Programme de fidélité

[PROGRAMME DE FIDELITE] Air France – KLM : un bonus de 50% de miles Flying Blue à l’achat !

Publié par Tyler Birth

Fling Blue, le programme de fidélité des compagnies de l’alliance Skyteam Air France et KLM, lance une nouvelle offre promotionnelle sur l’achat de miles : jusqu’à 50% de miles bonus sont offerts !

Capture d’écran 2015-07-17 à 11.57.31

La promotion.

Depuis le 29 juin et jusqu’au 21 juillet 2015, Flying Blue offre jusqu’à 50% de miles supplémentaires ; offre valable pour l’achat de 100 000 miles maximum.

Capture d’écran 2015-07-17 à 11.57.58

Les conditions pour l’achat de miles sont les suivantes :

  • Les Miles-Prime peuvent être achetés par unité de 2 000 miles, au tarif de 55 EUR ;
  • Les membres Ivory sont limités à l’achat de 75 000 Miles-Prime par an maximum ;
  • Les membres Elite (Silver, Gold ou Platinum) peuvent quant à eux acheter un nombre illimité de miles par an.

Pour acheter des miles, la procédure est simple.

Il convient de se connecter sur son espace personnel Flying Blue en cliquant ici.

Capture d’écran 2015-07-17 à 11.58.45

Vous accédez sur l’interface mise en place par le partenaire de Flying Blue : Points.com ! De manière anecdotique, la facturation de cette prestation est assurée directement par le partenaire du programme de fidélité et non par Air France ou KLM. Pour les détenteurs d’une carte American Express cobrandée avec Air France-KLM, il est impossible de :

  • Echelonner la transaction ;
  • Obtenir le bonus de miles correspondant aux avantages liés à la carte American Express Silver (1 EUR = 1 MILE), Gold (1 EUR = 1,5 MILES) ou Platinum (1 EUR = 2 MILES).
  • Obtenir des Miles-Statut récompensant la transaction – pour les cartes American Express Gold et Platinum.

Capture d’écran 2015-07-17 à 11

Le bonus de point attribué ne peut être que de 50 000 Miles-Prime maximum et se décompose de la manière suivante :

  • Pour l’achat de 2 000 Miles-Prime, le bonus est de 10% ;
  • Pour l’achat de 4 000 à 8 000 Miles-Prime, le bonus est de 20% ;
  • Pour l’achat de 10 000 à 18 000 Miles-Prime, le bonus est de 30% ;
  • Enfin pour l’achat de 20 000 Miles-Prime et plus, le bonus est de 50%.

 

Est-ce intéressant d’acquérir des miles Flying Blue à l’achat ?

Effectuons un rapide calcul du CPM, à savoir le coût théorique d’acquisition d’un mile.

  • L’achat de 2 000 Miles-Prime.

Capture d’écran 2015-07-17 à 111

Le partenaire Points.com de Flying Blue facture les 2 000 miles la somme de 55 EUR avec un bonus de 10% soit 2 200 miles à ce tarif.

Le CPM est est de 2,5 cts d’EUR. Ce n’est pas intéressant.

  • L’achat de 100 000 Miles-Prime.

C’est ici le maximum qu’il est possible d’acheter pour bénéficier de la promotion de 50% de Miles-Prime offerts. En faisant l’acquisition de 100 000 Miles-Prime ce sont 150 000 Miles-Prime qui sont crédités sur votre compte Flying Blue. Points.com facture cet achat 2 750 EUR.

Capture d’écran 2015-07-17 à 1111

 

Si vous me suivez toujours, le CPM est de 1,8 cts d’EUR. C’est déjà plus intéressant puisqu’il se rapproche du CPM d’un tarif promotionnel pour un vol en cabine Business sur la compagnie nationale.

C’est donc un CPM correct. 

En rédemption ?

C’est tout de suite moins intéressant.

Nous avons eu l’occasion de le voir à plusieurs reprises, Flying Blue est un programme de fidélité gourmand en miles en ce qui concerne les rédemptions.

Un Paris-Los Angeles, en cabine Business est facturé 125 000 Miles-Prime aller-retour avec un supplément de 300 EUR environ. Acheter des miles en ajoutant le complément tarifaire dans l’unique but de s’offrir un billet prime serait de la folie, tout simplement. Le prix du billet à l’achat étant identique voir inférieur. D’autant plus que, comme partout, un billet prime ne permet ni de cumuler des vols qualifiants ni des Miles-Statut.

Là où le programme Flying Blue est très gourmand c’est dans l’achat de services aéroportuaires (accès salon, bagage supplémentaire, …).

Prenons l’exemple de l’accès au salon La Première d’Air France. Nous avions eu l’occasion d’évoquer cet accès payant ici en détail, je ne reviens pas dessus.

Capture d’écran 2015-07-17 à 122

La prestation est facturée 300 EUR ou 40 000 Miles-Prime.

Quel serait le coût de l’achat de 40 000 Miles-Prime avec cette promotion ?

Capture d’écran 2015-07-17 à 12

 

Pour l’achat de 28 000 Miles-Prime avec un bonus de 14 000 Miles-Prime soit un total de 42 000, le partenaire du programme de fidélité facture 770 EUR.

Soit 470 EUR plus cher qu’en payant l’accès directement au salon La Première.

Pour être intellectuellement honnête, si je retire les 55 EUR correspondant 2 000 Miles-Prime que le passager conservera dans sa cagnotte après l’achat –  je fais cadeau des 200 Miles-Prime correspondant au 10% de bonus – l’achat de miles revient toujours à 415 EUR plus cher que le règlement de l’accès contre monnaie sonnante et trébuchante.

Conclusion.

L’achat de miles est généralement une opération intéressante.

Ici, c’est évident, avec un CPM de 1,8 cts le mile, la promotion s’approche de CPM relatif à un vol promotionnel en cabine Business.

Chez Flying Blue, c’est généralement le montant des rédemptions qui coince.

Acheter des miles pour les conserver dans l’espoir de s’offrir un voyage futur ? Ce ne serait pas une bonne idée. Substituez plutôt à cette idée le plaisir de voler et offrez vous un billet promo en cabine Business.

Acheter des miles pour compléter une cagnotte déjà existante et ainsi vous offrir la promotion de vos rêves ? Oui, c’est déjà plus sage. Mais achetez a minima 20 000 Miles-Prime, autrement, l’opération ne sera pas rentable.

Finalement, avec Flying Blue, c’est un peu toujours la même histoire : les dévaluations successives vident les cagnottes des passagers fidèles.

En définitive, l’inflation est partout !

 

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire