Reportages

[REPORTAGE] Saudi Arabian Airlines – Business – RUH/CGK – Boeing 777-300ER

IMG_1353[1]
Publié par Tyler Birth

Air France – Business – CDG/LIN – Airbus A320
Hilton Garden Inn – Milan – Malpensa – Suite Executive
Saudi Arabian Airlines – MXP/RUH – Airbus A320
Saudi Arabian Airlines – RUH/CGK – Boeing 777-300
Grand Mercure – Jakarta Kemayoran – Chambre Deluxe
Salon Business & First Garuda Indonesia – Aéroport International de Jakarta
Garuda Indonesia – Business – CGK/BKK – Boeing 737-800
______________________________________________________

Saudi Arabian Airlines
SV820 – Boeing 777-300ER
Riyadh (RUH) / Jakarta (CGK)
Cabine Business – Siège 2A
Jeudi 7 juillet 2016

Le vol SV820 à destination de Jakarta est prévu à l’embarquement à 23h30 afin de quitter Riyadh à 00h15. Les tableaux d’information de l’aéroport indiquent que l’embarquement débutera en porte 27B qui aura pour conséquence le recours, une fois de plus, à un paxbus pour rejoindre l’appareil, positionné au large.

IMG_1175

IMG_1177[1]

L’appareil est accessible depuis le tarmac par les portes 1 gauche et 2 gauche. Les passagers Business embarquent quant à eux depuis la première porte de ce Boeing 777-300ER de Saudi Arabian Airlines.

IMG_1180[1]

Le moodlighting est activé à bord de l’appareil. La cabine Business fait une belle impression avec ce coloris mauve.

Je prends place au siège 2A.

Saudi Arabian Airlines a équipé son produit Affaires sur les Boeing 777 avec les sièges Minipod de l’équipementier britannique B/E Aerospace à l’instar de AirAsia X, Aircalin ou encore Korean Air.

IMG_1181[1]

IMG_1193[1]

La cabine Business compte 30 sièges disponibles contre 383 sièges en Economy soit 413 sièges au total avec une cabine très dense en classe Economy qui s’explique notamment par la forte demande entre le pays musulman le plus peuplé du monde et l’Arabie Saoudite.

saudia15

Un choix de serviette humide chaude ou froide est laissé à discrétion des clients Business.

IMG_1188[1]

L’équipage Business propose ensuite aux passagers un café arabe et une datte pendant l’embarquement.

IMG_1190[1]

Distribution des trousses de confort. Signées par la marque de luxe italienne Salvatore Ferragamo, son contenu est bien pensé : brosse à dents et dentifrice, rasoir, crème à raser Ferragamo, brosse à cheveux, crème pour les mains Ferragamo, crème pour les lèvres de la marque italienne également ainsi que son dernier parfum, bouchons d’oreilles,chaussettes et masque occultant.

Le contenu du kit est détaillé ici.

IMG_1191[1]

Nous quittons notre point de stationnement avec un peu de retard en raison de l’intervention de l’équipe technique à bord de l’appareil.

IMG_1194[1]

Les consignes de sécurité sont diffusées sur les IFE des passagers.

IMG_1202[1]

Avant le décollage, Saudia diffuse également une prière en langue arabe.

IMG_1203[1]

Il fait nuit noire à l’extérieur. L’équipage impose le visionnage de la caméra en vue frontale pendant le décollage. La qualité nocturne est médiocre mais le ciel est étoilé.

IMG_1212[1]

Dès l’altitude de croisière, les lumières sont rallumées en cabine et les casques sont distribués pour permettre aux passagers l’utilisation du système de divertissement. L’IFE est, comme à bord des Airbus A320 de la compagnie aérienne, de conception Thalès. Sous blister, ces casques ne sont pas anti-bruit.

IMG_1218[1]

IMG_1213[1]

IMG_1217[1]

L’équipage passe en cabine afin de proposer un rafraîchissement. Le choix demeure limité sur le plateau, mais plusieurs jus sont disponibles.

IMG_1219[1]

Les menus sont confiés et les hôtesses prennent rapidement les commandes des voyageurs, compte tenu de l’heure tardive. Saudi Arabian Airlines propose l’offre Business suivante entre Riyadh et Jakarta :

IMG_1264[1]

IMG_1266

IMG_1267[1]
L’équipage procède tout aussi rapidement au premier service. La cabine Business étant complète sur ce vol SV820, les hôtesses officient à quatre, à l’aide d’un trolley.

Mise en place de la nappe, avec la mention Saudi Arabian Airlines.

IMG_1221[1]

Le service se fait au plateau.

Entrée occidentale.

IMG_1222[1]

IMG_1223[1]

L’entrée est fraîche. Les crevettes sont grosses et le saumon Balik est savoureux. Elle est par ailleurs servie avec un choix de pains (dont un pain à l’ail cette fois ci bien trop sec) et une salade sans grand intérêt.

Soupe – Crème d’asperges.

IMG_1229[1]

IMG_1230[1]

Simplement délicieuse !

Plat chaud – Agneau grillé.

IMG_1231[1]

IMG_1232[1]

La cuisson de l’agneau est parfaitement exécutée. L’accompagnement – carottes, pommes de terre – est sans intérêt et sans saveur. Saudia pourrait améliorer son offre et ainsi proposer des condiments complémentaires, tels que la moutarde pour accompagner ses viandes.

Par ailleurs, le service des boissons traîne en longueur. Les hôtesses font des allers – retours depuis et vers le galley afin de satisfaire les demandes des passagers. Le plateau est servi avec un verre d’eau, plate.

Dessert – Cheesecake.

IMG_1233[1]

Les desserts sont proposés au chariot avec un service de boissons chaudes.

L’ensemble vient conclure un repas globalement satisfaisant !

Le dîner s’achève au dessus de Karachi et le moodlighting est de nouveau activé pour le repos des passagers.

IMG_1237[1]

Le moodlighting restera longtemps activé plutôt que de préférer une extinction complète de la cabine.

Le vol alterne entre périodes de fortes turbulences et périodes d’accalmie jusqu’à la frontière entre le Golfe du Bengale et la Mer d’Andaman où il deviendra impossible de fermer l’œil jusqu’à Singapour.

IMG_1248[1]

Le service de la seconde prestation débute au niveau de la Malaisie, plus de deux heures avant l’atterrissage.

IMG_1250[1]

Le plateau est servi avec une assiette de fruits frais de saison, une sélection de fromages, des viennoiseries et, à la demande, des céréales. Un choix de trois plats chauds est également laissé à la discrétion du passager.

IMG_1269[1]

Plat chaud – Omelette.

IMG_1253[1]

Une offre aussi belle que bonne …

IMG_1257[1]

La seconde prestation est décevante. Exception faite des fruits frais, ni le plat chaud, ni les viennoiseries ne sont à retenir.

Le petit-déjeuner s’achève en cabine.

IMG_1302[1]

Les deux heures restantes avant l’atterrissage permettent de profiter du siège et d’une superbe vue.

IMG_1336[1]

IMG_1353[1]

La télécommande latérale permet d’actionner le siège et sa fonction de massage.

IMG_1260[1]

En position repos, le siège n’est pas full-flat. L’inclinaison du siège ne favorise pas le repos optimal du passager.

IMG_1308[1]

IMG_1305[1]

Position assise avec repose-pieds relevé.

IMG_1296[1]

Une tablette vient séparer les deux sièges au besoin pour permettre aux passagers de disposer davantage d’intimité. Par ailleurs, un port USB et différents connectiques sont positionnés à proximité.

IMG_1279[1]

Tous les sièges sont équipés d’une prise internationale, active pendant toute la durée du vol.

IMG_1288[1]

Le siège comporte une liseuse individuelle à l’intensité ajustable.

IMG_1282[1]

On retrouve la tablette dans l’armature centrale du siège.

IMG_1284[1]

IMG_1289[1]

IMG_1290[1]

Un porte-revues est disposé à côté de chaque IFE. Une pochette située sous l’écran contient quant à elle les indispensables : consignes de sécurité et sachet en papier.

IMG_1271[1]

IMG_1294[1]

Enfin, la télécommande contrôlant le système de divertissement est située sous l’accoudoir latéral du siège Business.

IMG_1278[1]

IMG_1337[1]

Le système de divertissement est disponible en trois langue : anglais, français et arabe. Plusieurs catégories sont disponibles : islamique, films, télé, audio, jeux et applications, enfants, live show, vente à bord, sondage, menu, pages web et bibliothèque électronique.

IMG_1317[1]

IMG_1318[1]

Le chargement est francophile : les films internationaux sont disponibles en français. On y retrouve notamment des sorties hollywoodiennes récentes – Star Wars (le réveil de la force), Le Livre de la Jungle, …

IMG_1327[1]

Deux séries américaines sont également chargées dans le système.

IMG_1329[1]

L’offre musicale est éclectique. On y retrouve des musiques traditionnelles, de la variété arabe, mais également de la variété internationale, des musiques pop ou du R&B.

IMG_1330[1]

IMG_1331[1]

Plusieurs jeux sont disponibles.

IMG_1332[1]

Saudi Arabian Airlines permet à ses passagers de remplir un questionnaire de satisfaction directement sur l’IFE.

IMG_1333[1]

Enfin, il est possible à tout moment de suivre l’évolution du vol avec la géovision, la caméra étant désactivée pendant le vol.

IMG_1334[1]

IMG_1335[1]

Après plus de 9h de vol, l’atterrissage sur Jakarta est imminent.

IMG_1340[1]

IMG_1341[1]

Aéroport international de Jakarta.

IMG_1349[1]

L’appareil rejoint son point de stationnement à l’heure.

IMG_1351[1]

Les passagers ayant voyagé en classe Affaires sont invités à débarquer par la porte 1 gauche et les passagers en Economy sont quant à eux conviés à emprunter le second jetbridge.

IMG_1355[1]

Conclusion.

Il est difficile de pleinement se reposer avec les sièges Minipod de B/E Aerospace d’autant plus quand la finition du siège n’est pas en tissu. En position toboggan, le passager ne peut que glisser pendant son sommeil. Pour peu qu’il parvienne à le trouver.

Mais Saudi Arabian Airlines retrofit ses Boeing 777 et installe désormais les Parallel Diamond de l’équipementier britannique : un siège full-flat qui permet de parfaire le produit.

Les navigants de Saudia sont professionnels et souriants et participent à améliorer l’expérience globale.

La première impression laissée par le vol effectué à bord de l’Airbus A320 se confirme : la compagnie aérienne ne propose pas une offre Affaires optimale.

Néanmoins, compte tenu du prix payé, le rapport qualité / prix du routing est au rendez-vous !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

5 Commentaire

Publier un Commentaire