Programme de fidélité

[PROGRAMME DE FIDELITE] British Airways Executive Club : un bonus de 50% à ne pas manquer !

1
Publié par Tyler Birth

Souvenez vous, c’était ici, je vous parlais il y a quelques jours des modifications apportées au programme de fidélité de la compagnie aérienne British Airways : le BAEC.

BA est une fois de plus à l’honneur sur Tyler Birth avec cette offre promotionnelle qui, si elle n’efface pas les bouleversements à venir, permet de reprendre son souffle quant au gain d’Avios.

1

L’achat d’avios

Les membres du BAEC peuvent acquérir pour eux-même ou pour offrir et moyennant finance jusqu’à 35 000 Avios par année civile.

3

Du 23 au 25 février 2015 minuit, si vous acquérez entre 2 000 et 35 000 avios, British Airways vous offre un bonus de 50% d’Avios.

En sus de la condition limitative annuelle, le BAEC précise que les Avios ne peuvent être achetés qu’en ligne et par tranche de 1000 et qu’ils ne sont pas remboursables.

L’offre est alléchante ! Observons la en détail.

4

L’intérêt de l’offre

Le coût unitaire

Prenons un exemple très simple et poussons l’achat d’Avios à sa limite.

British Airways facture pour l’achat de 35 000 avios la somme de 661 EUR. Lors de l’achat de cette monnaie un bonus de 50% du nombre d’Avios acheté est crédité soit 17 500 supplémentaires pour un total final de 52 500 Avios.

Nous avions évoqués le calcul du coût d’acquisition d’un mile ou d’un Avios ici et ici. Dans ce cas de figure, il est ainsi fictivement possible d’obtenir un Avios pour la somme de 0,012 CTS soit à un tarif très intéressant.

 CPM = 661 / 52 500 = 0,012

5

Anecdotique, si vous achetez ces avios avec une carte premium de type American Express Platinum cobrandée Air France, vous récupérez au passage près de 1000 miles supplémentaires sur votre compte FlyingBlue.

 

Pourquoi acheter des Avios ?

Il y a plusieurs raisons à cela.

 

Tout d’abord le surclassement British Airways.

Il est possible de surclasser en Avios tout vol BA du moment que la catégorie award correspondante est ouverte et disponible. Pour cela deux possibilités : en payant le surclassement en monnaie sonnante et trébuchante ou en Avios.

6

Les surclassements payants en EUR sont parfois très chers et ce n’est pas forcément intéressant de le faire. Par ailleurs, les billets primes Business peuvent se révéler être également assez gourmand en monnaie prime.

En Avios, le barème est fixe. Le nombre nécessaire pour un surclassement est basé sur le coût en Avios des billets primes dans les classes de voyage depuis et vers lesquelles le surclassement est souhaité.

Le calcul est simple. Il s’agit de soustraire le nombre d’Avios pour la cabine dans laquelle la réservation a été faite au nombre d’Avios pour la cabine dans laquelle le surclassement est souhaité.

Nombre d’avios pour la cabine surclassé – Nombre d’avios pour la cabine payée = Nombre d’avios nécessaires au surclassement.

Le BAEC propose un calculateur de vols primes ici.

Mais n’oubliez pas, le BAEC change ! Ici tout est détaillé.

 

Mais il y a aussi les billets primes des autres compagnies partenaires. Comme Cathay Pacific.

Prenons cette fois-ci un exemple évident. Un aller simple entre Hong-Kong (HKG) et Séoul (ICN) avec Cathay Pacific (CX) en Business.

7

Les disponibilités sont nombreuses à un coût raisonnable.

8

À partir de 20 000 Avios et 22,65 EUR il est possible d’obtenir un billet prime.

9.

Il est cependant concevable de privilégier l’utilisation du combo Avios & Money avec la formule du “moins d’Avios dépensé pour un complément financier plus élevé”. Ainsi, il est possible de faire tomber à 11 000 le coût en Avios pour 112,65 EUR soit une économie de 90 EUR pour 9000 avios, à 0,01 CTS le CPM.

Avec cette promotion, l’Avios a été théoriquement acheté 0,012 CTS.

Il n’est donc pas forcément nécessaire d’appliquer cette règle même si, en général, elle reste plus avantageuse puisque le CPM n’est que très rarement si bas !

10

 

Conclusion.

Il serait selon moi dommage de passer à côté d’une telle offre. Un coût d’acquisition de l’Avios (CPM) à 0,012 CTS est très intéressant. La dévaluation du programme BAEC aura pour conséquence une forte augmentation du CPM. À ce tarif, la promotion est très avantageuse !

Et il ne reste plus que 48H pour en profiter !

 

 Tyler.

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire