Les Dossiers de Tyler Birth - Archives

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] OpenSkies, le « Paris – New York » Premium à l’anglaise ! (Quatrième partie)

covertbecdefinitive
Publié par Tyler Birth

Les Dossiers de Tyler Birth : OpenSkies, le « Paris – New York » Premium à l’anglaise !

Première partie – OpenSkies, un transatlantique aux allures Premium
Deuxième partie – Rencontre avec Patrick Malval, Directeur Général d’OpenSkies
Troisième partie – Voyage à bord du Boeing 757 entre Paris Orly et New-York
Quatrième partie – Le Sleeper Service : un sommeil First en classe Affaires !

Le Sleeper Service : un sommeil First en classe Affaires !

Le 15 avril 2012, OpenSkies introduisait le Sleeper Service pour ses passagers voyageant en cabine Biz Bed.

Si au départ de la France les trois vols OpenSkies sont des vols de jour, depuis New York ce sont en toute logique des vols de nuit qui sont opérés et permettent aux voyageurs d’arriver à Paris Orly le matin.

Pratique pour le voyageur d’Affaires, ce large choix d’horaires permet d’honorer des rendez-vous jusque tard en fin de journée côté américain tout en étant de retour en France le lendemain au plus tard en fin de matinée. La difficulté pour le voyageur d’Affaires relève de l’optimisation de son temps de sommeil sur ces vols finalement trop courts.

Afin de permettre aux passagers de se reposer efficacement sur ces red-eye, OpenSkies a mis en place le concept du Sleeper Service, imitant ainsi sa maison-mère British Airways.

Au sol.

Les passagers qui voyagent en cabine Biz Bed débutent l’expérience du Sleeper Service dès qu’ils rejoignent les salons qu’utilisent la compagnie aérienne française à New York.

  • A JFK, les passagers en classe Affaires et les membres Sapphire et Emerald oneworld (correspondant aux statuts Silver et Gold du British Airways Executive Club) ont accès, depuis le 3 mars 2013, au Galleries Lounge British Airways du terminal 7 de l’aéroport.
  • A Newark, les passagers Biz Bed et les membres fidélisés accèdent quant à eux au Galleries Lounge British Airways de l’aéroport. Ouvert en avril 2012, ce salon a une superficie de 760 mètres carrés.
ss1

British Airways Galleries Lounge – Newark – Entrée

L’objectif de ce dernier est de faire gagner du temps aux passagers en leur permettant de dîner au sol pour mieux dormir pendant le vol. Pour ce faire, le Galleries Lounge a prévu un buffet dînatoire pour ses visiteurs de classe Affaires.

Un espace dédié est situé à droite du salon.

s16

Cette zone offre de nombreuses places assises.

s17

s15

Si d’autres compagnies comme Air France on fait le choix de proposer une prestation identique au sol comme en vol, OpenSkies et sa maison mère ont pris le pari de proposer un menu totalement différent. Le buffet varié est composé de nombreux plats chauds …

s9

s8

s11

s12

s7

… ainsi qu’un bar à salade.

s13

Le champagne est disponible sur demande mais une sélection de vins blancs, rouges et alcools forts est également accessible.

s14

En voyageant avec OpenSkies, les passagers Gold du British Airways Executive Club (ou assimilé oneworld) ont accès à la zone de restauration habituellement réservée aux clients First de British Airways.

ss2

La décoration est soignée !

ss3

L’offre diffère entre la partie classique du salon et la partie First puisque le buffet a été remplacé par un service à la place avec un menu dédié.

ss4

Le fillet mignon. 

ss6

Le fondant au chocolat. 

ss5

Avantage indéniable : dîner au salon n’interdit pas le passager du protocole de service à bord de l’appareil. Néanmoins cela n’aurait pas beaucoup de sens puisque se restaurer au sol sert à maximiser le temps de sommeil en vol : les clients qui font ce choix préféreront donc logiquement dormir dans l’avion.

A bord.

Une fois à bord, les passagers ont tout le loisir de profiter de véritables sièges lits, à bord de la cabine Biz Bed d’OpenSkies. Le dernier appareil à avoir intégré la flotte de la compagnie française est un Boeing 767, en provenance directe de sa maison-mère. La cabine, pouvant accueillir jusqu’à 24 passagers, est équipée des sièges identiques à ceux installés dans les trois Boeing 757.

s16

s14

Dès l’embarquement, on retrouve disposés sur le siège un oreiller confortable et une couverture.

s18

Mais OpenSkies se démarque.

En effet, la compagnie française complète le siège lit des voyageurs avec un sur-matelas et une couette épaisse, des éléments que l’on retrouve habituellement en Première classe.

s6

Transformé en lit, le confort est optimal !

s7

s9

Autre marqueur de la First, OpenSkies offre à tous ses passagers Biz Bed un pyjama et une paire de mule sur tous ses vols de nuit. Rares sont les compagnies aériennes à proposer ce service (la compagnie membre de oneworld Qatar Airways est un des rares exemples).

La présentation est soignée.

s4

s

Bien entendu, à l’instar des vols de jour, les clients reçoivent une trousse de confort signée Chopard.

s5

Sur ces vols courts, chaque minute de sommeil gagnée est précieuse. Afin d’éviter de réveiller tous ses clients pour un petit-déjeuner non désiré, OpenSkies prend soin de les interroger en amont. Un questionnaire est donc distribué et offre trois possibilités. Il faut faire vite pendant le roulage (quoique celui-ci puisse être long à JFK) car le bon de commande est récupéré par l’équipage avant le décollage.

s1

Si le voyageur souhaite être réveillé pour pouvoir prendre son petit déjeuner, il doit au préalable indiquer les éléments qu’il souhaite avoir sur son plateau. L’équipage réveillera ensuite le client au plus tôt 1h30 avant l’atterrissage.

s2

Le petit-déjeuner peut également être pris « à emporter » !

s3

Le cas échéant, c’est un petit sac qui sera accroché pendant le sommeil du voyageur sur sa liseuse individuelle afin qu’il puisse le trouver dès son réveil.

s13

La prestation se limite à un jus d’orange, un yaourt à boire et un muffin.

s11

En dernière instance, il n’est de toute façon par interdit de refuser tout simplement cette seconde prestation.

Quelque soit son choix le plus beau des réveils reste celui que l’on vit à proximité d’un hublot !

s12

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

4 Commentaire

Publier un Commentaire