledit menu n’étant pas distribué sur tous les vols contrairement à son homologue regroupant l’offre liquide.

23

Une fois l’embarquement terminé, l’équipage procède au démarrage les IFE afin de présenter les consignes de sécurité. Azerbaijan Airlines a récemment modifié sa safety video.

25

Cette vidéo, diffusée à bord des Boeing 787 de la compagnie aérienne, est également celle qui est diffusée et adaptée pour les Boeing 767.

Les consignes de sécurité sont diffusées pendant le push-back de l’appareil.

27

La cabine est ensuite préparée par l’équipage pour le décollage : l’intensité lumineuse de la cabine est réduite pour les phases de décollage et d’atterrissage de nuit.

IMG_4540

Le système de divertissement étant actif depuis la diffusion des consignes de sécurité, je programme le suivi du décollage sur l’IFE.

IMG_4543

IMG_4547

IMG_4553

Une fois l’altitude de croisière atteinte et l’extinction des consignes de sécurité, observons le siège en position « allongée ». Le fauteuil Business n’est certainement pas full-flat. Il est impossible de le positionner en position couchée contrairement au nouveau produit Affaires de la compagnie aérienne à bord de ses Dreamliner.

28

29

Les possibilités du siège sont ici poussées à leur maximum. Néanmoins, Pékin étant la seule des deux destinations long-courriers à être opérée en Boeing 767 avec cette configuration. Sur un vol de 7H, même de nuit, le repos reste tout à fait envisageable.

30

L’équipage passe en cabine pour proposer des casques anti-bruit. De marque Phitek, l’isolation est optimale et le casque confortable. Ils sont distribués sous blister et deux charlottes viennent assurer au passager de leur hygiène.

IMG_4591

Un oshibori froid est ensuite distribué. Arborant l’ancien logo de la compagnie aérienne, celui-ci est disposé sur une réglette en bois. Cette serviette est épaisse et qualitative et est élégamment présentée.

IMG_4576

L’hôtesse en charge de la cabine Affaires passera en cabine pour déposer une bouteille d’eau.

33

La table est ensuite dressée : une nappe agrémentée du logo de la compagnie est disposée sur la tablette et une marguerite présentée dans un vase est laissée à proximité de la table.

31

L’hôtesse Business prend les commandes de l’apéritif. Le choix du champagne Moët & Chandon, qualitatif, s’impose. Quelques noix chaudes seront apportées pour agrémenter ce début de service.

34

Les noix chaudes seront ensuite suivies d’une crevette présentée comme Amuse-bouche.

IMG_4619

A la différence du service flagship, l’hôtesse qui officie en classe Affaires dépose sur la tablette du passager un plateau. Celui-ci contient les entrées : une salade de type piémontaise, des olives et une assiette de poissons constituée de saumon fumé, de poisson blanc et de surimi de poulpe. Plusieurs pains, déposés chaud, sont également présents en sus d’un beurrier et d’un duo de salière-poivrière.

IMG_4598

IMG_4599

IMG_4600

IMG_4601

Le choix de plat est ensuite énoncé à l’oral par l’équipage. Un choix de pâtes au bœuf composera ce menu. La généreuse présentation confirme le goût : un plat simple mais succulent. Les couverts, signés AZAL sont très élégants !

IMG_4604

IMG_4607

Les plateaux sont ensuite débarrassés et la cabine s’éteint pour favoriser le repos des passagers. Pas de fromage sur ce vol et le dessert est à la demande. L’hôtesse dresse ainsi un assortiment de dessert pour compléter ce repas : fruits frais, fruits secs et gâteau au chocolat. Par ailleurs, un choix de boissons chaudes est disponible pour accompagner cette fin de prestation.

IMG_4625

Observons le fonctionnement du système de divertissement. La télécommande témoigne d’un IFE de conception Panasonic.

IMG_4667

IMG_4668

Azerbaijan Airlines regroupe son divertissement en cinq catégories : cinéma, programmes télévisés, musiques, enfants et jeux. L’IFE est disponible en anglais, en russe et en azéri.

IMG_4567

La catégorie cinéma regroupe des productions locales, des productions russes mais également des blockbuster américains.

IMG_4568

IMG_4570

Les programmes télévisés regroupent quant à eux des documentaires, des retransmissions sportives passées, des séries et des dessins-animés.

IMG_4571

La catégorie musiques est constituée d’une playlist AZAL et de clips vidéos. Cette catégorie est, de loin, la moins enrichie de toutes …

IMG_4572

… malgré de – plus ou moins – récents tubes.

IMG_4573

La catégorie réservée aux enfants regroupe trois sous catégories énumérées ci-dessus : vidéos, audios et jeux. Une manière pour les parents de contrôler les diffusions de leurs progénitures.

IMG_4574

Le système de divertissement surprend positivement ! Pour les francophones que nous sommes, le choix d’une diffusion en français est offerte pour de nombreux films, aux côtés du traditionnel anglais et du russe. Pour les films non disponibles en français, d’autres films sont quant à eux sous – titrés dans la langue de Molière.

IMG_4632

Un chargement plutôt complet !

Si le vol demeure un vol de type long-courrier, celui-ci n’est que de 7H. Il est temps de découvrir dans la pratique les fonctionnalités du siège. La télécommande tient ses promesses : il est nullement indiqué que le siège est disponible en position full-flat. A contrario, on voit bien que celui-ci est affublé d’une forte inclinaison.

IMG_4670_filtered

Un repose-pieds permet de maintenir le passager en position « allongée ».

IMG_4651_filtered

Le siège dispose également d’une liseuse individuelle à l’intensité ajustable à la convenance du passager. Par ailleurs, pour améliorer l’intimité de ce siège duo, un panneau réglable peut se tirer et séparer les deux fauteuils Business.

IMG_4656_filtered

Revenons quelques instants sur le kit de confort distribué par l’équipage depuis l’embarquement. Le contenu est sommaire. La trousse contient ainsi une paire de chaussettes, un jeu de bouchons d’oreilles, une brosse à dent et un mini tube de dentifrice, un masque occultant, une paire d’oreillettes et un trio d’étiquettes permettant d’indiquer à l’équipage si le passager souhaite ou non se restaurer et s’il souhaite profiter du duty-free.

IMG_4672_filtered

Avec un réveil un peu plus d’une heure avant l’atterrissage sur Beijing – Capitale, le siège permet tout de même aux passagers de se reposer.

IMG_4634

Le système de géovision n’est pas récent mais il offre toutes les fonctionnalités nécessaires pour suivre son vol sur une carte globale et détaillée ainsi que les données techniques du vol comme son altitude et sa vitesse.

IMG_4635

IMG_4636

IMG_4637

La seconde prestation est à la demande du passager et laissée à sa convenance. L’offre disponible est, comme pour le plat principal, énoncée à l’oral par l’équipage : salé ou sucré. Sur le plateau sont disposés les éléments suivants : une assiette de fromage, un beurrier, un yogourt accompagné de céréales, du miel, le plat chaud, ainsi que les condiments. Boissons chaudes et boissons froides sont également disponibles.

Azerbaijan Airlines prend le pari de servir à ses passagers Affaires deux prestations chaudes sur un vol, au temps annoncé de 7H. Pari réussi pour la compagnie !

IMG_4648

Le plat chaud salé est excellent. Deux saucisses sont accompagnées d’une jardinière de légume et d’une part de gratin de pomme de terre au fromage. Un petit-déjeuner copieux !

IMG_4645

De plus, AZAL propose une assiette de pains et une viennoiserie : trois types de pains sont prévus pour pouvoir consommer le beurre et le miel ainsi qu’un croissant. Le tout servi chaud à peine une heure avant l’atterrissage.

IMG_4646

IMG_4692

La descente se fait ensuite sur Pékin dans le jour naissant. Une fois l’appareil posé sur le tarmac, l’équipage viendra restituer les effets personnels confiés pendant l’embarquement et prendre congé des clients présents. Pour mémoire, deux navigants commerciaux étaient affectés sur ce vol : une hôtesse en cabine et une au galley.

IMG_4701

66

Les passagers Business et Economy quittent l’appareil en porte 1 gauche. Néanmoins, afin de faciliter le débarquement des voyageurs Affaires, les rideaux séparant les deux cabines seront tirés le temps de leur permettre de quitter l’appareil.

IMG_4706_filtered

Observations.

L’offre proposée sur les lignes long-courriers de la compagnie aérienne est disparate. Comme nous le verrons en embarquant à bord du Dreamliner d’Azerbaijan Airlines utilisé notamment pour relier Baku à New York, le Boeing 767 de la compagnie aérienne fait pâle figure.

En effet, le produit Affaires est, au mieux, vintage, malgré des avions neufs.

AZAL se démarque cependant.

Ainsi, en proposant à ses passagers une restauration de qualité à bord, un personnel attentif et disponible et des tarifs intéressants, la possibilité de voler Azerbaijan Airlines sur cette ligne est véritablement à considérer.

La transformation et la modernisation de la compagnie est en cours. En introduisant un type appareil de nouvelle génération, Azerbaijan Airlines entend proposer un produit de haut niveau à sa clientèle. Mais les transformations prennent parfois du temps, à en juger par les logos différents qui coexistent encore à bord de la compagnie aérienne !

  • Au départ de Paris, Azerbaijan Airlines propose de rejoindre Pékin via Baku pour 598 EUR aller – retour et 350 EUR aller – simple, en cabine Economy. Les réservations peuvent se faire sur le site www.azal.az ou en agence partenaire auprès d’Aviareps, 122 avenue des Champs-Elysées, 75008 PARIS.

 

Dossier réalisé avec la participation d’Azerbaijan Airlines. 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

Publier un Commentaire