Reportages

[REPORTAGE] Saudi Arabian Airlines – Business – MXP/RUH – Airbus A320

IMG_1165
Publié par Tyler Birth

Air France – Business – CDG/LIN – Airbus A320
Hilton Garden Inn – Milan – Malpensa – Suite Executive
Saudi Arabian Airlines – MXP/RUH – Airbus A320
Saudi Arabian Airlines – RUH/CGK – Boeing 777-300
Grand Mercure – Jakarta Kemayoran – Chambre Deluxe
Garuda Indonesia – Business – CGK/BKK – Boeing 737-800
______________________________________________________

Saudi Arabian Airlines
SV210 – Airbus A320
Milan (MXP) / Riyadh (RUH)
Cabine Business – Siège 1A
Mercredi 6 juillet 2016

Nous avions eu l’occasion d’évoquer récemment l’excellent tarif en classe Affaires chez Saudi Arabian Airlines entre l’ItalieMilan et Rome – et Jakarta en Indonésie. Il demeure ainsi possible jusqu’au 31 décembre 2016 de réserver un aller simple en Business avec la compagnie aérienne de l’Arabie Saoudite pour moins de 500 EUR.

Le vol SV210 Saudi Arabian Airlines est prévu au décollage depuis Milan à 11h00. La liaison entre Milan et Riyadh est opérée en Airbus A320.

Les passagers SkyPriority sont invités à embarquer en premier à bord de l’appareil. Une signalétique claire est prévue pour aiguiller les clients.

IMG_1048

L’appareil est à son point de stationnement depuis son arrivée matinale. Malgré le vitrage du jetbridge, l’infrastructure n’est pas optimale pour prendre en photo l’Airbus du jour.

IMG_1051

L’Airbus A320 de Saudi Arabian Airlines permet à 116 passagers d’embarquer : 20 en classe Affaires et 96 en cabine Economy. Ce seront 21 passagers qui prendront place à bord du vol SV210 le 6 juillet 2016 : un seul passager en cabine Business et 10 passagers en classe Economy.

SV210

La produit Affaires est configuré en 2-2 sur ce type d’appareil.

La compagnie aérienne propose 20 recliner à bord.

IMG_1057

IMG_1059

IMG_1062

IMG_1065

Je prends place au 1A pour la première partie du vol. Sur le siège, sont disposés dès l’embarquement un oreiller et une couverture sous blister.

IMG_1163

IMG_1060

La cabine Affaires a fait son temps et montre de nombreux signes d’usure évidents. Elle est cependant visuellement agréable pour qui aime les tons verts. Au premier coup d’oeil, le siège semble être confortable.

La têtière arbore fièrement les insignes de la compagnie.

IMG_1067

Pendant l’embarquement des quelques passagers voyageant en classe Economy ce jour, le protocole Business et l’hospitalité arabe se mettent en marche.

Serviette chaude humidifiée.

IMG_1063

Arabic coffee. Je décline la datte mais le fruit est proposé par l’hôtesse en charge de la cabine.

IMG_1064

Presse et boisson d’accueil sont disponibles sur simple demande. Ce sera une eau gazeuse, qui sera proposée avec du citron.

IMG_1070

Le casque malheureusement pas anti-bruit.

IMG_1080

IMG_1081

Une trousse de confort signée Salvatore Ferragamo est distribuée en cabine Business.

IMG_1077

Le contenu est apprécié d’autant plus qu’il s’agit d’un vol de jour d’à peine plus de 5h : brosse à dents et dentifrice, rasoir, crème à raser Ferragamo, brosse à cheveux, crème pour les mains Ferragamo, crème pour les lèvres de la marque italienne également ainsi que son dernier parfum, bouchons d’oreilles, chaussettes et masque occultant.

Ici présenté le contenu de la trousse dédiée à l’homme. Un modèle femme est également disponible.

IMG_1098

Le 6 juillet 2016 étant le jour de la fête de l’Aïd et-Fitr cette année, le chef de cabine proposera deux chocolats prévus par Saudi Arabian Airlines pour célébrer ce moment traditionnel.

IMG_1074

L’appareil quitte son point de stationnement à l’heure.

IMG_1072

Pendant le roulage de l’Airbus A320, les consignes de sécurité sont présentées sur les IFE centraux.

IMG_1073

Consignes de sécurité similaires à celles qui sont diffusées à bord des Triple Sept de la compagnie aérienne.

Le roulage à Milan Malpensa prend quelques minutes depuis le parking.

IMG_1075

IMG_1086

Alignement et décollage avec au programme des premières minutes : un virage de 90° à droite, puis 45° à droite et enfin 90° à gauche.

IMG_1087

IMG_1088

IMG_1091

Le menu du jour. Particularité de Saudia : aucun alcool n’est proposé à bord.

IMG_1100

IMG_1101

IMG_1102

IMG_1103

IMG_1104

L’IFE de conception Thalès est situé dans l’armature du siège, sous l’accoudoir central.

IMG_1082

La – seule – prestation de ce vol sera proposée très rapidement après le décollage à ma demande. Il sera néanmoins possible de solliciter l’équipage pendant tout le reste du voyage afin d’obtenir un(e) des entrées/plats présent(e)s sur la carte.

EntréeMezze traditionnels. Le tout est servi avec un assortiment de pains (dont un pain à l’ail définitivement trop gras) ainsi qu’une salade.

IMG_1106
IMG_1108

IMG_1109

Si le houmous est de qualité, l’ensemble reste peu agréable en bouche.

Soupe – crème de poulet et champignons.

IMG_1111

IMG_1112

La présentation est élégante. Les saveurs sont au rendez-vous indépendamment de son aspect qui peut surprendre compte tenu des ingrédients.

Plat – Agneau Biryani.

IMG_1113

IMG_1117

Nul doute que Saudi Arabian Airlines a su matérialiser la théorie du chaos avec ce plat. Les morceaux d’agneau sont recouverts par une couche très épaisse de riz, sec.  Loin d’être exceptionnel, l’agneau était cependant savoureux.

Desserts – assortiment de mignardises et glaces.

IMG_1121

Élément déroutant : le premier jeu de couverts est à utiliser à la fois pour l’entrée et le plat. Aucun changement n’est proposé entre les deux. Demandé … il sera refusé. En revanche, un nouveau set est apporté avec le dessert.

En définitive, la prestation ne laissera pas un souvenir exceptionnel mais a le mérite de « nourrir ». Plus que de raison. Manger pour vivre et non pas vivre pour manger …

L’effet cabine privée est toujours plaisant. L’équipage procédera à la fermeture des hublots peu de temps après le décollage pour les maintenir fermés pendant tout le vol.

IMG_1095

IMG_1097

Le système de divertissement est disponible en trois langue : anglais, français et arabe.

IMG_1125

Le chargement est plus qu’acceptable pour un public francophone : les films internationaux sont, entre autres langues, disponibles dans la langue de Molière. On y retrouve notamment des sorties hollywoodiennes récentes – Star Wars (le réveil de la force), Le Livre de la Jungle, …


IMG_1126

IMG_1127

Le repos à bord ne peut pas optimal. Indépendamment du confort relatif du siège, il s’agit bel bien d’un recliner.

Position assise.

IMG_1128

Position repos.

IMG_1132

Les commandes du sièges sont vintage.

IMG_1129

Le siège dispose d’un porte verre dans son armature.

IMG_1133

La télécommande de l’IFE est encastrée dans le siège. On y retrouve également les connectiques permettant de brancher le casque fourni par Saudi Arabian Airlines.

IMG_1135

Enfin, une prise internationale est disponible pour tous les sièges de la cabine Business.

IMG_1144

Le vol ne prévoit pas de seconde prestation. Néanmoins, étant seul à bord en cabine Affaires, l’hôtesse suggère une collation sucrée – ou salée ! – afin de compléter le déjeuner.

IMG_1138

Deux films et une prestation plus tard … l’arrivée sur la capitale du royaume de l’Arabie Saoudite est imminente.

IMG_1143

IMG_1149

IMG_1152

Atterrissage. L’appareil se dirige au large.

IMG_1162

L’équipage prend congé et le débarquement de l’appareil se fait à l’aide d’un escalier mécanique …

IMG_1164
IMG_1166

… afin de rejoindre le terminal en bus.

IMG_1167

Conclusion.

Un vol dans l’ensemble correct.

D’une durée de 5 heures, pour un vol de jour, le confort de la cabine configurée en 2-2 permettait de passer un vol agréable.

Les prestations proposées par Saudi Arabian Airlines sont justes : service au plateau, vol sans alcool, menus passablement exécutés … Il y a des approximations à bord qui ne permettent pas à la compagnie aérienne de se positionner dans le haut du tableau de la région.

En rapport avec le prix payé, ce routing demeure indéniablement un bon deal.

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

4 Commentaire

Publier un Commentaire