Les Dossiers de Tyler Birth - Archives

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Icelandair, à mi-chemin entre l’Europe et l’Amérique du Nord (Quatrième partie)

Publié par Tyler Birth

Les Dossiers de Tyler Birth : Icelandair, à mi-chemin entre l’Europe et l’Amérique du Nord

Première partie – Icelandair, une compagnie loisir aux grandes ambitions
Deuxième partie – L’offre Icelandair : focus sur deux produits qualitatifs aux tarifs compétitifs
Troisième partie – Entretien avec Arnaldur Haukur Ólafsson, Directeur des Ventes de Icelandair pour la France
Quatrième partie – #MyStopover, la botte secrète d’Icelandair
Cinquième partie – Icelandair Hotel Reykjavik Marina : une propriété au charme surprenant !

#MyStopover, la botte secrète d’Icelandair

L’Islande comme « carrefour Atlantique » entre deux continents est une belle idée. On la retrouve d’ailleurs chez d’autres compagnies aériennes dans d’autres parties du globe : Europe du Nord, Asie, etc.

Ce type de hub est important pour une compagnie qui l’exploite car la centralisation des activités à mi-chemin entre origine et destination du voyage permet à la fois de rationaliser les opérations côté compagnie aérienne mais également de profiter – entre autres – d’une belle affaire côté voyageur.

Transiter en Islande est donc une solution cohérente sur le plan économique. Mais l’Islande présente la particularité d’être une destination touristique de premier plan et qui connait un boom étonnant depuis quelques années. Le chiffre d’un million de touristes était presque atteint en 2014, après une augmentation de 23% par rapport à 2013.

Une escale pour visiter l’Islande.

Fort de ces chiffres de fréquentation du pays, la compagnie aérienne Icelandair, comme meilleur ambassadeur de l’Islande à l’étranger, a élaboré un programme permettant aux passagers transatlantiques d’allier les deux facettes du succès : transiter à mi-chemin entre Europe et Amérique et découvrir un pays aussi bien étonnant qu’intriguant.

Ce programme, c’est le #MyStopover, qui est fièrement mis en avant sur la page d’accueil du site d’Icelandair !

Ainsi, pour promouvoir l’escale en Islande, que la compagnie aérienne a toujours proposé à l’ensemble de ses passagers voyageant entre l’Europe et l’Amérique du Nord depuis le lancement des vols transatlantiques, Icelandair a lancé en septembre 2014 la première campagne de communication internationale de son histoire autour de ce programme historique.

Icelandair-6

Comme son nom l’indique #MyStopover permet de passer jusqu’à 7 nuits sur l’île, sans qu’aucun frais supplémentaire ne vienne alourdir le tarif du billet d’avion. Sur la page web dédiée à cette offre exclusive de la compagnie aérienne islandaise, il suffit de choisir le sens que l’on préfère – ou les deux – et de bénéficier au mieux d’une semaine complète sur place !

Icelandair-7

Un stop à l’aller ou au retour ?

Et pourquoi pas les deux !

En effet, il est tout à fait possible pour les passagers souhaitant bénéficier de l’offre #MyStopover de découvrir quelques jours l’Islande aussi bien à l’aller, au retour comme aux deux, dans la limite des sept jours disponibles – afin de conserver le bénéfice du même tarif.

Par ailleurs, un européen voulant se rendre en Amérique du Nord privilégiera sans doute une escale courte à l’aller afin de rejoindre l’autre rive de l’Atlantique le plus rapidement possible et ainsi garder quelques jours lors du chemin du retour.

Mais le plus logique inviterait plutôt de faire l’inverse.

Les horaires des vols dans le sens Ouest-Est sont en effet plus contraignants : l’arrivée s’effectue aux aurores en Islande après une très courte nuit en vol et le retour en Europe se fait tôt le matin. Des horaires qui ne conviennent pas vraiment au fonctionnement classique des hôteliers ou autres loueurs de véhicules. Mais l’Islande a ici longueur d’avance !

Et sur place ?

L’Islande surprend autant par la beauté de ses paysages que par la chaleur de son accueil.

Icelandair-8

La compagnie aérienne met à disposition de ses passagers une page de son site internet dédiée aux activités touristiques en Islande. À travers quatre vidéos enthousiasmantes, Icelandair suggère à ses voyageurs de découvrir les richesses de cette île en fonction de la durée du #MyStopover choisir.

Z

Pour un stopover d’une journée, la compagnie aérienne propose à ses passagers de mettre l’accent sur la détente et le bien-être : l’attraction la plus prisée à proximité demeure indéniablement le Blue Lagoon, une baignade à l’extérieur dans une source d’eau chaude naturelle.

Si le #MyStopover du passager n’excède pas deux jours, il sera sans doute préférable de séjourner autour de Reykjavík et de profiter des activités culturelles, nombreuses en Islande : l’Harpa Concert Hall, inauguré en 2011, est sans aucun doute la salle de concert et le centre de conférence le plus grand de l’île.

Pour un séjour plus long, la location d’une voiture pour partir explorer les volcans de cette terre vierge semble indiquée. En cinq jours, il est tout à fait possible de rallier la côte Sud où l’on retrouve les paysages les plus intéressants. Sur place, des activités variées et fort appréciées telles que l’escalade, la découverte des territoires à motoneige ou encore l’exploration des cascades.

Un groupe au service de l’Islande.

La compagnie aérienne Icelandair est une filiale indépendante d’Icelandair Group.

Composé de plusieurs entités opérant dans le secteur du tourisme et du transport aérien, Icelandair Group favorise le développement du tourisme local et permet aux voyageurs de profiter d’offres avantageuses, clefs en main.

Ainsi, des offres d’hébergement sont disponibles sur tout le territoire islandais : le partenaire hôtelier de la compagnie aérienne, Icelandair Hotels, propose 9 propriétés situées aussi bien à Reykjavík qu’à Keflavik, que dans le Nord, le Sud, l’Est ou l’Ouest de l’Islande. À Reykjavík, trois propriétés permettent aux voyageurs de profiter des charmes de la Capitale dont le Icelandair Hotel Reykjavík Marina que nous vous présentons au cours de ce dossier.

ZZ

Enfin, par les airs ou par les terres, les partenaires aérien et touristique – respectivement Air Iceland et Iceland Travel – offrent la possibilité aux bénéficiaires de l’offre #MyStopover de parcourir notamment cet État insulaire de l’Océan Atlantique Nord.

ZZZ

Et pour des courts séjours en Islande ?

Toutes ces activités sont aussi possibles lors de voyages à destination uniquement de l’Islande.

La compagnie aérienne propose plusieurs types de forfaits voyages, les « Séjours Icelandair » à des tarifs totalement imbattables.

  • L’offre spéciale.

Icelandair-12

La première offre s’affiche en effet dès 349 EUR. Ce montant inclut les vols aller-retour en cabine Economy ainsi que 3 nuits sur place en petit-déjeuner ! Sept hôtels sont au choix mais pour les plus confortables il faudra s’acquitter de suppléments.

Les hôtels participants à cette offre spéciale sont les suivants :

Icelandair-9

  • L’offre « Islande Secrète »

La deuxième proposition de la compagnie aérienne est l’offre « Islande Secrète » dès 594 EUR.

Icelandair-10

Toujours avec vols aller-retour en cabine Economy inclus, les séjours sont également de 3 nuits. Les transferts sont inclus ainsi que des excursions guidées : baignade en sources chaudes, chasse aux aurores boréales, cascades et autres parcs nationaux.

Toutes les richesses de l’Islande !

  • L’offre « Autotour Islande »

La troisième offre proposée par Icelandair est « Autotour Islande » qui s’affiche à 850 EUR.

Icelandair-11

À l’aller-retour en Economy s’ajoute cette fois-ci un séjour de 6 nuits dans différents hôtels mais également une location de voiture : un plus toujours appréciable dans ce type de pays. En effet, les transports en commun n’y sont pas très nombreux et l’aspect tant vierge que sauvage donne davantage envie de parcourir l’île par soi-même, à l’aventure en créant ses propres itinéraires !

 

 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire