Actualité Bonnes affaires

Les prix fous de Malaysia Airlines !

mh1
Publié par Tyler Birth

Malaysia Airlines est coutumière de ces promotions (très) attrayantes au départ d’Asie. Les deux dernières offres d’envergure s’étant achevées très récemment, il était visiblement temps pour la compagnie aérienne malaisienne de proposer de nouveaux tarifs, toujours aussi intéressants.

mh2

L’offre a débuté le 10 octobre et prendra fin le 21 octobre 2016. La période de voyage s’établit entre le 10 octobre 2016 et le 31 mai 2017.

C’est au départ de Bangkok mais surtout de Phuket que la promotion est la plus intéressante.

Au départ de la capitale de l’ancien Siam, les tarifs « aller-retour » en cabine Business sont compris entre 6 370 THB (163 EUR) à destination de Kuala Lumpur et 56 870 THB (1 461 EUR) vers Londres.

mh3

Au départ de Phuket, les prix en classe Affaires sont réellement plus accessibles !

Ils débutent dès 4 875 THB (environ 125 EUR) pour des vols vers Kuala Lumpur. Le tarif le plus élevé est le voyage à destination de JeddahMalaysian Airlines facture 47 580 THB (environ 1 223 EUR) à ses clients.

Londres est quant à elle facturée 41 370 THB (soit 1 063 EUR) en Business : une économie de près de 400 EUR par rapport au tarif depuis Bangkok. Et les tarifs vers l’Australie sont alléchants !

mh4

Mais la compagnie aérienne malaisienne propose également des tarifs très intéressants en aller-simple au départ des deux villes de Thaïlande.

Depuis Bangkok, Londres est proposée à 33 985 THB (soit 873 EUR) ….

mh6

… mais seulement 23 135 THB (soit 587 EUR) depuis Phuket !

mh5

mh12

Un trajet de plus de 7 000 miles et de plus de 13 heures en classe Affaires.

mh15

Copyright © 1996-2016 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Par ailleurs, les vols entre Kuala Lumpur et Londres sont opérés en Airbus A380, le Super Jumbo de l’avionneur européen. Quel plaisir avoué que de voler à son bord avant que Malaysia Airlines ne s’en sépare définitivement !

mh7

Outre le prix facturé par la compagnie aérienne pour rejoindre Londres, les avantages sont nombreux indépendamment du plaisir de voler en A380.

  • Une offre correcte à bord sur le moyen-courrier (ici entre Phuket et Kuala Lumpur, un peu plus d’une heure et trente minutes de vol) malgré une absence de boissons alcoolisées.

mh8

  • Le Golden Lounge pour les passagers Emerald oneworld (Gold British Airways Executive Club par exemple) : le salon « First » de Malaysia Airlines avec un véritable restaurant, proposant une offre à la carte.

mh9

mh11

Ici, la carte des boissons est plus complète qu’à bord sur le moyen-courrier 😉 !

mh10

  • Une collecte de Tier Points et Avios intéressante avec 160 TP sur le leg Kuala Lumpur – Londres en raison de la distance supérieure à 6 000 miles entre les deux capitales.

En effet, ce sont 200 Points Statut qui seront octroyés aux passagers effectuant ce vol en aller-simple ainsi qu’une enveloppe de 8 706 Avios. Le CPM, correct compte tenu du vol et des prestations globales, est de 6,7 centimes d’EUR.

mh14

mh13

Plutôt rentable !

Conclusion.

Si la dernière promotion n’était pas transcendante outre mesure, celle-ci est dans la droite ligne de l’offre de juillet avec des tarifs au départ de Phuket à saisir sans trop d’hésitation !

La période de voyage est suffisamment importante pour permettre aux voyageurs de planifier à l’avance leurs déplacements asiatiques du premier semestre 2017.

Malaysia Airlines reste en promotion permanente …

… pour le plus grand plaisir des voyageurs fréquents ! 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • […] L’aller – simple a cela d’inconvénient qu’il doit soit s’intégrer à un routing global soit impliquer l’achat d’un second aller – simple pour retourner au point d’origine. Or, ce tarif n’a pas trouvé son équivalence en aller – retour. Il faudra donc envisager un retour à l’aide d’un billet prime (ce qui est incohérent en cas de mileage run) ou espérer profiter d’autres bons tarifs, qui ne manquent généralement pas à l’appel de…. […]

Publier un Commentaire