Reportages

[REPORTAGE] Qatar Airways – Al Mourjan Business Lounge – Hamad International

79
Publié par Tyler Birth

Introduction
Qatar Airways – First – CAI/DOH – A330
Qatar Airways Al Mourjan Lounge – Hamad International
Qatar Airways – Business – DOH/BKK – A380
Hotel Pullman Phuket Arcadia Naithon Beach – Ocean Grand
Thaï Airways – Business – HKT/BKK – Boeing 777-200
Conrad Bangkok – King bedroom Executive Level
Air France – Business – BKK/CDG – Boeing 777-300ER – COI
Alitalia – Business – CDG/FCO – A318
________________________________________________________

Il y a moins d’un an, l’aéroport international de Doha, capitale du Qatar, était remplacé par l’aéroport international Hamad. Il accueillait à l’époque plus de 15 millions de passagers par an. C’est fraichement sorti du sable que, en avril 2014, ce nouvel aéroport ouvrait ses portes pour la première fois.

Ce nouvel aéroport a débuté son activité avant la fin des travaux d’aménagement si bien qu’à mon dernier passage, au mois de juillet 2014,  les salons définitifs réservés aux passagers Business et First n’avaient pas encore été mis en service.

Passager premium en correspondance, les formalités d’inspection filtrage sont effectuées efficacement me permettant de rejoindre rapidement le Al Mourjan Business class Lounge de Qatar Airways. Ce salon est aujourd’hui réservé aux passagers Business ainsi qu’aux membres Emerald oneworld. Il accueille également et temporairement les passagers First dans l’attente de l’ouverture tant attendue de leur salon dédié, le Al Safwa First class Lounge, avant la fin du mois d’avril 2015.

Le salon, situé en mezzanine, est accessible par un escalier mécanique. Le contrôle de l’éligibilité se fait en amont de son accès par un agent au sol Qatar Airways.

1

Un vestibule est situé à l’extérieur du salon. Situé en face d’un comptoir Qatar Airways, celui-ci comporte un canapé et quatre fauteuils permettant aux passagers de s’y installer dans l’attente de modifications éventuelles sur leur carte d’embarquement, par exemple. Un tableau d’affichage des départs est également situé à ce niveau.

76

77

Dans un premier temps, ce salon impressionne de par sa taille. Il dispose de nombreux espaces cosy  disponibles où les passagers peuvent s’y asseoir afin de profiter du temps disponible avant leur vol. Ces espaces privatifs sont positifs dans un espace de cette taille.

Dans un deuxième temps, il impressionne de par la qualité des matériaux utilisés. En effet, ces matériaux utilisés pour l’aménagement du Al Mourjan Business lounge sont de très bonne qualité et l’ensemble est chaleureux, épuré et très élégant. C’est une réussite visuelle sans aucun doute et d’autres compagnies devraient certainement en prendre exemple lors du réaménagement intérieur – ou rafistolage – de leur salon, exécuté avec plus ou moins de succès.

47

Deux parties sont distinctes dans ce salon. Une partie surélevée avec ces différents espaces et une seconde où se trouve les accès aux différents espaces de ce salon Business.

48

51

À différents endroits du salon, sont positionnés plusieurs bars comportant des boissons softs telles que de l’eau plate, gazeuse ou des sodas. Serviettes en papier, verres, glaçons et rondelles de citron sont également disponibles.

49

Espace surélevé.

46

Espace inférieur. 

53

Sont également disposées dans le salon de nombreuses tables de pressemensuels et quotidiens sont laissés à la discrétion des passagers. On y retrouve notamment les magazines de la compagnie aérienne qatarie Oryx mais également des revues premium axées par exemple sur la mode, l’horlogerie de luxe, …. Par ailleurs, les quotidiens disponibles sont rédigés en langue anglaise, pour la presse internationale, ou arabe, pour la presse régionale.

68

En terme de d’équipements, le salon dispose de nombreuses salles de douche, réparties en fonction du genre.

58

De taille correcte, ces salles de douche sont parfaitement équipées.

80

5

7

On y retrouve les produits de la marque britannique de cosmétiques Rituals.

10

8

4

9

Il fait cependant très chaud après une douche dans ces salles. L’absence de climatisation rend l’atmosphère étouffante et pas très agréable et vient entacher quelque peu le confort du lieu.

Les zones de confort et de travail.

Un espace est situé à l’écart du salon principal. Peu fréquenté, il permet de conserver une certaine part de calme dans cet imposant salon. Un buffet avec des viennoiseries et gâteaux est présent et une machine à boissons chaudes y est accessible.

43

11

74

16

Néanmoins, et malgré la présence en libre service des boissons sans alcool, un employé Qatar Airways est disponible afin d’assurer en continu le service des boissons alcoolisées et des softs.

Le point fort de ce salon était sans conteste la présence de champagne Krug, à la demande. Avec l’ouverture prochaine du salon First le Al Safwa First class Lounge, cette offre semble avoir disparu. Remplacé par un très correct Veuve Clicquot brut, le Lanson pour le brut et le Henriot pour le rosé sont conservés.

Des écrans individuels sont disposés à proximité de chaque siège. Ces écrans permettent, entre autre, de consulter le tableau des départs sans avoir a se déplacer.

3

15

La présence d’une salle de jeu, pour les grands enfants, est à noter. Très correctement équipée, essentiellement par des jeux vidéos, elle est disponible au bon vouloir des passagers.

73

44

45

Enfin, un Business center est également accessible avec tous les équipements nécessaires aux voyageurs d’affaire – ordinateurs, imprimantes, photocopieurs, … !

65

62

59

Une salle de réunion, sur réservation préalable, permet à ces voyageurs de se réunir avant un vol.

60

Nécessaire à écriture de la salle de réunion. Bloc note en cuir, aux armes de la compagnie aérienne.

61

Enfin, une table de presse est également disponible dans le business center, regroupant d’avantage de presse quotidienne que de mensuels.

63

Le salon met l’accent sur l’harmonie des couleurs et des matériaux. La présence positive de végétaux est également à considérer, renforçant l’aspect agréable et chaleureux des lieux.

57

La restauration. 

Dans les infrastructures de ce salon Business, deux restaurants ont été pensés par la compagnie Qatar Airways. Le premier, le Deli, est situé au coeur de l’espace principal.

54

Le lieu est assez fréquenté et seules quelques tables seront disponibles loin du tumulte ambiant.

24

26

19

On y retrouve les couverts et les verres de la compagnie à l’Oryx, seules les flûtes à champagne ayant été changées à bord.

18

Ce salon offre un service de sandwichs et de salades. L’ensemble est à composer au comptoir et est ensuite assemblé en cuisine et servi à la place. Les sandwichs sont toastés et chaud.

21

23

22

Très savoureux.

Le second restaurant, plus traditionnel, est situé à l’étage supérieur du salon.

69

28

Le restaurant est imposant. Un bar central, lieu de convivialité, permet de se désaltérer sans pour autant devoir prendre une table et dîner. L’entière carte des boissons, alcoolisées ou non, du salon est disponible au niveau de ce bar. À noter, l’absence vérifiée de champagne Krug. C’est donc bel et bien terminé.

39

41

38

Si le service se fait à la carte, un buffet, doublé de chaque côté du salon, est présent pour ceux qui souhaite se restaurer de cette manière ou qui ne trouverait pas satisfaction avec la carte des mets.

40

La table dressée. 

30

29

La carte.

32

Entrée.
Penne all’arrabbiata et au parmesan.

31

Très consistant pour une entrée, ces pâtes étaient sans doute un peu trop cuites et l’arrabbiata sans saveur.

Plat chaud.
Indian butter chicken served with fragrant white steamed rice.

34

À la différence de l’entrée, ce plat était quant à lui très savoureux et le poulet à la sauce indienne délicieux.

Dessert.
Assortiment de patisseries accompagnées d’un véritable thé à la menthe.

Les patisseries ainsi qu’une salade de fruits sont en libre service au niveau des buffets.

35

36

37

Le repos et le confort. 

Les correspondances à Doha peuvent être longue. Une zone de confort et de repos, silencieuse, est aménagée pour permettre aux passagers de se reposer avant l’embarquement sur le prochain vol. Malheureusement, cette zone à l’initiative très louable, n’est pas pensée pour un nombre suffisant de passagers et l’attente est longue avant de pouvoir y obtenir un canapé.

25

56

À quelques minutes de l’embarquement annoncé, je regarde le tableau de départ pour vérifier le numéro de la porte de notre Airbus A380 du soir, à destination de Bangkok.

55

Derniers regards sur le salon qui, même à une heure aussi tardive, fait carton plein.

75

78

En direction de la porte d’embarquement est présent le désormais célèbre ours en peluche géant de l’aéroport international Hamad.

79

 

Il faut remettre les choses dans leur contexte.

Le Al Mourjan Lounge de l’aéroport international Hamad est un salon Business. Avec des infrastructures de très haut niveau, deux restaurants disponibles – un Deli et un traditionnel, une zone de repos, de nombreuses salles de douche, … tout a été ici pensé pour que le confort du passager en transit soit optimal. Et c’est une réussite.

S’il est tout à fait possible de s’attrister de la disparition du champagne Krug et d’être déçu de la surcuisson des pâtes, il n’en demeure pas moins qu’aujourd’hui, très peu de compagnies aériennes sont capables d’offrir un tel niveau de prestation dans un de leur salon Business.

Un espace Business aux allures de salon First, le pari cinq étoiles au sol est réussi pour la compagnie qatarie.

Et vous, que pensez-vous de ce salon ?

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • Bonjour Tyler / Julien,

    tjs drole de se retrouver sur une de ces photos, nous étions à DOH au meme moment le 08/09 Avril. 🙂

    Keep it up!

    // Roger.

Publier un Commentaire