Les Dossiers de Tyler Birth - Archives

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Brussels Airlines, la compagnie fière d’être belge ! (Première partie)

Publié par Tyler Birth

Les Dossiers de Tyler Birth : Brussels Airlines, la compagnie fière d’être belge !

Première partie – L’Afrique au coeur d’un réseau historique
Deuxième partie – Rencontre avec Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes pour l’Afrique de Brussels Airlines
Troisième partie – Embarquement à bord du vol SN205 en Business Class entre Bruxelles et Dakar
Quatrième partie – The Loft par Brussels Airlines : un salon connecté !
Cinquième partie – Brussels Airlines, promotrice de l’art de vivre belge

L’Afrique au coeur d’un réseau historique

Sabena (Société Anonyme Belge d’Exploitation de la Navigation Aérienne), compagnie aérienne nationale belge créée en 1923, a été déclarée en faillite en 2001 après près de 80 années d’existence. C’est en 2002 qu’un groupe de 40 investisseurs redonne naissance à une nouvelle compagnie aérienne : SN Brussels Airlines dans le but de relancer le secteur aérien belge fortement affecté par la disparition de Sabena.

Brussels Airlines, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est issue de la fusion entre SN Brussels Airlines et Virgin Express en novembre 2006. En débutant ses opérations en février 2002 puis en mars 2007 sous son nouveau nom, Brussels Airlines a poursuivi l’exploitation d’un réseau hérité de Sabena, axé sur le continent africain.

« En février 2002, la décision a été prise par la nouvelle compagnie aérienne de poursuivre la desserte du continent africain. Brussels Airlines marche dans les pas de la défunte Sabena (…) » – Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes de Brussels Airlines pour l’Afrique.

Le réseau.

L’Afrique.

Brussels Airlines, outre un important réseau européen (en prenant notamment en considération les lignes saisonnières), a fait de Bruxelles l’aéroport privilégié pour les correspondances vers l’Afrique. Près de 4 passagers Brussels Airlines sur 5 sont en transit lorsqu’ils atterrissent à l’aéroport international de Bruxelles.

La compagnie opère 19 destinations au total sur ce continent, héritées de Sabena.

Au Maghreb, la compagnie nationale belge dessert uniquement le Maroc avec deux destinations : Agadir et Marrakech.

En Afrique de l’Ouest, ce sont 10 destinations proposées aux clients de Brussels Airlines : le Sénégal, la Gambie, la Guinée, le Sierra Leone, le Libéria, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Burkina Faso, le Togo et le Bénin.

En Afrique centrale, on retrouve deux destinations au Cameroun, l’Ouganda, le Burundi, le Rwanda, le Congo et l’Angola.

RSN3

Brussels Airlines ne dessert pas aujourd’hui de destinations plus au sud de l’Angola en expliquant que les Airbus A330 qu’elle opère ne permettent pas de les desservir sans escale (contrairement à ce qu’indiquent les données techniques de l’avionneur pour ce type d’appareil).

« La contrainte pour certaines destinations est purement technique : le rayon d’action de nos Airbus A330 ne nous permet pas de desservir, sans escale, des pays comme l’Afrique du Sud ou la Tanzanie. Et nous savons que les passagers préfèrent les vols sans escale. » – Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes de Brussels Airlines pour l’Afrique.

L’Amérique du Nord.

En juin 2012, sortant de sa zone de confort, Brussels Airlines débutait la desserte de New York, en se posant pour la première fois sur les pistes de l’aéroport international de JFK.

Cette première destination nord-américaine sera suivie un an plus tard (en juin 2013) de Washington.

En avril 2016, soit près de trois années après les deux premières villes d’Amérique du Nord, Brussels Airlines débutait également la desserte de Toronto Pearson.

« Jusqu’à il y a 4 ans, Brussels Airlines ne desservait pas l’Amérique du Nord. Pourtant, nous avons su ouvrir trois destinations : New York, Washington et Toronto (…) notre compagnie a prouvé qu’elle pouvait réussir lorsqu’elle sortait de sa zone de confort avec les destinations nord-américaines. » – Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes de Brussels Airlines pour l’Afrique.

RSN2

L’Asie.

Par le passé, Sabena a été amenée à desservir l’Inde et Tokyo mais Brussels Airlines n’avait pas repris cet héritage asiatique dès 2002. Il aura fallu attendre le départ de Jet Airways en mars 2015 pour que la compagnie nationale belge regarde de plus près ce marché stratégique.

En effet, depuis le départ de Jet Airways, la Belgique n’était plus reliée à l’Inde.

« La demande pour des vols directs au niveau du transport de passagers et de fret est importante. En termes de nombre de passagers, Mumbai représente, avec ses plus de 50.000 passagers par an, la troisième plus importante destination intercontinentale au départ de la Belgique. En plus, avec cette nouvelle liaison, nous offrons à nos passagers de parfaites correspondances entre Mumbai et le reste de l’Europe via Bruxelles. » – Lars Redeligx, Directeur Commercial de Brussels Airlines.

À partir du 30 mars 2017, Brussels Airlines ajoutera Bombay à son réseau international.

L’ouverture de la ligne Brussels – Bombay est essentielle puisque l’Inde représente un important marché pour la Belgique, notamment en raison des échanges commerciaux dans le secteur du diamant. » – Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes de Brussels Airlines pour l’Afrique.

La métropole indienne sera reliée cinq fois par semaine à l’aéroport international de Bruxelles et ce sera la première fois que la compagnie aérienne belge desservira le continent asiatique depuis sa création.

RSN1

Brussels Airlines utilisera ses Airbus A330-200.

Au départ de Bruxelles, le vol SN601 quittera l’aéroport belge à 10h45 et arrivera à Bombay à 23h. Le temps de vol prévu est de 8 heures et 45 minutes.

A

Dans le sens retour, le vol SN602 quittera Bombay à 01h05 pour arriver à Bruxelles au petit matin, à 7h15. La durée du vol est ici de 9 heures et 40 minutes.

A1

Membre de Star Alliance depuis décembre 2009, le partenariat de la compagnie belge avec Air India permettra, d’une part, aux passagers de Brussels Airlines de bénéficier de correspondance sur le réseau intérieur de la compagnie indienne et, d’autre part, aux passagers d’Air India, de connecter vers l’Europe, les Etats-Unis ou l’Afrique.

La flotte.

La flotte de Brussels Airlines est composée de 51 appareils, majoritairement de conception Airbus. En effet, 40 des avions de la flotte sont issus de ses chaînes d’assemblage.

FSN7

Sur 22 Airbus A319 intégrés à la flotte, 18 appareils sont actuellement en service sur le réseau moyen-courrier de la compagnie aérienne.

FSN1

Seuls les avions immatriculés OO-SSC, OO-SSKOO-SSN et OO-SSO n’enregistrent pas de vols ces dernières semaines.

FSN2 FSN3

Brussels Airlines dispose également de 9 Airbus A320.

FSN4

Trois appareils arborent des livrées spéciales, mettant à l’honneur des « icônes belges ».

Ainsi, l’Airbus A320 OO-SNA est aux couleurs des Diables rouges (sous le nom de Trident), le OO-SNC est aux couleurs des oeuvres du peintre belge Magritte, et le OO-SNB présente aux voyageurs l’incontournable Tintin, personnage de bande-dessinée du talentueux Hergé.

A l’exception de ce dernier, les livrées spéciales seront présentes sur ces appareils jusqu’en 2022.

oo-snb-brussels-airlines-airbus-a320-214_PlanespottersNet_582521

Pour son réseau long-courrier (vers l’Afrique, l’Amérique du Nord et prochainement l’Asie), Brussels Airlines opère des Airbus A330. Sur 9 appareils en flotte, 3 sont des Airbus A330-200 et 6 sont des Airbus A330-300.

FSN5

En revanche, la compagnie a fait le choix de dire au revoir à ses Avro RJ100 qu’elle possède depuis mars 2007, période du lancement commercial de la nouvelle marque Brussels Airlines. Ces appareils sont progressivement remplacés par des Airbus A319.

FSN8

Ils arborent la nouvelle livrée Brussels Airlines

oo-dwi-brussels-airlines-british-aerospace-avro-rj100_PlanespottersNet_716821

… et desservent des aéroports comme Stockholm Bromma, à plus de 2 heures de vol de Bruxelles.

FSN9

La compagnie nationale belge propose enfin certaines destinations de son réseau en Dash 8, opérées par Flybe et dispose, au sein de sa flotte, d’un Embraer ERJ145 aux couleurs de BMI Regional. On retrouve cet appareil notamment sur la très convoitée ligne reliant Bruxelles à Strasbourg.

FSN10

FSN11

LOOP : le programme de fidélité créé pour le réseau Européen de Brussels Airlines

Sur le réseau africain, à l’instar de tout le long courrier de Brussels Airlines, les passagers n’ont pas le choix : le programme de fidélité de référence n’est autre que Miles & More commun à l’ensemble du LH Group (Austrian, Brussels Airlines, Lufthansa et SWISS) ainsi qu’à Adria Airways, Croatia Airlines, LOT Polish Airlines, et Luxair.

LOOP est en revanche un programme de fidélisation conçu par la compagnie nationale belge et destiné exclusivement à ses réseaux court et moyen-courriers.

« L’objectif initial de LOOP était de permettre aux passagers de voir plus rapidement les bénéfices réels d’un programme de fidélité. » – Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes de Brussels Airlines pour l’Afrique.

Le fonctionnement du programme est simple. Pour les passagers faisant le choix de substituer Miles & More par LOOP lors de déplacement en Europe (le choix se fait vol par vol), une dépense de 1 EUR permettra de gagner 3 LOOP.

Loop

Ainsi, un aller-retour en classe Affaires entre Bruxelles et Rome permettra d’accumuler 3 189 LOOPs.

A

En effet, les taxes et redevances n’entrent pas en considération lors du calcul des points.

Loop1

Spécificité du programme, Brussels Airlines attribue des points LOOPs pour les billets achetés avec des LOOPs.

Loop2

Des partenariats (hôtelier et location de véhicules) permettent d’accumuler des points de fidélité au même barème.

Loop4

Loop5

Les points attribués sont valables à vie si un vol est effectué sur le réseau Europe de Brussels Airlines au moins une fois tous les 12 mois.

Loop3

Il est possible d’utiliser ces points accumulés dès que 5 allers – retours ont été effectués ou que le membre encarté à accumulé au moins 5 000 LOOPs.

Loop6

L’achat des billets avec des points ne souffre aucune restriction calendaire.

Loop7

Si toutes les classes de voyage sont également accessibles, les tarifs ne sont pas identiques.

Loop8

Ainsi, un aller – retour en classe Affaires entre Bruxelles et Rome en coutera 66 300 LOOPs aux membres du programme de fidélité (ainsi que 59,33 EUR pour les taxes et surcharges) : une somme considérable !

A1

Le même billet est quant à lui proposé à 1 200 LOOPs, aller – retour (et 59,33 EUR) au tarif Check&Go. Mais il est également possible de régler une partie de ses billets avec des LOOPs au barème 1 LOOP = 0,01 cts EUR et ainsi diminuer la facture !

Loop10

Le programme a encore de beaux jours devant lui !

« Nous nous étions fixé un objectif de 120 000 adhérents, nous en sommes aujourd’hui à presque 200 000 ! Ce programme pourrait constituer une belle opportunité de développement au sein même du Groupe. » – Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes de Brussels Airlines pour l’Afrique.

Ouverture.

Brussels Airlines marche dans les pas de la défunte Sabena en concentrant notamment ses opérations sur le continent africain. Du fait de son héritage des relations commerciales qu’entretien la Belgique avec l’Afrique, le choix est judicieux et c’est ce positionnement privilégié qui n’aura pas manqué d’attirer les faveurs de Lufthansa Group et qui a, en deux étapes, procédé au rachat total de Brussels Airlines.

La jeune compagnie belge a beaucoup de chose à offrir : innovante (avec LOOP par exemple), elle cherche également à diversifier son réseau (l’Amérique du Nord dès 2012 et l’Asie dès 2017) et proposer aux passagers qu’elle transporte ce qui se fait de mieux en Belgique !

> Deuxième partie : Rencontre avec Philippe Saeys, vice-Président en charge des ventes pour l’Afrique de Brussels Airlines

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

3 Commentaire

Publier un Commentaire