Actualité

Exclusivité : vers la fin du chantier BEST Air France ?

Publié par Tyler Birth

Quelques informations complémentaires nous sont parvenues récemment à propos du réaménagement de la flotte de la compagnie nationale. Cette refonte complète des produits proposés à bord aux clients s’inscrit dans le vaste programme de montée en gamme, initiée par l’ancien Président-directeur général du Groupe Air France – KLM, Alexandre de Juniac.

BEST et après ?

La dernière phase du chantier BEST a débuté le 5 septembre 2016 chez Air France.

Douze Boeing 777-200 ayant actuellement l’ancien produit Business – 35 sièges recliner de type NEV4 – entreront progressivement en chantier afin de se voir équipés du nouveau siège Cirrus produit par l’équipementier français Zodiac Aerospace.

best2

La cabine NEV4 sur certains 777-200ER s’étend entre les portes 1 et 2 des Boeing.

Cette nouvelle configuration ressemblera à la version 280 sièges qui équipe depuis 2014 les 777-200 configurés avec cabine BEST.

best1

La cabine BEST sur 777-200 Air France s’étend sur 10 rangées dont 3 au-delà de la porte 2, et suivies de la cabine Premium

La cabine Business sera cependant ici réduite à la première cabine entre les portes 1 et 2. La capacité de la Business sera donc de 28 sièges. Quant à la Premium Economy elle sera composée de 24 sièges et la classe Economy de 260 sièges.

Contrairement à la version 40 Business que l’on retrouve actuellement sur 777-200 BEST (représentée ci-dessus), ces nouveaux avions ex-« Loisir » ne seront pas équipés en « quick change » et les 7 rangées de quatre sièges Business que comprendront la cabine seront inamovibles. Cette configuration toute particulière n’avait pas encore été utilisée par Air France puisqu’en version quick-change, les appareils étaient équipés de 16 sièges Affaires.

best3

777-200ER en configuration BEST / Quick-Change : 4 rangées de 4 sièges, suivies par une classe Economy en 2-4-2, puis la cabine Premium, et enfin la cabine Economy en 3-4-3.

Le retrofit de ces appareils prendra fin en juin 2017. A cette date, la totalité des Boeing 777-200ER seront équipés en cabine BEST (certains en version 280 passagers, les autres en nouvelle version 312 passagers), et un total de 44 Boeing 777 auront été modifiés.

11

Il se dit aussi que sur cette version de nouveaux aménagements (galley, compacteurs de déchets) seront mis en place afin d’optimiser le travail des navigants commerciaux.

Après les Boeing, les Airbus.

Pour la suite du programme il faudra attendre septembre 2017. C’est l’an prochain que débutera le chantier des Airbus A330 avec l’installation de nouveaux sièges Business et la refonte de la cabine. En effet, ces appareils resteront encore (plus) longtemps (que prévu) dans la flotte de la compagnie. Est-ce par anticipation des retards de livraison des futurs Airbus A350 ?

Comme prévu, les Airbus A340 ne seront pas réaménagés puisqu’ils sont destinés à sortir de la flotte entre 2017 et 2020. Il garderont leur cabine équipée de NEV4 jusqu’à leur mise en retraite. A moins que ces avions ne soient une aubaine pour lancer une filiale low-cost long-courrier ? Des bruits de couloirs se sont récemment fait entendre sur cette option.

Enfin, les Boeing 777-300ER dits « COI » mais en réalité également opérés sur d’autres destinations à faible rendement (Bangkok, Montréal, Lima…), ne sont pas et ne seront jamais concernés par ces nouvelles cabines. En Business ils garderont donc NEV4, mais il n’est pas possible d’affirmer à ce jour si la Premium et la classe Economy seront modernisées.

coi

coi2

Pour le moment, aucune information officielle ne fait état d’une programmation du chantier de réaménagement des Airbus A380 car les projets d’aménagement cabine ne sont pas encore totalement arrêtés et des consultations à ce sujet continuent d’être menées. Air France Industries ne dispose donc d’aucun planning en la matière.

La flotte de la compagnie aérienne française sera composée de deux types de produits à terme :

  • Le produit BEST sur 44 Boeing 777, les Airbus A330, et les futurs appareils entrants dans la flotte (Boeing 787 et Airbus A350)
  • Le produit NEV à bord des Boeing 777 COI, A380, et A340 jusqu’à leur sortie de flotte.

Si quelques divergences demeureront, il est fort plaisant, du point de vue passager, de constater une telle homogénéité de produit. Trop de compagnies sont brouillonnes à ce sujet, et n’aident pas les passagers à s’y retrouver d’un vol à l’autre.

Quel avenir pour Zodiac chez Air France ?

Le naufrage industriel de Zodiac Aerospace a fait couler beaucoup, beaucoup d’encre. De manière peu surprenante, Air France fait face à un grand problème de maintenance pour les sièges Business de sa cabine BEST avec un produit, dont les finitions avaient déjà fait parler d’elles, et qui est bien moins résistant que prévu.

Conséquence directe : ces sièges vieillissent trop vite et la question de leur remplacement doit déjà se poser !

Alors que la durée de vie d’un siège doit normalement s’étendre sur dix ans, une réflexion est déjà lancée pour une nouvelle génération de sièges à horizon 2022/23. Soit huit ans après leur déploiement en 2014. Une durée de vie trop courte mais dont on peine à croire qu’elle sera attendue tant, chez Air France comme chez d’autres compagnies, ces sièges présentent des malfaçons catastrophiques … dès leur livraison !

Conclusion.

Depuis l’ère Juniac, la compagnie est pleinement lancée dans la compétition du haut de gamme. Un positionnement où il lui reste des points à rattraper sur la concurrence même si les progrès sont visibles à tous les niveaux.

Mais c’est sans compter sur le renouvellement quinquennale du top management, les affres sociales et syndicales, et bien entendu les embûches industrielles des fournisseurs.

Heureusement, le cap de la montée en gamme est maintenu et aucune forme de retour en arrière n’est à déplorer.

C’est déjà ça !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

3 Commentaire

Publier un Commentaire