Reportages

[REPORTAGE] Singapore Airlines contre Emirates ? Le match amical aux saveurs « première classe » !

map
Publié par Tyler Birth

Embarquement à bord du deuxième billet proposé par Bernard H. Contributeur récent, Bernard nous fera vivre son actualité #AvGeek enrichissante à l’occasion de ses voyages à travers le monde. Bernard partagera en outre avec nous ses connaissances sur les programmes de fidélité des compagnies aériennes et ses astuces apporteront de belles valeurs ajoutées tout au long de ses articles.

[REPORTAGE] Singapore Airlines contre Emirates ? Le match amical aux saveurs « première classe » !

Singapore Airlines et Emirates. Deux grands noms dans le monde du transport aérien. L’asiatique est mondialement renommée pour la haute qualité de son service en vol maintes fois récompensée. Quant  à l’Emiratie, elle est connue pour son expansion économique fulgurante et  pour être devenue en l’espace de quelques années la première compagnie au monde grâce à son puissant hub de Dubaï

Si on ne tient pas compte des récompenses, ces deux compagnies partagent pourtant un point commun: le géant des airs, l’Airbus A380. Il a effectué son premier vol commercial au sein de Singapore Airlines en avril 2005 tandis qu’Emirates possède la flotte la plus importante avec à ce jour pas moins de 72 exemplaires.

Les compagnies ont usé de génie et d’inventivité pour proposer aux clients les plus exigeants le nec plus ultra. Singapore Airlines a été la première à lancer le concept de Suites, espaces totalement privatifs dignes des voyages de luxe en Orient Express. Quant à Emirates, elle a placé la barre encore plus haut en installant à bord de ses avions des cabines de douche pour ses passagers First et un bar lounge pour les passagers haut-contribution.

Mais l’impitoyable monde du luxe pousse les compagnies à perpétuellement adapter leurs produits aux demandes d’une clientèle exigeante. Singapore Airlines a effectué un léger rafraichissement en changeant la couleur de ses Suites tandis qu’Emirates procède à de petits ajustements ponctuels comme tout récemment en augmentant la taille des écrans en First Class de 20%.

Mais de grands changements sont annoncés car la concurrence est rude. Un tout nouveau produit doit voir le jour chez Emirates en 2016, suivi par Singapore Airlines en 2017. Donc avant d’assister à leur avènement, je vous propose un comparatif des deux produits First/Suites à bord des Airbus A380 en spéculant pourquoi pas sur les nouveautés ou améliorations que nous voudrions voir apparaître.

La cabine et le confort du siège.

Singapore Airlines

Emirates

Localisation de la cabine Pont principal – largeur de la cabine : 6,58 mètres Pont supérieur – largeur de la cabine : 5,92 mètres
Configuration 1-2-1 1-2-1

Singapore Airlines.

Les Suites sont installées au pont principal où le diamètre du fuselage plus large et des parois plus verticales permettent une plus grande impression d’espace.

Chaque passager dispose de son propre vestiaire privatif qui est situé entre chaque Suite.

1

Il n’existe aucun compartiment à bagages au-dessus des sièges et les affaires personnelles seront placées sous le siège ottoman.

2

Le lit Suites est situé dans la paroi derrière le siège.

3

Après avoir abaissé le fauteuil dont le dos sert de table de chevet, il faut déplier le lit qui est déjà pré-préparé. Il ne reste plus qu’à disposer les oreillers et le duvet pour compléter le confort.

4

L’avantage de cette Suites est le dégagement entre le lit et les portes coulissantes qui donne une impression d’espace plus flagrante.

5

Emirates.

La cabine First est située au pont supérieur de l’A380.  En raison d’un diamètre moins grand du fuselage du à la courbure de l’avion, la largeur de chaque suite Emirates est moins importante. L’espace entre le hublot et le siège n’est pas pour autant perdu car la compagnie y a disposé de multiples espaces de rangement.

6

Comme celui situé à l’avant de la suite où on y place ses affaires personnelles. Deux ceintures sont présentes pour les empêcher de bouger durant le vol.

7

Chaque passager First dispose d’un vestiaire privé mais celui n’est pas entièrement indépendant de la suite car il est situé derrière l’écran IFE.

8

9

Un minibar vient parfaire le luxe. Il n’est toutefois pas réfrigéré.

10

Les cache hublot électriques donnent aux suites un air de voyage en train de luxe.

11

12

13

Grâce à des commandes électriques, le fauteuil se transforme en lit. Un surmatelas est disposé sur le lit et l’équipage y pose l’oreiller et un duvet.

14

Par contre, on peut regretter l’absence d’espace pour les jambes quand on descend du lit à cause des parois coulissantes trop proches.

15

Pour agrémenter le confort.

Singapore Airlines.

Fidèle à sa réputation, la compagnie ne distribue des trousses de confort qu’à ses passagers First/Suites Class. Ces trousses ne sont néanmoins pas complètes car elles ne contiennent que des cosmétiques tels que du parfum, un after-shave, un baume pour les lèvres de la marque de luxe Salvatore Ferragamo. Les masques de sommeil ainsi que des pantoufles sont aussi proposés. Mais si vous souhaitez une brosse à dents ou un rasoir, il faudra vous déplacer vers les toilettes pour les avoir. Les pyjamas et les trousses ne sont distribués que sur les vols de nuit et sur les vols de jour de plus de six heures.

16

17

Emirates.

Chaque passager First se voit distribuer un pyjama, un masque de sommeil, une paire de pantoufles  et une trousse de confort complète. La trousse est très complète et contient les nécessaires habituels tels qu’un rasoir de qualité, une brosse à cheveux, une brosse à dents et du dentifrice. En ce qui concerne les cosmétiques (after shave, lotion pour le corps et eau parfumée), ils proviennent de la marque de luxe italienne Bulgari.

18

19

Le système de divertissement.

Singapore Airlines.

Le système Krisworld propose une sélection de plus de trois cents films, cinq cents programmes télévisés, deux cent cinquante CD, six chaînes radio et des jeux vidéo. Il y en a pour tous les goûts et dans toutes les langues. Le passager a le choix entre plusieurs langues pour naviguer dans le menu.

22

23

Point faible de ce système, il ne propose pas de vues extérieures à l’aide de caméras extérieures.

Emirates.

Système ICE.

I comme Information, qui comprend des news en direct et un système de géovision complet dont trois caméras extérieures : une à l’avant, une sous l’avion et la dernière sur la dérive.

C comme Communication : le wifi en vol, le téléphone et les messages de siège à siège.

Et E comme Entertainement. Outre l’écran tactile, chaque suite First dispose d’une tablette et d’une télécommande toutes deux tactiles qui contrôlent également les différentes positions du fauteuil. Plus de deux mille programmes sont disponibles parmi une sélection de films, programmes télévisés, musique, jeux vidéo et huit chaines télévisées en direct pour suivre par exemple des matchs ou des journaux en direct.

24

25

26

Les toilettes.

Un des avantages de l’Airbus A380 est qu’il propose de vastes espaces et les compagnies en ont profité pour installer des toilettes spacieuses.

Singapore Airlines.

De type standard mais spacieuses. Comme les trousses de confort ne sont pas complètes, les peignoirs ou brosses à cheveux, les brosses à dents, les rasoirs et dentifrices y sont disponibles. Des serviettes en tissu agrémentent le confort des passagers.

27

28

29

Emirates.

Sans nul doute le point fort de la compagnie Emirates à bord des A380 : le Shower Spa. Les commodités sont aussi de très spacieuses salles de douche. Le sol du Spa est chauffé et tout ce qui est nécessaire pour arriver frais et dispos à destination comme un sèche-cheveux y est disponible.  Un écran LCD permet au passager de se tenir au courant du déroulement du vol. Chaque Airbus A380 est équipé de deux Shower Spa. Le temps accordé à chaque passager est limité à vingt minutes et la réserve d’eau chaude à cinq minutes. Il y trouvera des serviettes épaisses et moelleuses, des kits de rasage, des brosses à cheveux et des bonnets de douche. Pour assurer un haut standard d’hygiène, une assistante spécialement dédiée s’assure de notre confort. Pensez à réserver dès que vous arrivez à bord.

30

31

34

33

Le bar lounge.

Emirates.

Un bar uniquement réservé aux passagers First est situé à l’avant du pont supérieur en face de l’escalier principal. Mais pour plus de convivialité, un autre bar, également accessible aux passagers Business, est situé au fond de l’appareil au pont supérieur pour passer de bons moments entre amis et pourquoi pas, faire du business en toute décontraction.

35

37

36

Le catering.

Singapore Airlines.

La compagnie s’est entourée de grands noms de la gastronomie comme Sanjeev Kapoor d’Inde, Carlo Cracco d’Italie, d’Alfred Portale et Suzanne Goin des Etats-Unis, Georges Blanc chef triplement étoilé, Yoshihiro Murata du Japon, Matt Moran d’Australie et Zhu Jun de Chine. Ils forment l’International Culinary Panel et proposent leurs créations de l’entrée au dessert.

Selon le type de prestation, le passager Suites dégustera le fameux Satay et des produits nobles comme le caviar ou le saumon Balik.

38

39

« Poulet ou bœuf ? ». Cette question est souvent posée par les hôtesses quand vient le temps de choisir son plat principal. Pour créer une expérience digne des meilleures tables étoilées, Singapore Airlines a concocté des plats spéciaux qui composent le menu Book The Cook. Ces plats qui doivent être commandés au moins 24 heures avant le départ remplacent le plat principal prévu sur le vol. Selon la ville de départ, les plats – dont certains sont créés par les chefs de l’International Culinary – incluent des produits nobles comme des noix de saint jacques, du homard, du filet de bœuf, de l’épaule d’agneau, du poulet de Bresse ou du saumon Balik. Au départ de Singapour, 46 plats contenteront les palais chinois, japonais, indien, malaysien, singapourien, coréen, thaï ou occidental. Et au départ de chaque escale, des spécialités sont mises en avant comme la paella ou du jambon Iberico sur les vols décollant de Barcelone.

41

Le repas le plus complet est composé au choix d’une entrée, d’une soupe, d’une salade, d’un plat principal, d’un dessert, de fromages, de fruits frais et d’une variété de pains proposés chauds.

Sur les vols long-courriers, des sandwichs ou nouilles sont préparés sur demande.

Au petit-déjeuner, des plats à base d’œufs frais sont préparés à bord. Et si votre palais préfère les saveurs asiatiques, de délicieuses bouchées à la vapeur n’attendent que vous pour être dégustées.

44

45

La carte des vins est élaborée par des œnologues australien, anglais et asiatique. Deux grands noms du champagne sont automatiquement proposés, tout comme deux types de vin blanc, trois types de vin rouge et du porto. Outre les alcools et spiritueux habituels haut de gamme, l’équipage peut proposer des cocktails alcoolisés tels que le fameux Singapore Sling. Différentes préparations et variétés de café ou de thé sont disponibles.

Emirates.

Selon l’horaire de départ, différentes formules de restauration sont disponibles. La plus complète est le A La Carte Dining composée ainsi :

  • Une sélection de Canapés
  • Choix entre plusieurs entrées dont du Caviar ou des Mezze traditionnels
  • Deux soupes au choix
  • Un choix entre cinq plats chauds principaux
  • Une corbeille de pains chauds, un plateau de fromage
  • Deux desserts au choix et une sélection de fruits frais

46

47

Au petit-déjeuner, outre les fruits frais, les laitages, la corbeille de pains et les céréales, un choix entre quatre plats chauds dont les incontournables œufs.

49

48

Et en cas de petite faim durant le vol, des Light Bites : sandwichs, cakes et pâtisseries.

Outre différentes bières, cocktails et spiritueux, une carte des vins qui propose un champagne, quatre types de vin blanc, cinq types de vin rouge, un vin blanc moelleux et du porto. A savoir que la carte des vins dépend de la zone géographique: Afrique – Moyen Orient /Asie Pacifique / Europe et Amérique. Le site de la compagnie permet, avec un laps de temps de 30 jours, de connaître le menu de son vol ainsi que les crus proposés.

Wifi à bord.

Je suis partisan de considérer la cabine d’un avion comme un havre de paix. Je ne suis donc pas fan du wifi à bord. Les A380 des deux compagnies en proposent moyennant bien entendu un tarif parfois prohibitif. Mais si vous voyagez en First, l’équipage est ouvert à un geste commercial. Pensez donc à demander car on ne sait jamais.

50

51

52

Le lounge au hub.

Singapore Airlines.

The Private Room est le nom donné au lounge le plus exclusif de la compagnie au hub de Changi. Il est uniquement réservé aux passagers First et Suites de la compagnie singapourienne.  Malgré une atmosphère feutrée, un personnel attentionné et un espace restaurant, ce lounge ne se démarque pas d’un lounge classique. Les cabines de douche n’intègrent pas de toilettes et la restauration n’est pas foncièrement différente de la partie First située à côté.

A

B

D

E

Emirates.

Le lounge First au terminal A de Dubai est immense : 924 mètres de longueur sur 91 mètres de largeur, soit une surface de 84.000 m2. L’entrée est située au milieu du lounge et tout a été dupliqué de part et d’autre de l’entrée pour éviter au passager de parcourir trop de distance : deux salles de restaurant, deux espaces de douche, deux centres de travail, deux salles de prière. Et des boutiques duty-free de luxe (dont une unique cave à vins) pour laisser au passager First le loisir de faire ses emplettes loin de la cohue. Autre particularité de ce lounge, deux Cigar Lounges très confortables où les amoureux de la nicotine peuvent s’adonner à leur passe-temps favori tout un sirotant un cocktail ou en se restaurant.

53

54

L’aéroport étant ouvert 24H/24, des Quiet Rooms sont disponibles. On y trouve des chaises longues. Ces salles sont totalement insonorisées mais attention, aucune annonce n’y est faite.

55

La restauration aux restaurants du First Class Lounge se fait soit au buffet, soit à la carte selon l’heure de la journée. Que vous y passiez au petit-déjeuner, déjeuner ou dîner, vous aurez le choix entre plusieurs entrées, soupes, plats principaux et desserts. Tous ces plats seront préparés en cuisine. La cuisine est variée pour répondre à la demande cosmopolite des passagers.

56

Nous sommes servis comme au restaurant sauf que tout est gratuit.

Et enfin dernière chose qui rend ce lounge agréable, l’embarquement s’effectue directement du salon. Le passager First ou Business n’a nul besoin de rejoindre la salle d’embarquement car des ascenseurs le déposent directement devant les passerelles.

57

58

Le service au sol.

Les deux compagnies, fort malheureusement, ont décidé de ne pas choyer leurs passagers First Class de la meilleure manière qui existe. Que ce soit au départ, à la correspondance ou à l’arrivée dans leur hub respectif, le voyageur First est considéré comme un simple passager lambda. Le passager First Singapore Airlines et Emirates doit se débrouiller seul dans les couloirs de l’aéroport alors qu’Air France, Garuda Indonesia ou Lufthansa affectent du personnel au sol dédié pour leurs passagers First.

Singapore Airlines propose aux terminaux 2 & 3 de Changi de First Check-in Reception, des espaces spécialement destinés où le passager est accueilli comme dans un palace : bagagistes, hôtesses d’accueil et comptoirs d’enregistrement. Et pour faciliter les formalités d’émigration, un comptoir de police est spécialement dédié. Mais ce service n’existe pas à l’arrivée et aucun filtre prioritaire n’est créé à chaque porte d’embarquement.

59

Celui de Dubaï étant particulièrement gigantesque et les transferts entre les terminaux connus pour être longs, une escorte personnelle aurait fortement propulsé le produit First parmi les meilleurs au monde.

Conclusion.

La frontière qui sépare le produit Business et le produit First en terme de confort tendant à être de plus en plus subtile, l’idée principale et majeure sur laquelle les compagnies doivent se focaliser est à l’évidence une suite plus spacieuse, plus luxueuse et à la pointe de la technologie. Et pour atteindre ce but, Singapore Airlines pense à réduire le nombre de Suites à bord de ses très gros porteurs.

Etihad a d’ores et déjà placé la barre du luxe très haute avec les concepts d’Appartment et de Residences à bord de ses A380. La surface à vivre dans chaque suite a largement été augmentée. Le passager Residences dispose même d’un grand lit, d’une salle de bains privative et d’un majordome.

La restauration est également un élément clef car le passager First Class est potentiellement un habitué des meilleures tables de la planète, qu’elles soient étoilées au non. Et proposer une même qualité de restauration à bord malgré la pressurisation de la cabine demeure un pari élevé.

Il existe une multitude de suggestions et de remarques tant constructives que subjectives. Mais les dirigeants des compagnies aériennes doivent garder en tête l’idée que le passager First Class recherche aujourd’hui un service très haut de gamme et qu’il souhaite être pris en charge, choyé, durant chaque étape de son voyage.

Bernard H.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire