Actualité

[BREVE] Etihad Airways : le cauchemar des turbulences !

Capture
Publié par Tyler Birth

Il y a avec certitude des vols dans lesquels il est préférable de ne pas être.

Il est de coutume de dire que les turbulences ne sont en elles-même généralement pas dangereuses. Mais la peur ne se contrôle pas toujours. Il est toujours possible de l’appréhender, notamment en cherchant à la soigner : ce n’est pas pour rien que les compagnies aériennes, Air France pour ne citer qu’elle, proposent à leurs passagers de suivre des stages afin de lutter contre leur peur en avion. De plus, des organismes privés offrent la possibilité de suivre également des stages pour comprendre et guérir de ses appréhensions. Tyler Birth avait eu l’occasion de découvrir celui mené par le Centre de Traitement de la Peur en AvionPrêt à décoller – et Xavier Tytelman, spécialiste de la sûreté aérienne.

Mais le manque de clairvoyance des passagers peut en revanche être dangereux. Au poste de pilotage, on active généralement les consignes de sécurité au moment opportun : non pour décorer la cabine mais parce qu’un réel danger, lié à des secousses parfois trop abruptes, peut blesser des passagers.

Preuve en est.

Le vol Etihad Airways, EY474, au départ d’Abu Dhabi et à destination de Jakarta, a rencontré mercredi 4 mai 2016 de très fortes turbulences environ 45 minutes avant l’arrivée à l’aéroport international de Soekarno-Hatta. 31 passagers ont été blessés pendant ce vol dont neuf ont été transportés à l’hôpital, le ministre indonésiens des transports ayant par ailleurs précisé que certains passagers avaient subi des fractures.

En images, diffusées sur CNN. 

Sur Twitter, les photos des passagers circulent.

On voit ici que l’appareil a souffert. 

Sur la vidéo, on entend les passagers prier. En majorité musulmans, les passagers étaient des pèlerins qui revenaient d’Arabie Saoudite. Un passager, Nenden Nurhaini, a déclaré à la presse locale qu’ « il était en train de prier lorsque l’avion s’est mis à bouger très rapidement« . 

La compagnie aérienne a pris en charge ces passagers. Une assistance psychologique a été dépêchée sur place. Par ailleurs, le vol retour a été annulé par la compagnie aérienne et les passagers logés sur place par Etihad Airways

Les coûts sont supportés par la compagnie aérienne d’Abu Dhabi

Alors si les turbulences ne sont généralement pas dangereuses, mieux vaut se le répéter plusieurs fois … ceinture de sécurité bien attachée. 

Tyler

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire