Programme de fidélité

[PROGRAMME DE FIDÉLITÉ] Alitalia : faut-il se saisir du nouveau bonus de 60% octroyé à l’achat de miles MilleMiglia ?

4
Publié par Tyler Birth

Finalement, avec Alitalia, les semaines se suivent et se ressemblent. Nous évoquions ce mois-ci les trois promotions en cours de la compagnie aérienne italienne et la pluie de miles attenante. Le programme de fidélité MilleMiglia d’Alitalia revient ce mois-ci avec une nouvelle promotion portant sur l’acquisition de miles contre espèces sonnantes et trébuchantes.

4

L’achat de miles MilleMiglia.

Comme toutes les compagnies aériennes – ou presque – il est possible d’acquérir, moyennant finance, des miles MilleMiglia pour soi-même ou pour offrir. L’acquisition de miles a généralement pour but de venir compléter, à bon prix, une cagnotte déjà existante, notamment pour être en capacité de s’offrir le billet prime tant convoité.

1La compagnie aérienne propose d’acquérir jusqu’à 40 000 miles par année.

L’achat de miles MilleMiglia se fait par tranche de 1 000 miles au tarif de 25 EUR, hors période promotionnelle. Les 40 000 miles étant ainsi facturés 1 000 EUR par la compagnie aérienne. Le coût d’acquisition d’un miles est de l’ordre de 2,5 centimes EUR.

3Le nombre de miles qu’il est possible d’offrir s’élève également à 40 000, au même tarif.

L’offre promotionnelle.

L’achat de miles en période promotionnelle est généralement une bonne affaire. Acquérir des miles oui mais pas à n’importe quel prix !

Jusqu’au 11 décembre 2015, la compagnie aérienne propose une promotion en deux temps :

  • La limite disponible à l’achat est portée à 60 000 miles MilleMiglia pendant cette période ;
  • L’octroi d’un bonus de miles MilleMiglia de 30 à 60%.

Nous l’avons vu, il est habituellement possible d’acheter jusqu’à 40 000 miles MilleMiglia par an, pour créditer son propre compte de fidélité ou pour offrir. Jusqu’à la fin de la période promotionnelle, c’est 20 000 miles de plus qu’il sera possible d’acquérir.

5Par ailleurs, en achetant des miles pour soi-même ou pour offrir, la compagnie aérienne italienne offre un bonus pouvant aller jusqu’à 60% du nombre de miles MilleMiglia payé.

6Ainsi, dès 1 000 miles achetés, Alitalia octroi un bonus de 30% de miles MilleMiglia. En faisant le choix d’acheter 60 000 miles MilleMiglia, ce sont 60% de miles complémentaires qui viendront compléter votre achat.

  • Un achat de 1 000 miles, bonifié de 30%, permettra de créditer 1 300 miles MilleMiglia, soit un coût d’acquisition du miles fixé à 1,9 centimes EUR.
  • Un achat de 40 000 miles, bonifié de 60%, permettra de créditer 96 000 miles MilleMiglia, soit un coût d’acquisition du miles fixé à 1 centime EUR !

Alitalia précise néanmoins que l’achat de miles pour offrir transmettra automatiquement au bénéficiaire le bonus de miles obtenu.

Acheter ou ne pas acheter : telle est la question.

L’offre est intéressante, c’est certain !

Avec un coût d’acquisition du miles à 1 centime EUR, le tarif répond aux exigences d’une offre promotionnelle à saisir.

Néanmoins, d’autres éléments sont à prendre en considération, notamment l’utilisation qui pourra être faite de ces miles achetés. Nous avons d’ailleurs déjà eu l’occasion d’évoquer les difficultés liées aux billets primes de la compagnie aérienne. Rappelons qu’un Rome – New York en cabine Economy avec un billet prime flexible vous coûtera pas moins de 120 000 miles aller-retour !

Avec des disponibilités proches du néant et des coûts élevés, l’opération pourrait apparaître comme nulle.

D’autant plus qu’Alitalia prévoit de rétrofiter son programme de fidélité au 1er janvier 2016.

8

Les incertitudes sont à mon sens trop nombreuses pour faire de cette promotion le fil rouge de cette fin d’année.

Et avec autant de miles « gracieusement offerts » au cours du dernier trimestre 2015 … l’avenir du programme, en l’état, ne me dit rien qui vaille !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire