Programme de fidélité

[PROGRAMME DE FIDELITE] Des Avios British Airways comme s’il en pleuvait !

Capture d’écran 2015-05-29 à 02.29.50
Publié par Tyler Birth

C’est un phénomène qu’on retrouve souvent chez les compagnies aériennes qui détruisent de l’intérieur leur programme de fidélité : une soudaine générosité dans l’attribution de miles ou de points de fidélité. Elles peuvent se le permettre, une fois que la planche à billet a fonctionné à plein régime : le contribuable s’en trouvera satisfait car le plus souvent il ignore que ses gains ne valent – plus – rien … La compagnie s’en moque, elle a honoré son pari en regagnant – ou non – la confiance de ses clients fidèles.

British Airways lançait hier une offre de gain d’Avios très intéressante.

Capture d’écran 2015-05-29 à 02.29.50

Cette généreuse offre prend deux formes :

  • Le crédit de 500 Avios en moyen-courrier.
  • Le crédit de 4 000 Avios en long-courrier.

Afin de se qualifier pour cette promotion, il faut remplir un certain nombre de conditions.

  • Disposer d’un compte British Airways Executive Club.
  • S’inscrire ici.
  • Réserver un vol et voyager d’ici le 14 juillet 2015.Capture d’écran 2015-05-29 à 02.41.30
  • Voler exclusivement à bord d’avions British Airways, Iberia, et Iberia Express.

Quels vols sont concernés ?

 

 

Ce qui est intéressant dans cette promotion c’est qu’elle s’adresse à toutes les classes de voyage.

Capture d’écran 2015-05-29 à 02.44.35

En revanche, toutes les autres compagnies de l’alliance oneworld en sont exclues.

Capture d’écran 2015-05-29 à 02.45.25

Critère systématique avec British Airways : si vous aviez réservé vos vols avant le 26 mai 2015, vos vols ne qualifieront pas non plus. De même, il faut que le voyage soit terminé, au plus tard, le 14 juillet 2015.

Capture d’écran 2015-05-29 à 02.46.59

Enfin dernier point : le nombre d’allers-retours est limité à quatre pendant la période promotionnelle.

Capture d’écran 2015-05-29 à 02.49.11

 

Une promotion qui vaut le coup ?

 

Cela dépend pour qui.

Cette promotion est intéressante compte tenu de la Grande Dévaluation qui a été opérée sur le programme British Airways Executive Club il y a quelques semaines. Pour mémoire, ces changements impactaient à la baisse uniquement les classes de réservation les plus basses de la classe économique – et accessoirement celles de la Premium.

Aussi, le minimum d’Avios garanti n’est plus de 500 Avios par segment mais de 125.

Comme on l’évoquait à l’époque, un aller-retour Paris-Londres qui rapportait 500 x 2 soit 1 000 Avios (hors bonus statut éventuel) n’en fait plus gagner que 125 x 2 soit 250. Une dévaluation à hauteur de 75% : c’est anecdotique !

Dans le cas présent, le bonus de 500 Avios par aller-retour a valeur de véritable bol d’air en permettant un gain de 125 x 2 + 500 Avios de bonus soit 750 Avios.

Sur le long-courrier la démonstration est tout aussi flagrante. Un aller-retour Paris-New York rapportait plus de 7 300 Avios (hors bonus là encore). À présent dans la classe la plus basse on tombe à 1 800 Avios : soit les fameux 75% de dévaluation.

Avec les 4 000 Avios de bonus on remonte à 5 800 Avios, ce qui redevient presque intéressant.

Mais à quoi peut bien jouer British Airways ?

 

La compagnie outre-Manche chercherait-elle à conserver ses clients fréquents déçus par la Grande Dévaluation ?

Non, l’objectif est bien plus perfide : elle tente d’attirer de nouveaux clients vers son programme.

En effet, si vous n’avez pas de compte BAEC il est peut-être temps de vous équiper car British Airways offre 1 500 Avios pour tout aller-retour moyen-courrier réservé et voyagé d’ici le 15 juillet 2015.

Capture d’écran 2015-05-29 à 03.02.30

Pour qualifier à cette offre il faut suivre un processus détaille.

  • Se créer un compte British Airways Executive Club en cliquant ici.
  • Insérer le code ECSOMD dans le champs Code Promotionnel.

Petit bémol – qui n’est pas des moindres : seuls les vols moyen-courrier au départ des trois principaux aéroports londoniens (LHR, LCY, LGW) sont qualifiants.

Capture d’écran 2015-05-29 à 03.11.51

Un aller-retour en Europe rapporterait dès lors ses 250 Avios de base + 1 500 de bonus soit 1 750 Avios : une somme conséquente !

Prenons l’exemple de Bordeaux, qui affiche un prix d’appel au départ de Londres à 38£ par trajet, avec stop d’une nuit en Aquitaine.

Capture d’écran 2015-05-29 à 03.13.40

À 76£ l’aller-retour soit 106 EUR on obtient un coût d’acquisition de l’Avios à 6 centimes. Un ratio imbattable pour du moyen-courrier.

Encore faut-il être disponible pour un Londres – Bordeaux, en pleine semaine !

Conclusion

 

Non, décidément British Airways semble complètement à côté de ses chaussures avec l’Executive Club.

Ses tentatives de main tendue sont en réalité de tristes coups d’épée dans l’eau.

Un sacré gâchis pour une compagnie qui multiplie les bons résultats financiers

 

 

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire