Les Dossiers de Tyler Birth - Archives

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] La Compagnie, celle qui tient ses promesses ! (Troisième partie)

Cover definitive B0
Publié par Tyler Birth

Les Dossiers de Tyler Birth : La Compagnie, celle qui tient ses promesses !

Première partie – La Compagnie, à l’aube de la classe Affaires pour tous.
Deuxième partie – Rencontre avec Frantz Yvelin, Président Fondateur de La Compagnie.
Troisième partie – Voyage à bord de La Compagnie, entre Londres et New York.
Quatrième partie – La Compagnie et ses partenaires : l’ambition de réinventer l’expérience en classe Affaires.

Voyage à bord de La Compagnie, entre Londres et New York.

La Compagnie opère désormais un vol quotidien au départ de Paris et à destination de New York, ligne lancée depuis le mois de juillet 2014. Depuis le 24 avril 2015, l’aéroport de Newark est également desservi par la compagnie aérienne depuis Londres : la fréquence est actuellement de cinq vols par semaine, comme nous avons eu l’occasion de le découvrir dans la première partie de ce dossier.

La Compagnie a fait de l’aéroport de Lutonquatrième plus important aéroport desservant Londres – sa base londonienne, choisi pour ses caractéristiques géographiques, son accessibilité et sa taille humaine. De plus, l’aéroport fait actuellement l’objet de nombreuses rénovations afin d’améliorer les infrastructures ainsi que l’expérience des passagers en transit.

Le vol B0006 est prévu au départ de l’aéroport londonien à 17H45. La compagnie aérienne y est d’ailleurs bien représentée et les comptoirs d’enregistrement sont reconnaissables aisément.

1

2

3

L’ouverture de l’enregistrement est prévue trois heures avant le départ du vol. Il est possible d’enregistrer jusqu’à deux bagages de 32kg chacun en soute. Par ailleurs, La Compagnie prend à sa charge le transport des équipements sportifs, sans supplément, tels que les clubs de golf ou le matériel de ski.

4

L’enregistrement est efficace et le personnel au sol accueille les passagers présents avec le sourire.

Les infrastructures de l’aéroport de Londres – Luton permettent d’offrir aux passagers Business de la compagnie aérienne l’accès aux contrôles de sécurité prioritaires. Une file prioritaire est ainsi laissée à disposition des voyageurs.

5

En cet après-midi de février 2016, l’attente au point d’inspection filtrage sera nulle.

6

L’aéroport de Londres Luton dispose d’un duty-free, accessible aussitôt après les points de sûreté. Bien que de taille modeste, on y retrouve plusieurs boutiques détaxées telles que la célèbre marque de lingerie Victoria’s Secret, de cosmétique MAC ou bien encore la librairie anglophone WHSmith. Vous pouvez retrouver la totalité des enseignes présentes ici.

7

La Compagnie ne passe pas inaperçue à Luton !

8

Que ce soit à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle, de Newark et de Londres Luton, La Compagnie propose à ses passagers, sous réserve d’éligibilité, un accès à ses salons. A Luton, la compagnie aérienne prévoit l’accès au salon Aspire, signé swissport et récemment rénové pour La Compagnie.

Le salon est habituellement ouvert de 4H30 à 21H avec une modification des horaires (de 4H à 23H) entre le 1er mai et le 31 octobre.

9

Un bar accueille les passagers du matin au soir. Sodas, bières, alcools forts sont disponibles sur simple demande au personnel.

10

Sur le modèle des salons américains, des alcools de type premium sont également disponibles. Petite déception cependant, à l’inverse du salon ICARE à Paris Charles de Gaulle où le champagne est offert, celui-ci est proposé à 7,99£ la coupe au salon Aspire de Luton. Pour les amateurs uniquement, à l’inverse également du salon Art & Lounge de Newark où le vin pétillant est gracieusement proposé, celui est facturé 4,99£ la coupe au salon de Londres.

11

De plus, les passagers peuvent profiter de leur présence au salon pour se restaurer. En fonction de l’heure, ils bénéficient d’une gamme de salades et de plats chauds (de type Breakfast, Lunch ou Afternoon Tea). Là encore, on retrouve une carte complémentaire avec une suggestion de repas payants et à la libre appréciation des voyageurs, disponible quotidiennement entre midi et 20H.

12

Des espaces sont aménagés avec des fauteuils de part et d’autre du salon. Une quiet zone est également disponible ainsi qu’un espace de travail.

13

Le salon Aspire de swissport à Luton compte également une salle de douche et un SPA payant et sur réservation au salon. Des soins de 20 à 40 minutes sont proposés aux passagers.

14

L’embarquement du vol La Compagnie B0006 est annoncé en porte 25.

15

L’aéroport de Londres Luton offre la particularité de permettre l’embarquement des passagers sur le tarmac, à l’aide d’un escalier amovible. Le Boeing 757-200 de La Compagnie, immatriculé F-HCIE ayant effectué son premier vol en mars 1994, attend ses passagers à son point de stationnement. Après le F-HTAG, cet appareil est le deuxième que La Compagnie reçoit et est habituellement positionné sur la ligne Luton – Newark, à de rares exceptions près.

Quelle livrée !

16

L’appareil est équipé de deux moteurs Rolls-Royce RB211-535. Selon le Président – Fondateur de La Compagnie, Frantz Yvelin, le motoriste a été sélectionné par le transporteur aérien pour ses avantages offerts en terme de maintenance (proximité et coût notamment) et l’attachement des pilotes à ces moteurs (rapidité d’allumage, …).

17

L’embarquement à bord de l’appareil est rapide.

18

L’accueil en cabine, par un personnel parfaitement bilingue, est chaleureux. Le moodlighting bleuté, aux couleurs de La Compagnie, procure une sensation agréable à bord.  Mono-classe, la perspective qui se dégage de ce mono-couloir est intéressante et visuellement confortable.

19

La cabine, configurée en 2 – 2, compte 74 sièges, sur 19 rangs – le rang 1 ne compte que deux sièges. Pour ce deuxième appareil, La Compagnie a fait le choix de collaborer avec l’équipementier Recaro, là où elle avait sélectionné Zodiac Aerospace pour le Boeing 757-200 F-HTAG. On retrouve ainsi le siège Comfort Line (6510) à bord, habillé de circonstance.

20

Sont placés sur le siège, dès l’embarquement, un oreiller, une couverture épaisse, le kit de confort ainsi qu’une bouteille d’eau.

21

La têtière ajustable est équipée d’une liseuse individuelle à l’intensité lumineuse variable, au choix du passager. Elle porte également l’inscription Co que l’on retrouve sur l’empennage de l’appareil.

21bis

59

Le pitch est cohérent avec le produit proposé. Aucun doute à avoir, nous sommes bien en cabine Business.

22

Les coffres à bagages permettent de stocker jusqu’à deux valises cabines.

23

L’équipage propose aux passagers une boisson de bienvenue. Le choix est laissé aux voyageurs entre jus de cranberry ou un savant mélange de cranberry-champagne-fraise tagada.

24

25

La boisson n’est sucrée que par la fraise tagada et le jus de cranberry se mélange assez bien avec le champagne. Les puristes préféreront cependant un choix de champagne nature.

A noter par ailleurs, la boisson d’accueil est proposée par la compagnie aérienne dans un gobelet en plastique, à l’image des compagnies aériennes américaines.

26

L’embarquement se termine et nous repoussons.

27

Les consignes de sécurité signées La Compagnies sont diffusées sur les écrans centraux de ce Boeing 757-200. Les hôtesses sont cependant présentes en cabine afin d’indiquer aux passagers les issues de secours disponibles dans l’appareil.

28

Le commandant de bord a enclenché le signal correspondant aux ceintures de sécurité dès le push-back depuis notre point de stationnement à Londres Luton.

28bis

Par ailleurs, on retrouve dans les bacs dédiés aux revues, situés en face du siège, la fiche récapitulative des consignes de sécurité relatives à l’appareil.

28ter

Ce Boeing 757-200 de La Compagnie s’insère sur la piste de l’aéroport de Londres Luton. Le créneau est court, un appareil est actuellement en approche !

29

Le vol progresse vers son altitude de croisière et nous mettons le cap vers la côte Est des États-Unis.

30

31

Au dessus de l’Irlande, les consignes sont éteintes et l’équipage procède à la distribution des casques anti-bruits. Si le système de divertissement n’est pas utilisable sans casque, il est tout à fait possible cependant d’utiliser son propre casque ou oreillettes.

31bis

De bonne qualité, il couvre les bruits de l’appareil sans difficultés.

32

Le système de divertissement de La Compagnie est installé sur tablette Samsung. Celui-ci est disponible dans les deux langues parlées au départ et à destination des appareils de la flotte.

33

34

Bien entendu, la tablette Samsung n’est pas figée dans son socle. Il est possible de l’extraire pour profiter du système de divertissement autrement. Quatre fonctionnalités principales sont disponibles : regarder, écouter, lire ainsi que mon vol.

IMG_5068_filtered

La partie « regarder » est divisée en deux sous catégories. On retrouve d’une part les films et d’autre part les séries télévisées.

35

Ce sont des séries américaines principalement, telles que How I met your mother, The Mentalist ou The Big Bang Theory. Le nombre de films ou de séries disponibles reste cependant en deçà de l’offre moyenne à bord des appareils de la concurrence. Espérons, pour le voyageur fréquent, que la sélection se renouvelle fréquemment. Néanmoins, les films proposés sont récents et pour certains fraîchement sortis des salles obscures.

36

La sélection musicale est quant à elle éclectique. On y retrouve aussi bien des morceaux de jazz et de musique classique que du rock. Par ailleurs, il est possible de composer sa propre playlist à écouter pendant le vol. Là encore, l’interface du système de divertissement est idéale puisqu’elle est à la fois simple d’utilisation et qu’elle permet un accès rapide aux catégories souhaitées.

37

Il est plus facile de lire sur une tablette amovible que sur un IFE embarqué. Ainsi, une sélection de livres, de presses quotidiennes et de magazines est disponible à bord. La sélection est aussi bien anglophone que francophone : Les Echos, l’Equipe ou Libération en français et le New York Times, le Financial Times ou The Independent en anglais.

39

Enfin, le système de divertissement permet également de suivre le vol ou d’en apprendre davantage sur La Compagnie.

41

En effet, la géolocalisation est disponible contrairement à ce qu’il est généralement possible de trouver sur un système de ce type (tablettes – iPad) chez la concurrence.

40

La tablette permet en outre de recueillir l’avis des passagers sur leur expérience à bord.

38
Le kit de confort était disponible sur les sièges dès l’embarquement. Sous forme de trousse, une fois déplié il est possible de le réutiliser pour y déposer un iPad de type mini par exemple. Les couleurs emblématiques de la compagnie aérienne sont rappelées avec cette trousse visuellement très agréable : un bleu clair et un gris anthracite.

42

Le kit est plutôt complet. On y retrouve un sac aux armes de La Compagnie pour protéger les chaussures, une paire de chaussettes antidérapantes,  une paire de bouchons d’oreilles, un masque occultantun miroir de poche, une brosse à dent et un tube de dentifrice ainsi que deux soinspour les yeux et pour le visage – de la gamme Premier Cru de Caudalie, partenaire de la compagnie aérienne depuis son lancement. Par ailleurs, un stylo est ajouté à l’ensemble : il permet, en outre, de remplir la déclaration de douane relative à l’entrée sur le sol américain.

43

Le menu est proposé habituellement sur la tablette Samsung.

Ce vol entre Londres et New York était l’occasion pour la compagnie aérienne de proposer aux passagers, en partenariat avec son partenaire, Piper Heidsieck, une dégustation de l’ensemble de la gamme commercialisée par la Maison de Champagne. Un menu spécial a été conçu – et distribué au format papier – pour l’occasion permettant, selon Sophie Kutten, Ambassadrice Internationale de la Marque Piper Heidsieck présente à bord de ce vol spécial, « un accord des mets et des vins optimal« .

44

La prestation débute par une proposition de serviette chaude humidifiée.

45

Si le champagne est à l’honneur sur ce vol, l’apéritif proposé aux passagers est complet. Des boissons non alcoolisées ainsi que des alcools forts pour les amateurs sont à discrétion. Indépendamment du menu distribué à bord lors de ce vol et des suggestions dans les choix du champagne, l’ensemble de la cave demeure ici disponible.

46

Suivons les recommandations de la Maison Piper Heidsieck.

47

Apéritif. 

Champagne Piper-Heidsieck Cuvée Brut et assortiment de noix et de fruits secs. 

48

Le service du dîner est imminent.

La tablette est située dans la console centrale du siège Comfort Line (6510) de Recaro. Pour sortir la tablette de son emplacement, il convient d’appuyer sur le dispositif Table (Tisch). On y retrouve, par ailleurs, la télécommande de contrôle des diverses fonctionnalités du sièges – y compris celle de massage.

48bis

48ter

48terter

L’entrée. 

Avec l’entrée, La Compagnie suggère de découvrir le champagne Piper – Heidsieck Vintage 2006.

49

Un plateau unique est distribué aux passagers par l’équipage sur lequel sont disposés l’entrée, un duo de fromage et le dessert. Pour l’entrée unique, on retrouve un saumon vapeur avec une salade de jeune pousse. Les condiments sont également présents ainsi qu’une vinaigrette balsamique et une portion de beurre en barquette individuelle.

Pour des raisons liées au poids, les assiettes sont en plastique.

En effet, si les couverts sont en acier et les verres en verre, La Compagnie a fait le choix de réduire le poids de son chargement en servant l’entrée et le dessert de la première prestation ainsi que l’intégralité de la collation dans des assiettes en plastique. Un élément supplémentaire qui viendrait à souligner le caractère low cost, pleinement assumé, du produit Business du transporteur aérien. Réduire le poids du chargement revient à économiser, entre autre, sur le carburant consommé par l’appareil.

50

Les couverts sont ainsi signés La Compagnie. Par ailleurs, un seul jeu de couverts est distribué pour le repas.

51

Avec le plat, c’est le champagne Piper – Heidsieck Cuvée Sublime qui est recommandé aux passagers.

52

Un choix entre deux plats chauds est ensuite disponible.

  • Confit de canard et légumes braisés
  • Thon Poêlé et beurre au chili

53

Servi en portion généreuse, le plat est proposé dans une cassolette individuelle.

54

Avec le dessert, on retrouve le champagne Piper – Heidsieck Cuvée Sublime, produit d’exception du producteur.

55

57

Dessert.

56

Après la prestation, la luminosité est réduite en cabine afin de faciliter le repos des passagers.

Découvrons le siège. La Compagnie a fait le choix de proposer une configuration où les sièges ne sont pas full-flat mais lie-flat. La compagnie aérienne se justifie en expliquant que dans la configuration actuelle, relever l’assise des sièges pour les rendre parfaitement plats impliquerait de rehausser le tarif de 15 ou 20%, ce qu’elle se refuse à faire afin de préserver son modèle économique.

58bis

Un séparateur entre les deux sièges permet de s’octroyer un espace légèrement privatif, en position allongée.

58

L’inclinaison est réelle mais demeure néanmoins acceptable compte tenu des compromis à accepter pour voyager en cabine Affaires aux tarifs de La Compagnie. Par ailleurs, celle-ci n’empêche pas le repos des passagers.

60

61

62

63

Le siège comporte également des prises électriques permettant de recharger les appareils électroniques des passagers. Elles sont situées sous les volets, au niveau du repose-pieds du siège.

59bis

Une bouteille d’eau était présente dans le présentoir latéral du siège, à utiliser au besoin pendant le repos du passager.

64

Un peu plus d’une heure avant l’atterrissage, le moodlighting bleuté de la cabine est réactivé.

65

Une collation est servie aux voyageurs. Il s’agit d’une collation de type Afternoon Tea. Un choix de boissons chaudes est disponible mais également de boissons froides, alcoolisées ou non.

66

Au menu :

  • Finger sandwiches.

67

  • Trio de pâtisseries (dont un scone, sa crème et une confiture).

68

Une demie heure avant l’atterrissage, la cabine se prépare à l’atterrissage. Nous approchons de New York, à une altitude de 16 000 pieds.

69

Le commandant de bord prend la parole pour annoncer l’arrivée imminente et l’équipage annonce quant à lui une diminution de la luminosité, pour les atterrissages de nuit.

70

A 7 500 pieds, moins de 20 minutes avant l’atterrissage, la luminosité est réduite et l’équipage enclenche une playlist fort à propos : New York New York de Frank Sinatra résonne dans la cabine. C’est ça aussi l’esprit Boutique Airline ! Surprenant, je ne m’y attendais pas, mais tellement de circonstance.

71

L’arrivée au point de stationnement à Newark est rapide et le Boeing 757-200 de La Compagnie est au parking à côté d’un avion en provenance de Hong Kong.

72

L’équipage prend congé auprès des passagers et leur souhaite un excellent séjour à New York. Les vestiaires confiés au moment de l’embarquement sont par ailleurs restitués à leurs propriétaires.

L’aéroport de Newark a des avantages indéniables. Avec une arrivée au point de stationnement à 21H10, le temps écoulé entre l’immigration et la récupération des bagages n’est que de 15 minutes. Du rarement vu sur un aéroport de plus grande envergure !

Et si l’on fait fi de l’absence de glamour de cet aéroport – malgré ses travaux d’embellissement en cours -, La Compagnie fait là un choix bien judicieux …

CaptureB06

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

Publier un Commentaire