Reportages

[REPORTAGE] Air France – Business – CDG/LAX – A380 : un voyage au coeur de la nouvelle vaisselle Affaire !

91
Publié par Tyler Birth

Introduction
Salon La Première Air France – Paris Charles de Gaulle
Air France – La Première – CDG/LAX – A380
Hilton Grand Vacations Suites – Las Vegas
IHG : 56.000 points à la clef en trois propriétés
Hilton Grand Vacations – Elera Las Vegas
DoubleTree Marina del Rey – Los Angeles
Air France – Business – LAX/CDG – A380
_____________________________________________________ 

Air France
AF65 – Airbus A380
Los Angeles (LAX) / Paris (CDG)
Cabine Business – Siège 70L
Dimanche 1er février 2015

Le Terminal Tom Bradley (TBIT) est le terminal de l’aéroport de Los Angeles réservé aux vols internationaux. Encore en travaux, sa réouverture date cependant de septembre 2013. En ce jour de finale du Super Bowl, LAX est déclarée ville morte.

1

2

À mon arrivée à l’aéroport, l’enregistrement est déjà ouvert avec un départ annoncé légèrement en retard pour le vol AF65 à destination de Paris CDG.

3

Ma carte d’embarquement m’est remise, avec les spécificités souhaitées lors de l’enregistrement en ligne. Le vol retour vers la capitale française, opéré en A380, se fera en Business

21 masquée

Air France propose aux passagers Business et La Première un accès au salon Korean Air, le KAL Lounge, compagnie membre de l’alliance Skyteam. Les deux classes de voyages sont séparées dans ce salon qui comporte deux parties distinctes dont l’une des deux est strictement réservée aux passagers First.

Ce salon, bien que récent, au confort sommaire, fera l’objet d’un reportage distinct ultérieurement. Le personnel Air France détaché sur ce salon sera cependant chaleureux et disponible et compensera une certaine rigueur coréenne.

30

Le vol AF65 est annoncé au départ en porte 156, l’une des dernières portes du South Concourse du TBIT.

33

34

L’embarquement sera organisé de manière conforme aux us et coutumes. Ainsi, seront invités à embarquer en priorité les passagers avec enfants ou à mobilité réduite et les passagers SkyPriority comprenant les passagers des classes avants et les passagers aux statuts Élites. Du fait d’un nombre important de passagers prioritaires dans un A380, l’embarquement sera assez long.

35

La presse du jour est disponible en porte. Les journaux proposés sont francophones, anglophones et hispaniques.

36

Le A380 est au contact.

Immatriculé F-HPJI, l’appareil fête fièrement ses deux années de service puisque son premier vol est daté du 8 mars 2013. Il est par ailleurs équipé de la quatrième et dernière génération des « Nouveaux Espaces Voyages » en Business.

37

Un jet bridge dessert le pont supérieur.

38

Je prends place en 70L pendant que l’embarquement se poursuit. La présence de coffres latéraux permettant le stockage des effets personnels est l’une des caractéristique du A380 au pont supérieur.

39

40 masquée

Les NEV4 Air France sont équipés des IFE Panasonic. Sur cette – avant dernière – génération de sièges business, ils sont de bonne taille et la réactivité est optimale.

41

Sur les sièges sont disposés dès l’embarquement un coussin, une paire de chausson et une couette. Un cintre est également disponible avant son rangement au vestiaire.

42

43  45

46

L’IFE est en fonction au sol.

47

Finalement, nous repoussons à l’heure.

49

Le programme des festivités. La durée du vol est estimée à un peu moins de 11H.

50

Le verre d’accueil est servi pendant que nous repoussons afin de permettre aux passagers de profiter d’un verre de champagne avant le décollage. Air France ne s’acquittant pas de la taxe nécessaire, il est impossible pour eux d’ouvrir une bouteille d’alcool avant que les portes ne soient fermées d’où le service tardif.

Je préfère cependant un service du verre d’accueil pendant le roulage avec un choix de champagne plutôt qu’un service au contact avec un choix restreint, d’eau ou de jus.

51

52

Le verre d’accueil n’est pas le verre habituel. Si la forme est identique, un détail supplémentaire est ajouté : le logo Air France. La nouveauté est discrète mais suffisante pour une entrée en matière.

53

Les consignes de sécurité sont diffusées pendant le roulage.

54

Distribution de la presse. Cette distribution se fait au chariot et un choix de presse francophone et anglophone est disponible.

55

Nous débutons notre roulage en direction de la piste.

56

57

Plan théorique de décollage.

58

59

60

Le A380 Air France s’aligne et débute sa poussée. La cabine est préparée pour le décollage.

61

Un décollage mouvementé après le A380 Emirates.

62

63

Plan réel de décollage.

64

65

Le moodlighting est activé. C’est vraiment un point positif et confère à la cabine une ambiance propice à l’apaisement.

66

Le A380 dispose de trois caméras dont une située sur l’empennage de l’appareil. Cette vue extérieure offre un spectacle magique.

67

L’équipage procède à la distribution des trousses de confort.

68

69

Distribution des menus revisités et du premier oshibori. Esthétiquement, c’est une réussite. Sur sa couverture, un montage est fait avec la nouvelle vaisselle Business.

70

72

Air France profite de l’IFE pour y diffuser sa suggestion du jour. Je passe mon tour pour cette fois-ci, connaissant que trop bien ce plat généralement décevant.

74

Le pitch Business est généreux, bien entendu.

75

La télécommande et le casque Business. La télécommande est d’un autre âge. Le casque quant à lui est de bonne qualité. Non stérilisé, des protections sont disponibles pour couvrir les écouteurs.

76

Avant le début du service, je m’oriente vers un film. La navigation est pratique, l’IFE est tactile.

77

78

79

Le service de l’apéritif débute en même temps que mon film.

80

Service de l’apéritif et de l’amuse-bouche.
Bouchée à la tomate, mozzarelle et olive de Kalamata au pistou.

81

82

J’accompagne mon Gin tonic d’un verre de champagne. Il s’agit d’un Drappier. C’est également l’apparition des verres à pied chez Air France. Le protocole prévoit visiblement que ces verres doivent servir aux différents vins uniquement mais le champagne sera également servi dans ce verre pendant l’intégralité du service. Ce verre reprend le logo de la Compagnie nationale.

83

Le soleil se couche à l’horizon. Ce spectacle est toujours superbe.

84

Le service du dîner débute par le dressage de la nappe.

85

L’entrée gourmande.
Jambon fumé et melon, roulade de saumon mariné au fromage frais et dés de concombre.

Le plateau est distribué aux passagers. Celui-ci comprend l’entrée, une salade verte, un beurrier en aluminium, deux sets de couverts dans la serviette. Un choix de pain et de vinaigrette est également disponible.

86

87

88

89

L’entrée est fraiche et savoureuse. Les portions sont cependant petites.

90

Focus sur les couverts. Ils sont signés Christofle et marqués avec le logo Air France. Fins et élégants, c’est positif pour la compagnie.

91

Le plat.
Le tournedos poêlé sauce au poivre vert, haricots plats au beurre, risotto aux champignons.

92

93

94

Un choix de moutarde est disponible.

95

La présentation est améliorée avec la nouvelle vaisselle mais on retrouve encore ce récipient en aluminium : c’est dommage ! C’est également un plat que je connais bien et que je trouve toujours aussi savoureux.

Test du second plat.
Raviolis aux légumes sauce tomate aux olives et aux câpres, parmesan, champignons shimeji.

96

Le fromage est ensuite proposé séparément aux passagers. Avec un service de pain chaud et de vin.

97

Et le trio de dessert. Que j’accompagne d’un thé à la menthe et de quelques fruits.

98

99

Pendant tout le service du dîner l’équipage était présent, disponible et heureux de faire partager cette nouvelle vaisselle qu’ils découvraient en même temps que nous. Les deux PNC en charge de ma rangée se sont montrés proactifs pendant l’intégralité du vol !

Le commandant de bord prendra la parole afin d’annoncer l’équipe victorieuse du Super Bowl 2015. Délicate attention pour un vol ex-US un soir de finale !

C’est ensuite l’heure de mettre le siège à l’horizontal et de se reposer jusqu’aux côtes britanniques.

100

101

C’était sans compter sur les nombreuses turbulences pendant le vol. Il me sera impossible de véritablement dormir.

102

Les passages sont fréquents afin de ravitailler les passagers en eaux et sucreries nocturnes.

103

104

Le jour s’est levé de l’autre côté du hublot et le moodlighting refait son apparition afin de réveiller en douceur les passagers.

105

106

Les commandes du siège.

107

Le service du petit-déjeuner débute un peu moins de deux heures avant l’arrivée à Paris CDG.

Sur un vol de cette durée, le plateau est plutôt complet. Jus d’orange, eau, café – double expresso -, assiette de fruits, viennoiseries et pain, plat chaud, yaourt et confiture.

108

L’omelette est une réussite.

109

110

112

Dernier oshibori de ce vol.

114

115

116

117

Nous approchons Paris et la cabine se prépare à l’atterrissage. L’équipage vient prendre congé auprès des passagers et le chef de cabine principal viendra discuter quelques minutes et me saluer avant de se positionner pour l’atterrissage.

118 bis

118 ter

118

119

120

121

122

Nous arrivons à Paris CDG à l’heure et l’arrivée se fait au S3 du Terminal 2E.

123

 

Conclusion

Un vol Air France, conforme au standard du produit Business de la compagnie hexagonale. La nouveauté : l’arrivée de la nouvelle vaisselle Affaire.

Ce vol, daté du 1er février, était l’un des premiers vols où la nouvelle vaisselle était utilisée. L’équipage était donc attentif aux différents retours des clients.

Cette vaisselle est moderne et visuellement agréable. Les couverts, signés Christofle, aux armes de la Compagnie, sont élégants. La nouveauté principale réside dans l’apparition d’un verre à pied.

Et ces nouveautés étaiet vraiment très attendue !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

4 Commentaire

Publier un Commentaire